BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 109 / 9 janvier 2009

VOEUX

Proposés par Danielle Girard.

Variantes (linéarisées) du manuscrit de Madame Bovary (brouillons, Ms g223, vol. II, p.237v).

«Car les résolutions sont comme des souliers neufs. On les a achetés (pour un certain état) mais quand la chair se gonfle? C'est la couture qui pète, ou le pied qui saigne.»

«Car les résolutions sont comme la toile cirée, que l'on croit imperméable tant qu'il n'a pas plu.»

«Car les résolutions sont comme les soldats: moins elles ont vu la guerre, et plus elles font de tapage. Elles chantent Victoire avant de savoir l’exercice.»
http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/trans.php?id=228&mot=souliers+neufs&action=MC

AGENDA

(< Joëlle Robert)
12-16 janvier 2009, France Culture, 20 h 30
Feuilleton: Le Procès de Madame Bovary
Adaptation de Sylvie Péju. Réalisation J. Couturier. «D'après les notes prises lors du procès commencé en février 1857 et le réquisitoire du procureur Ernest Pinard. Avec Arnaud Bédouet, Vincent Grass, Olivier Claverie, Alys-Yann Schmitz, Neta Landau...»

(< Claudine Gothot-Mersch, Élisabeth Brunet)
Jusqu’au 25 janvier 2009: exposition «Passages d’encre», Fondation Martin Bodmer.
http://www.fondationbodmer.org/fr/musee.asp/2-0-240-4-4-1/
Catalogue: Édouard Graham, Passages d’encre. Échanges littéraires dans la bibliothèque Jean Bonnat. Envois, lettres et manuscrits autographes, 1850-1900. Préface de Gérard Macé, Gallimard, 2008.
Parmi les pièces présentées et reproduites dans le catalogue: lettre de Flaubert à Louise Colet du [26 avril 1853]; note de Flaubert sur Madame Bovary pour l’avocat Senard [improprement appelée dans le catalogue: «Préface autographe pour Madame Bovary»]; dédicace de Madame Bovary «au poëte Beaudelaire [sic] / hommage d’une profonde sympathie littéraire / Gve Flaubert»; lettre à Baudelaire du [21 octobre 1857], pour le remercier de son article sur Madame Bovary; lettre de Sand à Flaubert du 26 juillet [1870].

VENTES

(< Marlo Johnston)
Ventes passées
6 décembre à Pessac, Bordeaux
http://www.burdigala-encheres.com/vente/06-12-2008/
Maryse et Fréderic Castaing, experts
30, rue Jacob 75006 Paris Tél. 01.43.54.91.71

37. FLAUBERT (Gustave) (1821-1880)
L.A.S. à une dame (s.l.n.d.) 1p.in-8° sur son papier bleu. 500/600 euros.
«Comme je pense sans cesse à votre mari j’en ai parlé hier à des gens de métier. Il est peut être imprudent de ne pas le traiter avec plus d’énergie. L’électricité employée doucement serait bonne …j’irai chez vous».
[à Agnès-Octavie Feydeau, épouse de Georges, lundi [14? juin 1869], avant la lettre du [24 juin 1869], Corr., éd. Jean Bruneau, Bibl. de la Pléiade, t.IV, p.58-59.]

88. SAND (Aurore Dupin baronne Dudevant dite George) (1804-1876)
1°) 4 L.A.S. et L.A. à Flaubert 1866-1876, 8p.in-8°. Certaines publiées par G. Lubin. 800/900 euros.
[Lettres du 31 juillet 1866, 5 octobre 1869, 11 mars 1870, 19 janvier 1872, 6 mars 1876.]
Amicale correspondance: de Nohant: Elle va venir à Paris où on joue une pièce d’elle et de son fils. Elle espère qu’il pourra venir «j’aurai de l’émotion cette fois, à cause de mon cher collaborateur…»; «Où es-tu à présent, mon cher troubadour. Je t’écris boulevard du temple mais peut-être as-tu pris possession de ton délicieux logement…dans 8 ou 10 jours je repartirai pour Nohant. Il faut donc se rejoindre et se revoir. Me voilà un peu sfogata de mon besoin de courir et enchantée de ce que j’ai vu …» (dans les Ardennes), «Comment vas-tu mon pauvre enfant? je suis contente d’être ici au milieu de mes amours de famille, mais je suis triste tout de même de t’avoir laissé chagrin, malade et contrarié…nous nous tourmentons tous de tes ennuis et tes souffrances…»; «Je n’étais pas au courant de toute cette affaire de Rouen et je comprends à présent ta colère. Mais tu es trop bon…avec un homme amer et vindicatif, ces butors seraient moins rancuneux…je te prêchais hier le calme du dédain. Je vois que ce n’est pas le moment…avec une mauvaise canaille à leurs trousses ils n’auraient pas osé ce qu’ils osent, ces bons messieurs de Rouen!. Je reçois les chansons demain je lirai ta préface tout au long…»; Elle vient d’apprendre «la 1° représentation de la reprise du Mariage de Victorine au théâtre français …» elle lui envoie une place d’orchestre et demande des nouvelles de sa nièce.

10 décembre 2008
http://www.invaluable.com
Alberto Ponti, Auction Department, Bolaffi S.p.A., V. Cavour, 17, 10123 Torino - Italy
aponti@bolaffi.it

133. Gustave Flaubert (1821- 1880) Rare autograph letter signed by one of the greatest novelist of modern times. The letter is dated 'Mardi 21 heures' with no other indication (although it was certainly written before 1869) and addressed 'Mon cher ami': Flaubert wrote it to invite his friend for lunch at his house in Croisset, possibly with another friend, Louis Bouilhet: ''Je voulois te faire trouver Bouilhet mais il lui est impossible de venir.... Louis Bouilhet (1821-1869) played a key role in Flaubert's life and work: he was the one who incited Flaubert to approach realistic novels and, indeed, he became Flaubert's first reader (and editor) of all pages (or words) of Madame Bovary on Sundays, as they used to spent the day working together at Flaubert's home in Croisset.:

134. Gustave Flaubert (1821-1880) Rare, important two-page letter, by one of the greatest novelists of all times. Addressed to Alphonse Daudet, and dated 'Croisset, Sept. 3 (1879)', this letter was probably written when Flaubert was working at his last, incomplete, masterpiece: Bouvard et Pécuchet. In June 1879, Flaubert was in Paris to work at the Bibliothèque Nationale for Bouvard's religious chapter (and yet he already dreamed of writing a work on the battle of Thermopolis); only in September, in the years in which this letter was written, he started working at his novel again. The letter was partially published in Correspondence de Flaubert, ed. L. Conard, voI. 8, pp. 179-180 (Paris, 1923). 'J'ai passé depuis trois mois par des émotions abominables, des embêtements gigantesques et ce n'est pas fini! Ma vie est lourde. Il faut que je sois fort comme un boeuf pour n'en être pas crevé cent fois. […] Mais le livre [Bouvard et Pécuchet] que je fais est peu échauffant, de sorte que, de tous les côtés, il y a effort et douleur...'. Splendid document of biographic and literary interest.

Sotheby’s, Paris, 16 décembre 2008
Lot 50. Lettre autographe à Ernest Feydeau, [7 février 1872], 4.000-6.000 euros.
http://www.sothebys.com:80/app/live/lot/LotDetail.jsp?lot_id=159495284
Une page in-8 à l'encre noire sur un double feuillet de papier vergé.
Infect impérialiste!
Je ne vais pas te voir
1° parce que j'ai une grippe abominable
et 2° parce que tes opinions politiques
me dégoûtent.
Dès que je serai rétabli, j'irai chez toi
pour T'ASSASSINER!
Tremble!!!
Vive Marat!
[signé:] Son ombre
mercredi soir
Père du célèbre auteur de boulevard Georges Feydeau, Ernest Feydeau (1821-1873) était coulissier à la Bourse et passionné d'écriture. Il épouse la fille d'Auguste Blanqui en 1847, et rencontre le succès dix ans plus tard avec Fanny. Le roman connaît en quelques années une trentaine d'éditions. Sainte-Beuve et d'autres critiques estimaient si fort Fanny que certains d'entre eux n'hésitèrent pas à placer le roman au-dessus de celui de son grand ami Gustave Flaubert, Madame Bovary.
Les deux hommes s'étaient connus en 1856, et liés rapidement d'une amitié profonde et d'une grande complicité littéraire, comme en témoigne une importante correspondance. Flaubert fit souvent appel à Feydeau pour la correction de ses oeuvres.
On sait que Flaubert songea un moment, en cette année 1872, à se brouiller avec Feydeau, non pas tant à cause de ses opinions politiques – plutôt républicaines – qu'à cause de sa dernière oeuvre, roman «obscène» commis par celui-ci et qui le dégoûte. Ce roman érotique dont Feydeau fait lire le manuscrit à son ami, aujourd'hui connu sous le nom de Souvenirs d'une Cocodette, fut publié après la mort de Feydeau sous le nom de Mémoires d'une demoiselle de bonne famille. «Tellement lubrique et indécent qu'aucun éditeur n'a consenti à le prendre» explique Flaubert, il paraît posthumément à Londres en 1877. Il fait partie désormais des classiques du «second rayon» du XIXe siècle.
Le nom du célèbre pamphlétaire révolutionnaire, Marat, revient parfois sous la plume de Flaubert, quand, à bout devant l'ignominie sociale ou autre, l'écrivain s'identifie à «l'ami du Peuple» dans ses penchants les plus meurtriers.
[Corr., éd. Jean Bruneau, Bibl. de la Pléiade, t.IV, p.476.]

(< Éric Walbecq)
Catalogue Librairie ancienne Denis [2008], Pierre Duchemin, 50, rue de la Scellerie, 37000 Tours
247. Flaubert, Salammbô, Lévy, 1864. 380 euros.
Réimpression de l’EO (fausse mention de 5e édition), reconnaissable à la faute page 96 «Scissites», corrigée dans les éditions suivantes par «Syssites».
Envoi autographe: «A Marie Durey. Son vieil ami Gve Flaubert».

VIENT DE PARAÎTRE

Traductions

Gustave Flaubert, Un animo semplice [Un coeur simple], Rome, Portaparole, coll. «Maudit», 2008.
Édition franco-italienne. Trad. Elisabetta Sibilio, préface de Piero Toffano.
http://www.fabula.org/actualites/article27424.php

Flaubert, Leben und Werke des Paters Cruchard und weitere unveröffentlichte Texte von Gustave Flaubert, übersetzt von Elisabeth Edl. Verlag: Friedenauer Presse, Oktober 2008.
Compte rendu par Christine Lecerf:
http://www.arte.tv/de/2336162.htmlhttp://www.arte.tv/de/2336162.html

Ouvrages

(< Gilles Cléroux)
Isabelle Daunais, Les Grandes Disparitions. Essai sur la mémoire du roman, PU de Vincennes, 2008.
«Emma est la première, et c’est ce qui fait du roman de Flaubert une oeuvre si fondamentale, à devoir survivre dans un monde sans héros» (p.30).

(< Joëlle Robert)
Mary Donaldson-Evans, Madame Bovary at the Movies, Adaptation, Ideology, Context, Amsterdam / New York, Rodopi (Faux-Titre), 2009, 218 p.
http://rodopi.nl/functions/search.asp?BookId=Faux+325
Résumé
Some eighteen film directors from France to the United States, Germany to India, have applied themselves to the task of adapting Madame Bovary to the screen. Why has Flaubert's 1857 classic novel been so popular with filmmakers? What challenges have they had to meet? What ideologies do their adaptations serve? Madame Bovary at the Movies seeks to answer these questions, avoiding value judgments based on the notion of fidelity to the novel. In-depth analyses are reserved for the studio films of Renoir, Minnelli and Chabrol and the small-screen adaptation of Fywell. As the first book-length examination of the Madame Bovary adaptations, this volume, in addition to its pedagogical applications, will be a useful reference for scholars of literature and film and for those interested in the burgeoning field of adaptation studies.

Table des matières
Acknowledgements
Introduction
The Theory and Practice of Adaptation
Jean Renoir (1934): Framing Emma
Vincente Minnelli (1949): Hollywood Rediscovers Emma
Claude Chabrol (1991): Keeping the Faith
Tim Fywell (2000): Sex in the Living Room
Adaptation and its Avatars
Conclusion
Appendix A: Synopsis of Novel
Appendix B: Filmography
Appendix C: Glossary of Film Terms
Bibliography
Index

Carstein Meiner, Le carrosse littéraire et l’invention du hasard, PUF, 2008.
«Flaubert et le hasard intransitif», p. 184 et suiv.

Ouvrages collectifs

Bulletin Flaubert-Maupassant, n° 22, 2008
Madame Bovary, lieux réels et imaginaires
Sommaire
Yvan Leclerc, «Éditorial»
Gilles Cléroux, «De Yonville-l’Abbaye à Ry: nouvel examen de la question»
Liliane Lefebvre-Bertrand, «Le statut littéraire de la ville de Rouen dans Madame Bovary»
Francis Lacoste, «Le système des noms de lieux dans Madame Bovary»
Jean-Marie Privat, «Un imaginaire romanesque local»
Corinne Iehl, «De la page au paysage: Madame Bovary à Ry»
Daniel Fauvel, «La ferme des Flaubert à Saint-Sulpice-la-Pierre»

Francophonia, n°54, Primavera 2008, Olschki Editore, Florence.
Atti del Convegno Internazionale «Attualità di Madame Bovary e delle Fleurs du Mal a 150 anni dalla loro pubblicazione», Bologna, 15-16 novembre 2007).
A cura di Franca Zanelli Quarantini.
http://www2.lingue.unibo.it/francofone/francofonia/54.htm
Franca Zanelli Quarantini, Presentazione
Attualità di Madame Bovary
Stefano Agosti,Flaubert e la poesia della prosa
Michel Brix, Flaubert et les professeurs du désespoir
Baldine Saint Girons, Madame Bovary: un universel d'imagination
Eric Le Calvez, Faire une phrase
Franck Dalmas, Emma Bovary: ni (mi)-ange, ni (mi)-démon? Plaidoyer pour une phénoménologie de l'existence
Rosita Copioli, Voce lirica e bêtise nella 'prima' Madame Bovary
Patrizia Oppici, Le fabuleux destin de Charles Bovary
Raul Calzoni, Lo spettro dei Bovary. Incontri pericolosi in Buridans Esel di Günter de Bruyn e Lust di Elfriede Jelinek
Silvia Albertazzi, «Madame Bovary, c'est lui!». Gustave Flaubert, Julian Barnes e l'eterna monotonia della passione
Maurizio Ascari, Le avventure di Gemma Bovery e del panettiere Joubert

Articles

(< Catriona Seth)
Agnès Bouvier, «Salammbô, la Bible et la matière du monde», French Studies, January 2009; Volume 63, Number 1.
En ligne pour les abonnés: http://www.oxfordjournals.org/page/3403/5
(< Olivier Leroy)
Jacques Caumont, «Bouvard et Pécuchet: la science-fiction à rebours», Plume, n°47, décembre 2008 – janvier-février 2009, p.68-72.
Localisation de la «ferme modèle» à Lisors (Eure), que Flaubert visite pour Bouvard et Pécuchet.

(< Joëlle Robert)
Chenoa Marshall, «Le statut du paranormal dans Bouvard et Pécuchet», Analyses, vol.3, n°3, 2008: dossiers «De l'éthos biographique» et «Littérature et paranormal»
http://www.revue-analyses.org/document.php?id=1247

Shoshana-Rose Marzel: «Daumier père d’Homais? Sur quelques caricatures de Daumier dans Madame Bovary», Cahiers Daumier, n°3, automne 2008, p.8-17, avec 10 illustrations.

Pierre-Claver Mongui, «La coupe, objet politique et/ou religieux dans Salammbô: entre conflit et alliance de l’incipit à l’explicit», French Studies in Southern Africa, n°38, 2008, p. 95-110.
http://www.afssa.org.za

Chiara Pasetti, «Sogni e allucinazioni: dai Baladins a Madame Bovary», Igitur, 2008, «Miscellanea», p. 121-140.

SUR LA TOILE

(< Olivier Guibernao)
Livres audio gratuits à écouter et à télécharger.
Textes de et sur Flaubert, en intégralité ou en extraits
http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/gustave-flaubert

(< Catriona Seth)
Un blog bovaryste, bovarique:
http://fabulabovarya.canalblog.com
Présentation:
«Fabula Bovarya... ou l'art de la fuite romanesque.
Fabula Bovarya est un blog qui s'adresse à tous ceux qui, comme moi, sont atteints d'un incurable bovarysme.
Fabula en latin, c'est l'histoire, la fable, celle dans laquelle on plonge avec délice, pour fuir les réalités pesantes...»

Extraits de l’opéra Salammbô, d’Ernest Reyer
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?q=Reyer

Flaubert au centre d’une constellation de mots associés
http://visualwikipedia.com/en/Gustave_Flaubert

Vidéos «Flaubert» sur YouTube
http://www.youtube.com/results?search=Search&search_query=Gustave%20Flaubert

(< Stéphanie Dord-Crouslé)
Sur Wikisource, oeuvres de Flaubert en ligne:
http://fr.wikisource.org/wiki/Flaubert

Albert Thibaudet, Gustave Flaubert, Gallimard, 1935.
http://fr.wikisource.org/wiki/Gustave_Flaubert_(Thibaudet)

(< Paul Paulmier, veilleur Web, université de Rouen)
Le site Europeana est à nouveau accessible:
http://www.europeana.eu/portal/
La requête «Gustave Flaubert» donne 64 textes, 162 images, 1 vidéo et 1 enregistrement sonore.

SITE DU CENTRE FLAUBERT

Ressources par oeuvre > Salammbô
Notes autographes de Flaubert pour Salammbô.
Transcription par Agnès Bouvier des notes prises sur la Bible de Cahen, sur Pline, Saulcy, Athénée et Théophraste.
Transcription par Yvan Leclerc du Carnet 7 et des notes prises sur la thèse du Dr Savigny, Observations sur les effets de la faim et de la soif (pour le défilé de la Hache).
http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/salammbo.php

Biographie
Deux articles sur Adèle Janvier et Béatrix Person, amies et correspondantes de Flaubert, par Claude Schopp.
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/adele_janvier.php
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/beatrix_person.php

Compte rendu
Delphine Jayot, compte rendu de Georges Palante, Le Bovarysme, une moderne philosophie de l’illusion, Éditions Payot et Rivages, «Petite Bibliothèque», 2008.
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/crendus.php#palante

Dérivés
Fabrice Gourhan, Poèmes
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/general_gourhan.php

Iconographie
Fabrice Gourhan, Dessins
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/galerie.php?g=gourhan



Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Matthieu Desportes, de Marie-Paule Dupuy et de Joëlle Robert. Il vous tiendra informé(e), selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement et y faire paraître des informations ou des commentaires, veuillez envoyer vos coordonnées et vos messages à :

Yvan Leclerc yvan.leclerc@univ-rouen.fr
Professeur à l'Université de Rouen
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F. - 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: 02 35 14 61 67


Mentions légales