Les lieux réels :

 

la Normandie et Rouen
 


 
Deux itinéraires
 

Flaubert prend de grandes libertés en évoquant des lieux qu'il connaît pourtant parfaitement.

De Tostes aux Bertaux

Les deux points bleus à proximité de Saint-Victor L'Abbaye indiquent l'emplacement d'une ferme que possédait la famille de Flaubert. L'auteur sait donc qu'il n'y a pas besoin de parcourir « six bonnes lieues » entre Tostes et Vassonville, surtout de nuit et quand il y a urgence.

 

Des Bertaux à Yonville

Cet itinéraire est emprunté deux fois : lors du déménagement de Tostes, et quand le père Rouault apprend la mort d'Emma et part en catastrophe à Yonville. Dans les deux cas, pourquoi passer par Rouen ?

Une visite guidée
 

La cathédrale de Rouen

Bien que Flaubert se soit documenté, on relève des d'inexactitudes concernant les noms, les emplacements ou l'action décrite. Lisez par exemple les légendes qui accompagnent les images de Marianne dansant, du Tombeau de Louis de Brézé, de la Vierge, du Roi David, de la Truie qui vielle.