BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 119 / 22 février 2010

VISITE VIRTUELLE DE L’HÔTEL-DIEU DE ROUEN

par Arlette Dubois, conservatrice du Musée Flaubert et d’histoire de la médecine
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/hotel_dieu/index.html
En croisant des documents d’archives sur l’histoire de l’hôpital, les inventaires des notaires et des données issues de la Correspondance, Arlette Dubois a pu reconstituer avec précision la distribution des pièces de l’appartement dans lequel Flaubert a vécu jusqu’en 1846. Grâce à ses recherches, nous savons désormais exactement où se trouvait la chambre de Flaubert.

AGENDA

(< Milou de Smet, Douglas Siler)
2 décembre 2009-4 avril 2010, Rijksmuseum van Oudheden, Leiden, Pays-Bas
Exposition sur l’Égypte de Gustave Flaubert
http://www.rmo.nl/english
Flaubert a effectué en 1849 et 1850 un voyage en Égypte avec son ami photographe Maxime Du Camp. Partis du nord d’Alexandrie, ils sont allés jusqu’à Abou Simbel, en passant par les pyramides de Gizeh.
Outre de nombreux objets égyptiens, sont exposées 35 photos de Maxime Du Camp accompagnées d’extraits de la correspondance.

(< Marie-Dominique Nobécourt-Mutarelli)
Mercredi 31 mars 2010, INP-BNF, auditorium Colbert, 2 rue Vivienne 75002 Paris
Entrée libre
Réservations, renseignements: emilie.maume@inp.fr
Colloque consacré à la numérisation des manuscrits
14h. Le Projet Flaubert
Guillaume Fau, département des manuscrits, BNF
Christelle Quillet, responsable du patrimoine, bibliothèque municipale de Rouen
Emmanuelle Toulet, directrice de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris

VENTE

Madame Bovary, Michel Lévy, 1857, avec envoi à Louis de Cormenin: «à mon vieil ami/ Louis de Cormenin/ le livre et l’auteur/ Gve Flaubert». 45.000 euros.
http://camillesourget.com/fr/bovary-flaubert/

VIENT DE PARAÎTRE

Ouvrages

Louis-Paul Astraud, Gustave Flaubert à 20 ans. Un vieux garçon, Au diable Vauvert, février 2010.
http://www.audiable.com/livre/?GCOI=84626100619680

Jean-Benoît Guinot, Dictionnaire Flaubert, préface de Pierre-Marc de Biasi, CNRS Éditions, 2010.
http://cnrseditions.fr/Litterature/6224-dictionnaire-flaubert-jean-benoit-guinot.html
Chronologie détaillée de Flaubert en téléchargement sur le site de l’auteur:
http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/Images/chronologie%20Flaubert.pdf
Compte rendu par Gisèle Séginger:
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/guinot_dictionnaire.php

(< Douglas Siler, site James Pradier: http://www.jamespradier.com)
Claude Lapaire, James Pradier (1790-1852) et la sculpture française de la génération romantique. Catalogue raisonné, Lausanne/Zurich: Institut pour l’étude de l’art (SIK-ISEA); Milan: 5 Continents Éditions, 2010.
Présentation du livre:
http://flaubert.univ-rouen.fr/nouveautes/pradier.pdf
Articles:
http://www.tdg.ch/geneve/actu/genevois-james-pradier-bible-2010-02-04
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/55249c50-110c-11df-b22a-6818fa0b8cbe%7C0

Alan Raitt, Flaubert’s First Novel. A study of the 1845 Éducation sentimentale, Oxford-Bern, Peter Lang, coll. «Le Romantisme et après en France», vol. 18, 2010.
Dernier ouvrage d’Alan Raitt (1930-2006), publié à titre posthume par son épouse Lia Raitt.

Ouvrage collectif

«Élevé dans les coulisses d’Esculape.» La jeunesse de Gustave Flaubert à l’Hôtel-Dieu de Rouen, catalogue de l’exposition du Musée Flaubert et d’histoire et de la médecine du CHU-Hôpitaux de Rouen, 3 février-30 octobre 2010. Arlette Dubois, «Avant-propos». Description pièce par pièce de l’appartement, tel que le jeune Flaubert l’a connu. Yvan Leclerc, «Les premières impressions ne s’effacent pas». Joëlle Robert, «Généalogie imaginaire». Marshall C. Olds, «Flaubert et le théâtre». Chiara Pasetti, «Un cas spécial. Quelques réflexions sur la maladie de Gustave Flaubert». Dr Fabienne Picard, «L’épilepsie de Flaubert». Les demeures rouennaises de Gustave Flaubert. Les ami(e)s de Gustave Flaubert. La bibliothèque médicale d’Achille-Cléophas Flaubert. Pièces concernant le renvoi de Gustave Flaubert, élève de philosophie du Collège royal de Rouen en 1839. La reconstitution du papier «semis œillet Flaubert». Iconographie, comportant des documents inédits.

Revue Flaubert, n°9, 2009

Flaubert et la confusion des genres
Numéro dirigé par Sandra Glatigny, avec la collaboration de Juliette Azoulai.
http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/sommaire.php?id=9

Sandra Glatigny, Avant-propos

HYBRIDATION GÉNÉRIQUE

Hans Färnlöf, Nouvelle Bovary, Nouveaux Bovary
Vanessa Padioleau, Flaubert et Carthage: Salammbô, roman polymorphe
Mohamed Radi, Le lecteur comme spectateur de l’Antiquité dans Salammbô de Gustave Flaubert
Walid Ezzine, Documentation et épopée dans Salammbô
Jean-Luc Pestel, Poétique de l’écartèlement: tensions et distorsions génériques dans La Tentation de saint Antoine [mise en ligne différée]
Louis-Antony Martinez, L’hybridité générique de La Légende de saint Julien l’Hospitalier: entre culture orale et culture scripturale
Atsuko Ogane, Hérodias, splendeur du vers et de la prose: le serpent ou la genèse de la femme fatale dans la danse de Salomé

DE LA DÉCONSTRUCTION GÉNÉRIQUE À UNE POÉTIQUE DE LA CRITIQUE GÉNÉRIQUE

Stéphane Vaz de Barros, Flaubert et le roman limite
Nicolas Geneix, «Longue énumération…»: Flaubert tenté par une littérature lexicale moderne?
Sandra Glatigny, Flaubert et les tentations du lyrisme
Sucheta Kapoor, La déconstruction du genre: comment Bouvard et Pécuchet lisent et réécrivent l’histoire (traduit de l’anglais par Jean-Luc Filoche)

RÉCEPTION, INFLUENCES ET POSTÉRITÉ

Agnès Sandras-Fraysse, «Je n’entends pas le carthaginois»: caricatures et parodies liées à la publication de Salammbô
Myriam Bendhif-Syllas, De Flaubert à Genet: la subversion de la légende des saints

ANNEXE

Gustave Flaubert, Anthologie de citations

Articles

Tadataka Kinoshita, «Gustave Flaubert: Écriture de l’épilepsie (1). Infanticide latent et/ou parricide patent», Journal of the Faculty of Letters (Okayama University), no51, juillet 2009, p.153-168.
[Le même auteur a publié Noms propres subjectivisés dans le style indirect libre de L’Éducation sentimentale, University Education Press, juin 2006, 475 pages; «Sur le statut énonciatif d’une phrase de Madame Bovary: “… il pleuvait sur les feuilles vertes, quand ils se dirent adieu, debout au bord de la fenêtre”», Journal of the Faculty of Letters, no48, décembre 2007, p.117-150; «Productivité du sens de la contradiction narrative dans Madame Bovary», Journal of the Faculty of Letters, no50, décembre 2008, p.111-123. Il a dirigé le mémoire de maîtrise de Kiwako Shimamura, «Épilepsie, une clé pour la lecture de La Légende de saint Julien l’Hospitalier», soutenu le 2 février 2010 à l’Université d’Okayama, 51p.]

Bande dessinée

(< Matthieu Desportes)
Jacques et Casanave, Flaubert. La dernière ligne, Les Rêveurs, 2009.
http://www.editionslesreveurs.com/projets/
Les dernières années de la vie de Flaubert, avec flash-back sur les événements marquants de son parcours.

SUR LA TOILE

Patrick Rebollar, 10 cours sur L’Éducation sentimentale
http://www.berlol.net/jlr2/?p=1888

(< Louis Watt-Owen)
Deux liens sur les vidéos intégrales des émissions qu'Henri Guillemin consacra jadis à Flaubert, sur le site de la Télévision Suisse Romande
première partie:
http://archives.tsr.ch/dossier-18esiecle/guillemin-flaubert1
deuxième partie
http://archives.tsr.ch/dossier-18esiecle/guillemin-flaubert2

Lu sur Courrier International:
http://www.courrierinternational.com/breve/2010/01/20/exit-apollinaire-et-george-sand
Cameroun. Exit Apollinaire et George Sand
20.01.2010
«Pour incompatibilité avec le système scolaire camerounais, l'Inspection générale des enseignements a retiré des programmes scolaires des classes de premières et terminales deux œuvres de la littérature française. La première, Callicools, que les manuels scolaires camerounais attribuent à Guillaume Apollinaire, est en réalité un amalgame entre deux recueils du poète: Calligrammes et Alcools. La seconde œuvre censurée est Le Secrétaire intime, de George Sand. Le contenu de l'ouvrage serait "en complet déphasage avec les valeurs morales prônées par le système éducatif en vigueur au Cameroun", rapporte le quotidien Cameroon Tribune. Madame Bovary, de Gustave Flaubert, et Paroles, de Jacques Prévert, remplaceront les textes décriés.»

Sur le peintre Edmund Dulac:
http://titam.hautetfort.com/archive/2010/01/28/l-artiste-du-jour-edmund-dulac.html «En 1903, il reçoit le deuxième prix municipal de peinture, dit aussi prix Suau grâce à Salammbô, d'après le roman de Gustave Flaubert.»

Dans un article du Nouvel Observateur sur Renaud Camus:
http://bibliobs.nouvelobs.com/20100121/17165/le-pantheon-de-camus «À Étretat, il nous apprend que Maurice Leblanc, le père d'Arsène Lupin, fut mis au monde par Achille Flaubert, le frère de Gustave.»

(< Stéphanie Dord-Crouslé)
«Quand Max’ critiquait Gustave»
http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2010/02/13/quand-max-critiquait-gustave

DERNIÈRE MINUTE, dépêche AFP

(< Vincent Message)
Sur le blog d’Éric Chevillard, 19 janvier 2010:
«Un forcené de l’écriture s’est barricadé dans sa maison des bords de Seine, à Croisset. Notre envoyé spécial a pu enregistrer les cris terribles en provenance de son cabinet de travail. Les hommes du RAID ont pris position dans le jardin. L’assaut est imminent.»
http://l-autofictif.over-blog.com/article-784-43211310.html


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Matthieu Desportes, de Marie-Paule Dupuy, d'Olivier Leroy et de Joëlle Robert. Il vous tiendra informé(e), selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement et y faire paraître des informations ou des commentaires, veuillez envoyer vos coordonnées et vos messages à :

Yvan Leclerc yvan.leclerc@univ-rouen.fr
Professeur à l'Université de Rouen
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F. - 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: 02 35 14 61 67


Mentions légales