Retour
Retour
 

Cette séquence a été transcrite par la classe de Seconde 9 du Lycée René-Cassin d’Arpajon. 

Par petits groupes, élèves, professeurs (toute l’équipe, scientifiques compris !) et documentaliste se sont attelés à la tâche avec enthousiasme. La difficulté était d’éviter le « Vous lirez Madame Bovary pour le 20 janvier », à l’origine de tant de traumatismes ! Le début du roman a donc été lu en classe par mes soins : un chapitre à chaque début de cours ; un rituel apprécié des élèves, tour à tour riant de Charles ou charmés ou exaspérés par Emma, s’étonnant de la présence de taupes mortes dans un arbre…jusqu’à notre séquence : l’arrivée de l’Hirondelle à Yonville. Ensuite, chacun était libre de continuer.

A travers les témoignages de ses contemporains ou sa correspondance, ils ont découvert Flaubert au travail, son acharnement, ses doutes, l’épreuve du gueuloir... La phase de transcription proprement dite a constitué un moment fort de l’année : la tâche, si passionnante qu’elle soit, demande rigueur, concentration et persévérance, autant de qualités dont ont fait preuve ces 35 lycéens et le groupe de professeurs les accompagnant.

Béatrice Beltrando habite à La Ferté Alais (Essonne).
Elle a transcrit la séquence 54 : Arrivée des Bovary, avec une classe du lycée René-Cassin d' Arpajon.