Retour
Retour
 

J'avais dix-sept ans et j'allais entrer en hypokhâgne. Début juillet, je reçois une liste de grands classiques à lire avant la rentrée – charmante attention ! Quelques jours plus tard, je pars pour de studieuses vacances chez ma "grand-mère littéraire" (professeur honoraire de lettres et écrivain), Flaubert au fond de ma valise. 
"Je vais commencer par les quatre cent dix pages de Madame Bovary. Sachant que je lis en moyenne soixante pages par heure, il me faudra exactement six heures et cinquante minutes pour en venir à bout." Mamie, assise dans son fauteuil, un livre à la main, est atterrée par mes comptes d'apothicaire et me parle du plaisir de lire. Depuis, je ne compte plus...

Nathalie Petit habite à Avignon (Vaucluse).
Elle a transcrit les séquences 182 - 183 - 184 - 192 : Dégoût réciproque de Léon et d'Emma - Bal de la mi-carême - Lendemain de la mi-carême - Visite à Binet et rumeurs.