BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 104 / 30 avril 2008

AGENDA


(< Olivier Bogros)
Avril-juin 2008, médiathèque de Lisieux
Dans le cadre de l'opération Musée / Médiathèque «Le tableau du trimestre», la médiathèque de Lisieux présente «Les comices agricoles», tableau de Henri Brispot (1846-1928), qui évoque la scène de Madame Bovary. La notice de la Base Joconde indique par erreur que le tableau a été détruit pendant la guerre.
http://www.bmlisieux.com
Voir le tableau.

6-31 mai, médiathèque de Canteleu (76)
«Le mai du livre ancien». Autour de la Bibliothèque de Flaubert: «Quatre femmes et une plume».
Exposition des livres concernant les relations de Flaubert avec Louise Colet, Amélie Bosquet, Juliet Herbert et George Sand.
Samedi 17 mai, 15 h: présentation des ouvrages. À cette occasion, Alberto Paredes, professeur à l’université nationale de Mexico, boursier de la Région Haute-Normandie, parlera de son travail sur les livres annotés de Flaubert conservés à Canteleu.
Contact: 02 35 36 95 95.

À partir du 22 avril 2008, Radio HDR
http://www.radiohdr.fr
Mariama Varbois, oeuvre collective, feuilleton radiophonique d'après Madame Bovary.
En 11 épisodes, lus par Evelyne Pèlerin, conteuse.
Présentation du site de la radio:
«Oser transposer le célèbre roman de Gustave Flaubert, Madame Bovary, en un conte radiophonique, c'est un pari littéraire bien réussi par Françoise Bénassis, écrivaine et l'équipe de l'Association «L'Équipage du Plateau», créée en 2006. Une façon pour elles de raviver la mémoire des habitants des Hauts de Rouen et de fêter les 150 ans d'une des plus belles oeuvres de la littérature française. Une réactualisation des moeurs de l'époque qui met en scène la belle Mauritanienne Mariama et son mari normand Arthur. Un véritable plaidoyer pour la mixité sociale.»

VENTES

(< Marlo Johnston)
Vente Stargardt, Berlin, 1er-2 avril 2008
http://www.stargardt.de/auktion_0408/STA_01/css/STA_01_29.htm
73. Flaubert, ms autographe «Loi salique», 2 pages. Notes sur L’Esprit des lois, de Montesquieu. 2.000 euros.
74. Flaubert, lettre à Ernest Feydeau, [24 juin 1863], 1.600 euros.
[Corr., éd. Jean Bruneau, «Bibliothèque de la Pléiade», t.III, p.333-334.]

Autographes Demarest, catalogue Printemps 2008
148. Flaubert, lettre à Jeanne de Tourbey, [3? juin 1865]. 2.825 euros.
[Corr., éd. Jean Bruneau, «Bibliothèque de la Pléiade», t.III, p.444.]

Librairie Bertran, catalogue Printemps 2008
Flaubert, lettres, manuscrits et éditions originales:
http://www.librairie-bertran-rouen.fr/Catalogue/Ber_List_Loc.php?Mot=Flaubert&Origi=4&Ar=3

VIENT DE PARAÎTRE

Ouvrages

(< Michel Clavel)
Nathalie Barberger, Penser pour rien - Littérature et monomanie, Presses universitaires du Septentrion, 2007, 204p.
Dans cet essai, Nathalie Barberger observe la pensée monomaniaque en action dans la littérature. Un chapitre s’intitule: «De quoi est mort Charles Bovary?»  Mise en correspondance de Sartre, infatigable anatomiste de Flaubert, et des nombreux personnages dans l’oeuvre de celui-ci, qui ouvrent et fouillent les cadavres, comme le docteur Canivet qui, dans le corps de Charles, ne trouve rien.

(< Sébastien Bailly)
Kornel Filipowicz, Romance provinciale (traduit du polonais par Charles Zaremba), Les Allusifs, 2008.
Pastiche à la polonaise de Madame Bovary. Rouen est remplacé par Varsovie. Emma est professeur de piano. Fabian, son séducteur, un aristocrate de l’esprit. Charles est un bâtisseur d’immeubles aussi mornes que lui. L’arsenic se change en quinine.
http://www.lelitteraire.com/article3272.html

Almuth Grésillon, La mise en oeuvre. Itinéraires génétiques, Paris, CNRS Éditions, 2008.
Présentation de l'éditeur:
«Étudier les brouillons et manuscrits d'écrivains, traquer et interpréter les traces écrites, reconstruire la lente et progressive élaboration d'un texte: tel est l'objet de la critique génétique.
Le pouvoir explicatif de cette méthode - dont les principes sont exposés dans la première partie - est ensuite illustré par l'analyse de cinq trajectoires, cinq mises en oeuvre (Flaubert, Zola, Proust, Supervielle, Ponge). Cependant, le généticien, dès lors qu'il s'écarte de ses terrains favoris, les manuscrits des XIXe et XXe siècles, se voit confronté à d'autres questions. Comment appliquer la méthode à des oeuvres sans manuscrits telles que les proposent l'âge classique ou l'écriture électronique d'aujourd'hui? Comment envisager l'étude des oeuvres théâtrales, où la genèse du texte se double de la genèse de la scène? Les "pérégrinations" auxquelles ce livre invite sont souvent des aventures fertiles en surprises et accidents.
Au reste, la notion d'accident n'est-elle pas fondamentale pour l'intelligence de la genèse de l'oeuvre ? Un parcours riche et stimulant au coeur du processus de création.
Actualités de Fabula, samedi 26 avril 2008. http://www.fabula.org/actualites/article23617.php

Jacques Jouet, Trois pontes: Une bonne maire; Héraclès sur l'Erymanthe; Camus (Armand-Gaston), POL, 2008, 176p.
Présentation de l'éditeur:
«II faut prendre au mot les coquilles typographiques, par exemple celle-ci, lue un jour dans un journal: "Les Trois contes de Gustave Flaubert sont l'un des sonnets de la littérature universelle."
Trois pontes ont été déduits, de manière ouvertement oulipienne, de cette bourde.
Le coeur simple de la Marie Basmati d'Une mauvaise maire y est devenu plus coriace sous les apparence d'Une bonne maire; Héraclès, esprit libre et laïc, y court le sanglier; Armand-Gaston Camus, conventionnel, figure avec dignité la Ire République trahie, en 1793, par le général Dumouriez.»

Georges Palante, Le Bovarysme. Une moderne philosophie de l’illusion, Rivages poche, coll. «Petite bibliothèque», 2008, 150p.
Postface de Dominique Depenne.

Thierry Poyet, Flaubert-Hugo, une amitié littéraire (récit apocryphe), L'Harmattan, coll. «Espaces littéraires», 2008, 131p.
http://www.fabula.org/actualites/article23376.php

Thierry Poyet, Flaubert ou une conscience en formation, L'Harmattan, 2008, 388p.
http://www.fabula.org/actualites/article23174.php

Ouvrage collectif

Revue Flaubertiae, à paraître aux éditions Eurédit.
Flaubert et les artistes de son temps.
Appel à contribution, par Thierry Poyet.
http://www.fabula.org/actualites/article23177.php

Articles

Stéphanie Dord-Crouslé, «Flaubert et les inscriptions dans le Voyage en Orient», intervention dans le séminaire de Sophie Basch à Paris 4:
http://www.crlv.org/swm/Page_Conference.php?P1=725

Hans Färnlöf, «Bilden av författaren – om Flauberts ”ungdomsverk” November» [L'image de l'écrivain - à propos de Novembre, oeuvre de jeunesse de Flaubert] (art. en suédois), site Tidningen Kulturen:
http://www.tidningenkulturen.se/index.php?option=com_content&task=view&id=2644&Itemid=35

(< Joëlle Robert)
Alexandre Gefen, «Du défaut de méthode dans les sciences: la satire des savoirs dans Bouvard et Pécuchet», Modernités, n°27, Mauvais genre. La satire littéraire moderne, p.195.
Actualités de Fabula, mardi 22 avril 2008. http://www.fabula.org/actualites/article23572.php

Anne Herschberg Pierrot, «Où en est la génétique flaubertienne?», Romantisme, n°139, 1er trimestre 2008, p.91-112.

Christian Salmon, «Du Bovarysme politique», Le Monde, 25 avril 2008
http://www.lemonde.fr/archives/article/2008/04/25/du-bovarysme-politique-par-christian-salmon_1038586_0.html

Norioki Sugaya, «Luxure et bêtise: les notes de lecture de Flaubert sur le Père Debreyne», Bulletin de la section française, Faculté des Lettres, université Rikkyo (Japon), n°37, 2008, p.19-30.
Flaubert a lu l’ouvrage du Père Debreyne, médecin de la Trappe, Moechialogie, traité des péchés contre les sixième et neuvième commandements du décalogue… (1868), pour Bouvard et Pécuchet. Norioki Sugaya analyse cet ouvrage et transcrit les notes du Dossier de Bouvard et Pécuchet.

SITE DU CENTRE FLAUBERT

(< Danielle Girard)
L’Atelier Bovary se trouve maintenant à son adresse définitive:
http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/atelier/atelier.php

Quelques nouveautés: un relevé des notes de régie, resituées dans le classement génétique des manuscrits:
http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/atelier/noms_propres/notes_regie.htm

et une visite illustrée de la cathédrale de Rouen où l’on remarque de petites discordances entre le texte de Flaubert et la réalité qu’il décrit...
http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/atelier/cathedrale/accueil.htm


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Matthieu Desportes, de Marie-Paule Dupuy et de Joëlle Robert. Il vous tiendra informé(e), selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement et y faire paraître des informations ou des commentaires, veuillez envoyer vos coordonnées et vos messages à :

Yvan Leclerc yvan.leclerc@univ-rouen.fr
Professeur à l'Université de Rouen
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F. - 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: 02 35 14 61 67


Mentions légales