Écrivains et philosophes

 
 
Seuls les noms en caractères gras ont été conservés dans le roman
 
 
Abailard / Abélard
1101-1164
Philosophe et théologien français.
C'est son amour pour Héloïse qui intéresse Emma au couvent.
Aigle de Meaux
1627-1704
Bossuet - Évêque et écrivain français.
Discussion sur le théâtre : auteur cité par Bournisien pour sa position contre les spectacles.
Bossuet - Rousseau - Tertullien
Anquetil
1731-1805
Abraham-Hyacinthe Anquetil. Auteur de Relation abrégée du voyage que M. Anquetil du Perron a fait dans l'Inde pour la recherche et la traduction des ouvrages attribués à Zoroastre, publié en 1762.
Lectures de Charles au collège.
Télémaque
- Anquetil - Anacharsis
Balsac / Balzac
1799-1850

Honoré de Balzac. Écrivain français, auteur de la Comédie humaine.
À travers lui Emma, à Tostes, rêve de la vie parisienne.
Elle lit à cette époque Eugène Sue - Balzac - George Sand.
Balsac / Balzac

Barthole / Bartole  
1313-1356
Bartolus de Saxoferrato, dit Barthole, jurisconsulte italien, spécialiste du droit romain.
Homais exhorte Léon à se distraire et à abandonner un peu ses livres de Droit.
Cujas - Barthole / Bartole
Béranger
1780- 1857
Pierre Jean de Béranger. Poète et chansonnier français.
- Charles l'admire frénétiquement pendant ses études à Rouen.
- Homais le cite au cours d'une diatribe anticléricale le premier soir au Lion d'Or.

Les noms cités : Socrate - Francklin - Voltaire - Profession de foi du vicaire savoyard - Béranger - Marie Alacoque - Loyola - L'Inquisition - La St Barthélemy.
Bitaubé
1732-1808
Paul-Jérémie Bitaubé. Auteur de Joseph (1833).
Lecture d'enfance d'Emma.
Bossuet
1627-1704
Évêque et écrivain français, appelé l'Aigle de Meaux.
- On lit ses Oraisons, à haute voix, le soir, au couvent d'Emma.
Oraisons de Bossuet - Conférences de Frayssinous - Génie du christianisme - Petit carême de Massillon.
- Bournisien le cite pour sa position contre les spectacles.

Bossuet - Rousseau - Tertullien.
Bouilly
1763-1842
Jean-Nicolas Bouilly. Auteur de contes moraux.
Lecture d'enfance d'Emma.
Bourdaloue
1632-1704
Louis Bourdaloue. Jésuite français, célèbre pour son éloquence et la longueur de ses sermons.
M. Des Oserays parle d'un ton de prédicateur, qui évoque Bourdaloue.
Buridan
1300-1358
Jean Buridan. Philosophe français. D'après le drame romantique de Dumas La Tour de Nesle, il a pu échapper à la mort par noyade dans la Seine.
Emma regarde sur une gravure le plumet de Buridan.
Chateaubriand
1768-1848
François-René de Chateaubriand, écrivain français.
Dans sa lettre de rupture, Rodolphe attribue à Chateaubriand un vers de Musset.
Condillac
1715-1780
Étienne Condillac. Philosophe français.
Homais est pour le système de Condillac.
[Voir : Veillée funèbre]
Corneille
1606-1684
Pierre Corneille. Poète dramatique né à Rouen.
Lors des Comices, sur un étendard, sont inscrits les noms des génies normands
.
Corneille - Boieldieu - Fontenelle - Jouvenet
Cornelius
99-24 av. J.C
Cornelius Nepos, historien latin.
Version latine de Charles au collège.
Cottin
1770-1807
Sophie Cottin.
Romancière que lit Emma « d'un bout à l'autre » au couvent, à quinze ans. Auteur notamment de Mathilde (1805).
Cujas
1520-1590
Jacques Cujas. Jurisconsulte français, spécialiste du droit romain.
Homais exhorte Léon à se distraire et à abandonner un peu ses livres de Droit.
Cujas - Barthole / Bartole
Dante
1265-1321
Poète italien. Dans le chant XIV de sa Divine Comédie, les damnés sont recroquevillés, couchés ou errent sans but et sans fin.
Après le départ de Léon, Emma se compare aux damnés de Dante.
Delamarre*
??
[?]  Homais le cite dans sa diatribe contre l'Église, pendant la veillée funèbre.
[Voir : Veillée funèbre]
Delavigne
1793-1843
Casimir Delavigne. Écrivain français, auteur de la tragédie Le Paria (1821).
Discussion sur le théâtre : auteur et oeuvre cités par Homais dans son apologie du théâtre.
Delavigne - Voltaire
Delille
1738-1813
Jacques, abbé Delille. Poète français.
Un des « meilleurs auteurs » dont Homais possède les oeuvres complètes.
Voltaire - Rousseau - Pigault-Lebrun - Delille - Walter Scott
Dupuis
1742-1809
Charles-François Dupuis. Érudit et philosophe. Auteur de l'Origine de tous les cultes, ou Religion universelle (1795) dont l'Abrégé devint, sous la Restauration, un des principaux livres de la propagande antireligieuse.
Homais le cite dans sa diatribe contre l'Église, pendant la veillée funèbre.
[Voir : Veillée funèbre]
Fénelon
1651-1715
Prélat et écrivain français.
Charles dans sa jeunesse lit Télémaque.
Lors des Comices, sur un étendard, sont inscrits les noms de grands hommes : Mozart - Gutenberg - Fénelon.
Le « libraire de Monseigneur », à la demande de Bournisien, envoie de ses oeuvres à Emma, lors de sa convalescence.
Fénelon - Pensez-y bien - l'Homme du monde aux pieds de Marie - Des Erreurs de Voltaire, à l'usage des jeunes gens - Introduction à la vie dévote - Imitation de Jésus-Christ
Florian
1755- 1794
J. Pierre Claris de Florian. Auteur de Numa Pompilius (1786).
Lecture « romantique » d'Emma au couvent quand elle a 15 ans.
Fontenelle
1657-1757
Ecrivain né à Rouen.
Lors des Comices, sur un étendard, sont inscrits les noms des génies normands.
Corneille - Boieldieu - Fontenelle - Jouvenet
Frayssinous
1765-1841
Denis-Antoine Frayssinous. Auteur de conférences réunies sous le titre de Défense du Christianisme (1821).
Lecture à haute voix, le soir, au couvent.
Oraisons de Bossuet - Conférences de Frayssinous - Génie du christianisme - Petit carême de Massillon.
Goethe
1749-1832
Johann Wolfgang von Goethe, écrivain allemand.
De même que Goethe n'oubliait pas la Poésie pour s'occuper d'histoire naturelle, Homais n'oubliait pas la pharmacie pour s'adonner à la philosophie.
Goethe - Voltaire - Michel-Ange
Holbach
1723-1789

Paul Henri, baron d'Holbach. Philosophe français. Il a collaboré à l'Encyclopédie. Auteur d'ouvrages antireligieux, comme le Christianisme dévoilé (1767).
Homais le cite dans sa diatribe contre l'Église, pendant la veillée funèbre.
[Voir : Veillée funèbre]

Kook (Paul de)
1794-1871
Paul de Kock. Ecrivain français qui figure parmi les « meilleurs auteurs » de la bibliothèque d'Homais.
Voltaire - Rousseau - Béranger - Paul de Kook - W. Scott
La Luzerne (Mgr de)
1770-1821
Théologien, député du clergé aux Etats Généraux, il lutta, à l'Assemblée constituante, contre toutes les atteintes portées à la monarchie et à la religion. Parmi ses oeuvres : Considérations sur divers points de la morale chrétienne (1795), Dissertations sur les vérités de la religion (1802), Explication des Évangiles (1807).
Homais le cite dans sa diatribe contre l'Église, pendant la veillée funèbre.
[Voir : Veillée funèbre]
Lamartine
1790-1869
Alphonse de Lamartine. Poète romantique, auteur des Méditations poétiques (1820) et de Jocelyn (1836).
Léon possède les portraits de George Sand et Lamartine dans sa chambre à Yonville.
Lemaître Frédérik
1800-1876 Acteur célèbre, interprète de mélodrames et de drames romantiques.
A la Vaubyessard, un convive porte un costume romantique que Frédérik Lemaître envierait.
Locke
1632- 1704
John Locke. Philosophe anglais. Auteur de la Lettre sur la tolérance (1689).
Homais est pour le système de Locke. Il le cite dans sa diatribe contre l'Église, pendant la veillée funèbre.
[Voir : Veillée funèbre]
Maistre (de)
1753-1821
Joseph de Maistre. Homme politique, écrivain et philosophe français.
Le libraire envoie à Emma, lors de sa maladie, « des pamphlets d'un ton rogue dans la manière de M. de Maistre ».
Massillon
1663-1742
Jean-Baptiste Massillon. Évêque de Clermont, prédicateur célèbre à la cour de Louis XIV. Auteur du Petit Carême composé pour le futur Louis XV âgé alors de huit ans.
Lecture à haute voix, faite le soir au couvent.
Oraisons de Bossuet - Conférences de Frayssinous - Génie du christianisme - Petit carême de Massillon.
Meslier (l'abbé)
1664-1729
Curé devenu athée et socialiste. Il est connu pour son Testament rédigé vers 1725 et édité par Voltaire en 1733. Il y dénonce la religion chrétienne avec une vigueur exceptionnelle.
Homais le cite dans sa diatribe contre l'Église, pendant la veillée funèbre.
[Voir : Veillée funèbre]
Nicolas
1807-1866
Jean-Jacques Auguste Nicolas. Écrivain et magistrat français qui acquit une grande notoriété dans le monde catholique par la publication de ses Études philosophiques sur le christianisme (1841). Son ouvrage le plus important est Du protestantisme et de toutes les hérésies dans leur rapport avec le socialisme (1852).
L'abbé Bournisien cite pour répondre à la diatribe antireligieuse d'Homais.
[Voir : Veillée funèbre]
Ninon de Lenclos
1616-1705
Anne de Lenclos, dite Ninon. Ecrivain français célèbre pour son érudition et sa beauté. Elle aurait coupé ses cheveux en réponse à un propos offensant de l'un de ses amants. Cette coiffure de cheveux coupés sur la nuque a alors été nommée « à la Ninon ».
La dame du comptoir du café où dînent Homais et Léon arbore cette coiffure.
Pétrarque
1304-1374
Poète et humaniste italien. Il rencontra en 1327 Laure pour qui il ressentit une grande passion et qu'il immortalisa dans ses poèmes du Canzoniere.
Emma éprouve une vénération enthousiaste pour les femmes célèbres et infortunées, comme la Laure de Pétrarque.
Pigault-Lebrun
1753-1835
Guillaume Pigault-Lebrun. Écrivain français.
Un des « meilleurs auteurs » dont Homais possède les oeuvres complètes.
Voltaire - Rousseau - Pigault-Lebrun - Delille - Walter Scott.
Racine
1639-1699
Jean Racine. Poète dramatique français.
Homais éprouve à l'égard de Racine des sentiments contradictoires. Il exècre ses idées, mais admire le style.
Ratclif (Anne)
1764-1823
Ann Radcliffe. Auteur de romans gothiques.
Lecture « romantique » d'Emma au couvent quand elle a 15 ans.
Restif de La Bretonne
1734-1806
Écrivain français, auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, etc.
La chanson que chante l'aveugle au moment de la mort d'Emma est de lui.
Rousseau / Philosophe de Genève
1712-1778
Jean-Jacques Rousseau, le Philosophe de Genève. Écrivain et philosophe. Il propose dans l'Emile une nouvelle façon de concevoir le rôle de mère.
- Homais s'enthousiasme à l' idée que les mères doivent éduquer elles-mêmes leurs enfants.
- Bournisien le cite, avec Bossuet et Tertullien,  pour sa position contre les spectacles.

Auteurs et ouvrages de la bibliothèque d'Homais : Voltaire - Rousseau - Pigault-Lebrun - Delille - Walter Scott
Saint Jean Chrysostome
v.349-407
Docteur de l'Église, prédicateur célèbre.
Bournisien le cite lors de la veillée funèbre.
Saint Matthieu - Saint Luc - Saint Jean Chrysostome
Saint-Simon
1760-1825
Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, philosophe et économiste français.
- Le cousin de Léon, artiste peintre, phalanstérien, est aussi Saint-Simonien.
- Epris de philosophie, Homais devint Saint-Simonien, libre-échangiste, phalanstérien et athéiste.
Sand (Georges)
1804-1876
George Sand. Romancière à travers laquelle Emma, à Tostes, rêve de la vie parisienne.
Elle lit : Eugène Sue - Balzac - George / Georges Sand.
Léon possède les portraits de Sand et Lamartine dans sa chambre à Yonville.
Scott (Walter)
1771-1832
Ecrivain britannique d'origine écossaise, auteur notamment de Guy Mannering (1815), Le Monastère (1820), La fiancée de Lammermoor (1818) qui inspira à Donizetti un opéra : Lucie de Lammermoor.
Il déclenche chez Emma la passion du Moyen-âge et des châteaux gothiques.
Homais possède ses oeuvres avec celles de Voltaire - Rousseau - Pigault-Lebrun - Delille
Socrate
470-399.
av.J.C.
Philosophe grec. Accusé d'impiété, il fut condamné à boire la ciguë.
Cité par Homais au cours d'une diatribe anticléricale le premier soir au Lion d'Or.
Socrate - Francklin - Voltaire - Profession de foi du vicaire savoyard - Béranger - Marie Alacoque - Loyola - L'Inquisition - La Saint-Barthélemy
Sue (Eugène)
1804-1857
Ecrivain français, auteur des Mystères de Paris.
Emma le lit, après le bal, à Tostes, pour la description des appartements parisiens.

Eugène Sue - Balzac - George Sand
Tastu
1795-1885
Amable Tastu. Poétesse française.
Lecture « romantique » d'Emma au couvent.
Tertullien
v.155-v.222
Père de l'Église.
Auteur cité par Bournisien pour sa position contre les spectacles.

Bossuet - Rousseau - Tertullien.
Valmore
1786-1859
Marcelline Desbordes-Valmore. Poétesse française.
Lecture « romantique » d'Emma au couvent.
Vanini
1585-1619
Lucilio Vanini, philosophe. Accusé d'athéisme, il fut condamné à avoir la langue coupée et à être brûlé.
Sa condamnation est citée par Homais comme un exemple de barbarie.
Galilée - Vanini.
Veillée funèbre
  Pendant la veillée funèbre, dans sa diatribe contre l'Église, Homais évoque les philosophes des Lumières : Condillac - Locke - le baron d'Holbach - Voltaire - l'abbé Meslier - Dupuis et l'Encyclopédie.
 

En réponse, l'abbé Bournisien cite : Mgr de La Luzerne - le magistrat Nicolas - la Raison du christianisme de M. de Genoude - et les Lettres des Juifs portugais de l'abbé Guénée.
Voltaire / philosophe de Ferney
1694-1778
Philosophe des Lumières. Il mena les campagnes de réhabilitation de Calas, Sirven, de La Barre. Il fut l'éditeur du Testament de l'abbé Meslier.
- Le marquis de Laverdière, à la Vaubyessard, est « philosophe comme Voltaire ».
- Homais l'appelle « le philosophe de Ferney ». Il le cite dans ses diatribes anticléricales et pense que ses tragédies sont une école de morale et de diplomatie.
- Mme Bovary mère critique les romans que lit Emma et qui lui paraissent être des critiques de la religion tirées des discours de Voltaire.
- Selon l'abbé Bournisien, Voltaire dévora ses excréments pendant son agonie.
[Voir : Veillée funèbre]