BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 115 / 12 octobre 2009

AGENDA

15-17 octobre 2009, Université Paris Ouest (Nanterre La Défense)
CSLF (Centre des sciences de la littérature française), équipe PHisTeM (Poétique historique des textes modernes); organisateurs: Alain Vaillant et Roselyne de Villeneuve.
Bâtiment B, salle de conférences.
Colloque «Le rire moderne»
Jeudi 15 octobre
15h20. Thierry Poyet (université Blaise-Pascal, Clermont 2), «Le rire épistolaire: un rire de contradictions. L’exemple Flaubert».

19-20 octobre 2009, Messine, «Journées Galilée du projet Bouvard et Pécuchet»
Projet dirigé par Stéphanie Dord-Crouslé et Rosa Maria Palermo.
Programme en ligne:
http://flaubert.univ-rouen.fr/nouveautes/bp_messine2009.pdf

14 novembre 2009, Rouen, Sociétés savantes,
Amis de Flaubert et de Maupassant
«Les voyages de Flaubert»
9h30-12h00:
Jeanne Bem (professeur émérite, Université de la Sarre): Par les champs et par les grèves et Madame Bovary: comment le jeune Flaubert en est venu à concevoir un romanesque sans roman.
Catherine Robert (professeur de lettres, docteur, Université de Rouen): Figure de Flaubert voyageur d’après sa correspondance.
Éric Guilbert (professeur d’arts plastiques): Illustrer Par les champs et par les grèves.
Olivier Frébourg, écrivain: Par les champs et par les grèves. Avec Flaubert et Du Camp en 2009.

15h00-18h00:
Helge Vidar Holm (maître de conférences à l’Université de Bergen, Norvège; directeur de l'Office Franco-Norvégien à l'Université de Caen): Voyages orientaux du romancier Flaubert.
Jaouik Moulay (doctorant, Université de Rouen): Flaubert, lecteur du Coran.
Adriana Santoro (membre du C. E. R. V. I., Turin): Le jeune Flaubert au lac Majeur et au Simplon en 1845.
Pierre Berteau (vice-président du groupe d’histoire des hôpitaux de Rouen): Jules Cloquet, Flaubert et le voyage en Corse.

Séminaire de l’Équipe Flaubert, CNRS/ITEM, 2009-2010
«L’Empire de la bêtise»
Programme en ligne: http://www.item.ens.fr/index.php?id=13699

VENTES

Catalogue Thierry Bodin, n°129, septembre 2009.
http://www.lesautographes.com
Gustave Flaubert: épreuves corrigées de sa lettre ouverte À M. G. Froehner, rédacteur de la Revue contemporaine, [janvier 1863]; 9 pages petit in-fol.
Épreuve avec corrections autographes de sa lettre ouverte sur l’exactitude archéologique de Salammbô. [Ce texte répond à l’article de Guillaume Froehner du 31 décembre 1862, intitulé «Le Roman archéologique en France, Gustave Flaubert: Salammbô». Froehner, conservateur des Antiques du Musée du Louvre, avait dressé une liste de «bévues» commises par le romancier, fourvoyé dans une science trop difficile pour un esprit «léger». La réplique de Flaubert parut dans L’Opinion nationale du 24 janvier 1863. Le manuscrit de cet article est perdu, sauf quelques brouillons dans la collection Lovenjoul.] L’épreuve présente environ 90 corrections, principalement typographiques, et quelques modifications et ajouts au texte. Flaubert contre-attaque vigoureusement: la collection Campana que Froehner donne comme sa source principale n’a ouvert qu’après l’achèvement du roman. «Voilà une erreur déjà. Nous en trouverons de plus graves»... Il n’a nulle prétention à l’archéologie: «J’ai donné mon livre pour un roman, sans préface, sans notes, et je m’étonne qu’un homme illustre comme vous par des travaux si considérables perde ses loisirs à une littérature si légère! J’en sais cependant assez [...] pour oser dire que vous errez complètement d’un bout à l’autre de votre travail, tout le long de vos dix-huit pages, à chaque paragraphe et presque à chaque ligne. Vous me blâmez "de n’avoir consulté ni Falbe ni Dureau de la Malle, dont j’aurais pu tirer profit." Mille pardons! je les ai lus, plus souvent que vous peut-être, et sur les ruines mêmes de Carthage»... Il répond ensuite au sujet de la nomenclature des rues de Carthage, la construction des maisons, l’adaptation de noms numides... Il relève des citations erronées et des preuves de lecture hâtive ou négligente chez Froehner, et il invoque l’autorité de Polybe, Cicéron, Strabon, Diodore, Hérodote, Pline, Philostrate, Théophraste, Heeren, etc., pour réfuter ses critiques... Il défend aussi son «maître et ami» Théophile Gautier, «folâtrement» visé, lui aussi, par son «indomptable verve»... Après maintes protestations de modestie, Flaubert achève sa réponse sur une pointe d’ironie: «rassurez-vous, monsieur: bien que vous paraissiez effrayé vous-même de votre propre force et que vous pensiez sérieusement "avoir déchiqueté mon livre pièce à pièce", n’ayez aucune peur, tranquillisez-vous! car vous n’avez pas été cruel, mais... léger»...

(< Thierry Savatier)
Ouvrages ayant appartenu à la bibliothèque de Flaubert, en vente sur le site
http://www.edition-originale.com
Amédée Méreaux, La poésie et son avenir: Discours prononcé par M. Amédée Méreaux en réponse au discours de M. Simonin, Imp. de H. Boissel, Rouen, 1865, 14x23cm, broché. Édition originale.
Envoi à Flaubert: «à l'auteur de Mme Bovary et de Salambo (sic) / cordial hommage de son admirateur sincère
Ref: 27755. 1200 euros.

Georges Pouchet, Des changements de coloration sous l'influence des nerfs, Germer Baillière, Paris, 1876, 15,5x24cm, relié, tirage de tête. Édition originale. Ouvrage orné de 7 planches illustrées de nombreuses figures coloriées à la main par Mme Lemaître et justifiées par un tampon à sec.
Envoi: «à Gustave Flaubert / son vieil ami / G. Pouchet
Ref: 21393. 2000 euros.

Vente Alde, 20 octobre 2009, salle Rossini, Paris.
http://www.alde.fr
164. Gustave Flaubert, lettre à Edmond Laporte, [19 mai ? 1878], 400/ 500 euros.
[Corr., éd. Jean Bruneau et Yvan Leclerc, Bibl. de la Pléiade, t.V, p.384.]

VIENT DE PARAÎTRE

Éditions

(< Catriona Seth)
Notes de Flaubert sur Montaigne
«Pose and prose. The rediscovery of Flaubert's lost reading notes on Montaigne reveals the novelist's preoccupation with the tension between detachment and sensibility», par Timothy Chesters, TLS du 2 octobre 2009, p.15 et suiv.
Une version plus longue, sous le titre: «Flaubert's reading notes on Montaigne» est publiée dans le t.4 du vol. 63 de French Studies.
http://muse.jhu.edu/journals/french_studies_a_quarterly_review/toc/frs.63.4.html
[Ces notes ont figuré à la Vente Franklin Grout d’Antibes, 28-30 avril 1931, n°30, 14 et 53 pages. Catalogue accessible à l’adresse:
http://flaubert.univ-rouen.fr/bibliographie/cat1931_antibes.pdf

Traductions

(< Marshall Olds)
Madame Bovary: Provincial Lives, introduction par MacKenzie, Hackett Pub Co Inc, 2009.

L’Éducation sentimentale (1845) en hongrois
Gustave Flaubert, Két barát [Deux amis], trad. par Romhányi Török Gábor, Az elsö Érzelmek iskolája, 1843-1845, Napküt, Budapest, 2009.

Ouvrages

Pierre-Marc de Biasi, Gustave Flaubert. Une manière spéciale de vivre, Grasset, 2009.

Bertrand Bourgeois, Poétique de la maison-musée, 1847-1898. Du réalisme balzacien à l'oeuvre d'art «décadente», Paris, L'Harmattan, coll. «Littératures comparées», 2009. [Chap. consacré au «musée» dans Bouvard et Pécuchet.]

(< Marshall Olds)
Peter Rogers, The Mystery Play in Madame Bovary: Moeurs de province, Amsterdam/ New York, NY, Rodopi, 2009.
http://www.rodopi.nl/functions/search.asp?BookId=CHIASMA+26

Ouvrages collectifs

Gilles Philippe et Julien Piat, dir., La Langue littéraire. Une histoire de la prose en France de Gustave Flaubert à Claude Simon, Fayard, 2009.

Joëlle Gleize et Philippe Roussin, dir., La Bibliothèque de la Pléiade. Travail éditorial et valeur littéraire, Éditions des archives contemporaines, 2009. Contient: Pierre-Marc de Biasi, «La Pléiade et l'approche génétique des textes»; Jacques Neefs, «Éditer l'inédit, le provisoire et l'inachevé: Flaubert, Mallarmé, Proust à la Pléiade».

Articles

Jean-Louis Cabanès, «Psychologie, histoire, esthétique: les hallucinations à l’entrecroisement des discours», Cahiers de littérature française n°VI, Image et pathologie au XIXe siècle, Sestante Edizioni / Bergamo University Press / L'Harmattan, 2008.
Compte rendu d’Émilie Pezard sur Fabula: «[…] Jean-Louis Cabanès rappelle enfin les éléments du débat entre Taine et Flaubert, qui conduit ce dernier à développer une distinction entre l’hallucination pathologique - une douloureuse «maladie de la mémoire», qui fournit le modèle des hallucinations de saint Antoine - et l’hallucination artistique - une hallucination volontaire, heureuse, qui substitue au monde extérieur un réel imaginé.»
http://www.fabula.org/revue/document5148.php

(< Gilles Cléroux)
Noël Dazord, «La phrase à arête verbale dans Madame Bovary» dans L'ordre des mots à la lecture des textes, textes réunis et présentés par Agnès Fontvieille-Cordani et Stéphanie Thonnerieux, Presses universitaires de Lyon, 2009, p.225-257.

Stéphanie Dord-Crouslé, «Axiologie des inscriptions chez Flaubert, voyageur en Orient», RHLF, n°3, 2009, p.573-586.
Flaubert délaisse les inscriptions «officielles» au profit des inscriptions «sauvages», des graffitis. «Cette complète inversion des hiérarchies établies confère aux inscriptions sauvages une existence littéraire qu’elles ne s’étaient jusqu’alors jamais vu reconnaître» (p.580-581). «Aussi ce qui intéresse peut-être le plus Flaubert dans ce phénomène des graffitis, est-ce sa proximité avec la question de la bêtise» (p. 584).

Sandra Janssen, «Hallucinations factices: psycho(patho)logie de l'imagination et procédés littéraires dans La Tentation de saint Antoine», Cahiers de littérature française n°VI, Image et pathologie au XIXe siècle, Sestante Edizioni/ Bergamo University Press/ L'Harmattan, 2008.
http://revueagone.revues.org/index368.html

Alberto Paredes, «Flaubert, Correspondance: quatre notes sur notes ou sur l’absence de notes dans l’édition de la Pléiade», 2009.
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/paredes_notes.php

Compte rendu de thèse

Jeanne Bem, «Compte rendu d’un chapitre sur Madame Bovary dans une thèse récemment soutenue en Allemagne» (Sabine Narr, Die Legende als Kunstform in der französischen Literatur des 19. Jahrhunderts. Drei Paradigmen: Victor Hugo, Gustave Flaubert, Émile Zola [La légende comme forme artistique dans la littérature française du XIXe siècle. Trois paradigmes: Hugo, Flaubert, Zola].
http://flaubert.univ-rouen.fr/theses/narr_bem.php

SITE DU CENTRE FLAUBERT

Arlette Dubois, Pièces concernant le renvoi de Gustave Flaubert, élève de philosophie du Collège royal de Rouen en 1839
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/gf_renvoicollege.php

Dans le Bulletin précédent, nous avons annoncé la mise en ligne de l’adaptation de Madame Bovary en roman-photos (Nous Deux, 8 mars 1973).
Nous avons oublié d’indiquer le lien. Le voici:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/Bovary73/accueil.php


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Matthieu Desportes, de Marie-Paule Dupuy et de Joëlle Robert. Il vous tiendra informé(e), selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement et y faire paraître des informations ou des commentaires, veuillez envoyer vos coordonnées et vos messages à :

Yvan Leclerc yvan.leclerc@univ-rouen.fr
Professeur à l'Université de Rouen
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F. - 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: 02 35 14 61 67


Mentions légales