FEUILLETOIR
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

ROUSSEAU Jean-Jacques, Œuvres complètes,
[Comprend : Lettres élémentaires sur la botanique],
Paris, t. V, 1789

Notice par Yvan Leclerc.

Flaubert possédait dans sa bibliothèque les Œuvres complètes de Jean-Jacques Rousseau, dans la Nouvelle édition, classée par ordre de matières, et ornée de quatre-vingt-dix gravures, Paris, 1788-1793, en 38 volumes.

Plusieurs volumes portent des marques de lecture, en particulier le tome V, occupé par les Lettres élémentaires sur la botanique. Flaubert a lu (ou relu) cet ouvrage au moment de rédiger la séquence sur la botanique, dans le chapitre X de Bouvard et Pécuchet. On trouvera dans la marge de la page 15 la première idée de « l’exception à l’exception ». Les notes que Flaubert relève à partir de cet ouvrage sont conservées dans les Dossiers de Bouvard et Pécuchet (ms g 226(2), f° 174 r°). Elles préparent la mise en récit de l'épisode dans le chapitre X des brouillons de Bouvard et Pécuchet. La recherche de Flaubert alimente ensuite une correspondance nourrie au sujet de cette bizarrerie botanique (voir la lettre à Frédéric Baudry du [29 mars 1880], Corr., t. V, p. 871-873 ; les lettres à Maupassant du [8 ? avril 1880], p. 880-881, du 16 avril [1880], p. 883 et du [24 avril 1880], p. 889-890). Flaubert recopie pour ces correspondants la séquence romanesque et l’accompagne d’une note, en leur demandant de l’aider à compléter les passages manquant dans le récit par des informations botaniques.

Dans ce cas précis, le livre portant des marques de lecture constitue le premier moment d'un processus génétique dont nous avons conservé toutes les étapes.

[Mise en ligne sur le site Flaubert, janvier 2012.]


Mentions légales