Retour
Retour
 

J’ai toujours eu un penchant pour les sciences naturelles. Ce qui m’a dirigé assez naturellement vers une carrière de géologue dans l'exploration pétrolière.
"Dégagé" depuis quelques temps des obligations professionnelles, j’ai beaucoup plus de latitude pour pratiquer mes activités préférées : lecture, violoncelle, tir au pistolet, navigation sur l'Internet et bien sûr participation au projet Flaubert.

J’ai eu l’opportunité – la littérature française dans le domaine du tir à la cible étant particulièrement squelettique – de participer à l’adaptation de deux ouvrages allemands initialement traduits de manière rigoureusement littérale. Ce travail de mise en français à partir d’une structure grammaticale originelle à peu près inversée m’a fort intéressé.
Sans être réellement créatif sur le plan littéraire, j'aime vraiment rédiger, trouver le mot juste, la bonne structure de phrase… Je suis souvent mis à contribution par mon entourage pour peaufiner rapports, lettres de motivation, notes…

Le travail acharné de Flaubert me paraît naturellement passionnant.  

Jean-Christophe Portalis habite à Pau (Pyrénées-Atlantiques).
Il a transcrit les séquences 16 - 47 - 49 - 52 - 93 - 100 - 150 - 157B - 170A - 180 :
Demande en mariage - Départ de Tostes - L'auberge du Lion d'or - Le curé - Marché à Yonville - Promenade à cheval - Retour d'Emma à Yonville - Retour de Léon à Yonville - Lheureux fait signer un billet à ordre - Laisser-aller général .
Il fait partie de l'équipe des lecteurs qui, depuis septembre 2006, revoient et corrigent les transcriptions, s'il y a lieu.