BIOGRAPHIE
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Dépôt des testaments de Mme Flaubert - 1872

[Archives départementales de Seine-Maritime, cote 2 E 8 / 340.]

[Dépôt de deux testaments olographes datés des 20 mars 1871 (et son codocille du 18 juin 1871) et 19 juin 1871, attribués à Caroline Fleuriot, mère de Gustave Flaubert.]

[Cachet :] Me Bidault Notaire / Rouen

9 avril 1872. / Dépôt de testaments.



L’an mil huit cent soixante-douze, le neuf avril,

En conséquence d’une ordonnance rendue cejourd’hui par M. le président du tribunal civil de Rouen, Me Gustave Edmond Bidault, notaire à Rouen soussigné, assisté de l’un de ses collègues, aussi soussigné, a mis et déposé au rang de ses minutes à la date de ce jour :

1° - L’original, écrit sur une feuille de papier au timbre de cinquante centimes et en date à Rouen du vingt mars mil huit cent soixante-onze, du testament de Mme Anne Justine Caroline Fleuriot, en son vivant propriétaire, décédée à Canteleu, section de Croisset, le six du présent mois, veuve de M. Achille Cléophas Flaubert, testament par lequel Mme veuve Flaubert a déclaré léguer à sa petite-fille Mme Désirée Caroline Hamard, épouse de M. Ernest Octave Commanville, tous les biens situés à Canteleu, section de Croisset qui lui appartiendraient au jour de son décès. – Ce testament est suivi d’un codicille en faveur de Monsieur Gustave Flaubert.

2° - Et l’original non timbré d’un second testament en date à Canteleu du dix-neuf juin mil huit cent soixante-onze, aux termes duquel Mme veuve Flaubert a légué à Caroline Hébert, sa femme de chambre, une rente annuelle et viagère de trois cents francs.

En conséquence de l’ordonnance susvantée les originaux, tous deux en la forme olographe, des testaments de Mme veuve Flaubert sont demeurés ci-annexés avec mention d’annexe signée des notaires.

Dont acte ;

Fait et passé à Rouen en l’étude dudit Me Bidault, notaire,

Les jour, mois et an sus-dits,

Et après lecture faite, les notaires ont ci-dessous signé.

[signatures]

[En marge : 3.60
ENREGISTRÉ à ROUEN le
onze AVRIL 1872 F° 19me
CE 6. REÇU trois frs d[écime]s [?] soixante ces]


Je soussigné[e] Anne Justine Caroline Fleuriot veuve de Monsieur Flaubert donne et lègue a ma petite-fille Caroline Hamard épouse de Monsieur Commanville ma propriété de campagne, la ferme contiguë et la maison Le Bret et Duval en un mot tous les biens qui m'appartiennent situés à Canteleu section de Croisset.

Je veux et entends que ma petite-fille tienne compte du prix d'achat de ces propriétés à ma succession, et ce pour éviter une expertise n'entendant faire qu'un legs d'attribution. Je fais ce don à ma petite-fille par reconnaissance des bons soins qu'elle m'a toujours donnés, et pour éviter la vente des biens, ce qui m'aurait été très pénible.

fait à Rouen le 20 mars 1871

[signé] Cne Flaubert

[7,50 Enregistré à Rouen le onze avril 1872 f° <?>
1,50 Reçu sept francs cinquante centimes et un franc cinquante centimes
9,00 [signature] ]

 

Je désire que mon fils Gustave Flaubert conserve la jouissance sa vie durant du cabinet de la chambre à coucher et du cabinet de toilette qu'il occupe dans la maison d'habitation située à Croisset par moi léguée à M[a]d[am]e Commanville ma petite-fille par mon testament du 20 mars dernier.

en conséquence je fais [un mot barré, illisible] don et legs par préciput de la dite jouissance pour lui personnellem[ent] et tant qu'il ne se marierara [sic] pas

fait a Canteleu le 18 juin 1871

[signé] Cne Flaubert

Le présent testament dont le dépôt a été ordonné aux mains de Me Bidault, notaire à Rouen, est, conformément à notre procès-verbal de ce jour, contresigné par nous Président du tribunal civil de Rouen et greffier, soussignés.

Au palais de justice, à Rouen, le neuf avril mil huit cent soixante-douze.

[signatures]

Annexé à la minute d'un acte en constatant le dépôt reçu par Me Bidault et son collègue, notaires à Rouen, soussignés, le neuf avril mil huit cent soixante-douze.

[signatures]

[En marge :
7,50 Enregistré à Rouen le onze avril 1872 f° 194 R° Ce 1ere
1,50 Reçu sept francs cinquante centimes et un franc cinquante centimes
9,00 [signature] ] 

7,50 n° 1318 Visé pour timbre à Rouen le onze avril 1872
1,50 Reçu cinquante centimes pour timbre cinquante francs et sept francs
9,00 cinquante centimes
[signature]

Je soussigné[e] donne et lègue à Caroline Hebert ma femme de chambre demeurant chez moi une rente annuelle et viagère de trois cents francs à prendre cours du jour de mon décès.

J'entends que Caroline Hebert n'ait pas droit de prendre inscription sur mes biens pour la garantie de sa rente.

fait à Canteleu le 19 juin 1871

[signé] Cne Flaubert

Le présent testament dont le dépôt a été ordonné aux mains de Me Bidault, notaire à Rouen, est, conformément à notre procès-verbal de ce jour, contresigné par nous Président du tribunal civil de Rouen et greffier, soussignés.

Au palais de justice, à Rouen, le neuf avril mil huit cent soixante-douze.

[signatures]

[En marge :
7,50 Enregistré à Rouen le onze avril 1872 f° 194 R° C[as]e 2
50 Reçu sept francs cinquante centimes et un franc cinquante centimes
8,00 [signature]]

Annexé à la minute d'un acte de dépôt dressé par Me Bidault et son collègue, notaires à Rouen, soussignés, le neuf avril mil huit cent soixante-douze.

[signatures]



[Document saisi par Olivier Leroy.]



Mentions légales