BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 142 / 11 septembre 2012

AGENDA

Samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012, Musée Flaubert et d’histoire de la médecine
Entrée libre à l’occasion des Journées du Patrimoine, visite de la chambre d’enfant de Flaubert.
Programme culturel du Musée pour l’année 2012-2013:
http://flaubert.univ-rouen.fr/nouveautes/museeflaubert_2012_2013.pdf

(< Joël Dupressoir)
Samedi 15 septembre 2012, Canteleu, Hôtel de ville, Journées du Patrimoine
Visite de la bibliothèque patrimoniale de Gustave Flaubert, de 9h à 12h. Visites commentées à 10h et à 11h.

(< Catriona Seth)
Avant le vendredi 14 septembre 2012, appel à contribution:
Flaubert, Beckett, NDiaye: The Aesthetics, Emotions and Politics of Failure

Qu'est-ce qui est en jeu dans les oeuvres de Flaubert, Beckett et NDiaye, poussant le lecteur ou le spectateur à la recherche de significations aux limites du tolérable et ce à travers une immersion constante dans la désintégration, la vacuité et l'échec? Comment pouvons-nous expliquer les implications simultanément psychologiques et artistiques de leurs expériences du fractionnement et la négativité alors que s’ils semblent céder aux aspects les plus cyniques du nihilisme, ils restent aux prises avec une vérité politique et émotionnelle? Comment Flaubert, Beckett et NDiaye se répondent-ils l’un l'autre à travers des espaces culturels, temporels, sexués, racialisés et économiques qui pourtant les séparent, les fissurent et les isolent? Nous vous invitons à soumettre des propositions (entre 500 et 800 mots) pour des communications de 30 minutes en français ou en anglais qui abordent les divers «échecs » et fêlures chez Flaubert, Beckett et NDiaye. Les propositions doivent porter sur au moins deux des auteurs et au moins deux des trois axes principaux soit le politique, l’esthétique et le psychique. Nous espérons publier les actes du séminaire, en anglais ou en français, avant novembre 2013.
Les sous-thèmes possibles mais non exclusifs sont:
– L'apathie et l’aphasie
– Les idiots de la famille et les idiots du village
– La médiocrité et le commun
– L’inachevé et l’échec
– Dépression et retraites psychiques
– Le suicide et son échec
– Fausse révolution et résistance artificielle
– La psychose blanche
– Conformité et compromis
– Poupées, automates et la vacuité du moi
– Politiques de l'ironie et de l'opacité
– Les esprits fêlés
– L’échec et la fêlure

Les propositions de communication, rédigées en français ou en anglais sous la forme d’un résumé de 500-800 mots (format MS Word), doivent être envoyées par courriel avant le vendredi 14 septembre 2012 au Dr Andrew Asibong et au Dr Aude Campmas: flaubertbeckettndiaye@gmail.com

(< Catriona Seth)
4 octobre, Université de Lorraine, 13h.30, salle G 4
Dans le cadre du colloque sur les Passeurs de culture et transferts culturels:
Elsa Chaarani, «Le regard de Maxime Du Camp sur l’Italie du Sud dans L’expédition des Deux Siciles » (Université de Lorraine).

VENTES

Les Autographes, catalogue Thierry Bodin, n°135, septembre 2012
http://www.franceantiq.fr/slam/autographes/Cat.asp?AUTEUR=flaubert&IdTable=Bodin0912
Gustave Flaubert (1821-1880) romancier: L.A.S., [Paris] vendredi soir [28 mars 1873, à Leconte de Lisle]; 1 page in-8 (petit deuil). Au sujet d’un projet d’édition de La Tentation de Saint Antoine chez Alphonse Lemerre [réponse à une lettre du même jour de Leconte de Lisle: «M. Daudet est venu avertir Lemerre que je t’avais déconseillé de faire éditer tes livres chez ce dernier en le traitant d’imbécile»]. «Je ne comprends goutte à ta lettre! Voici tout ce que je sais: tu ne m’as jamais dit que du bien de Mr Lemerre, par conséquent tu n’as pu me dissuader de publier, chez lui, St Antoine! Je ne vois pas du tout le sens du propos qu’aurait tenu Alphonse Daudet? – à moins que ce ne soit une aimable farce, dont je lui demanderai la signification dimanche prochain. Le mot potin essentiellement normand et même rouennais est remonté jusqu’à Paris. – Quant à la chose elle m’y paraît carrément installée. – N’en ayez souci». 1.500 euros.

VIENT DE PARAÎTRE

Édition

(< Gilles Cléroux)
Gustave Flaubert, «Un boeuf et une dinde à l'opéra», extrait de Madame Bovary, 2e partie, chapitre XV, dans Petite bibliothèque du chanteur, textes choisis et présentés par Vincent Delecroix, Paris, Flammarion, 2012 (Champs, 1041), p.253-259.

Ouvrages

Monia Kallel, Flaubert et Sand. Le roman d'une correspondance, Presses Universitaires de Provence, collection «Textuelles», 2012.

Jean-François Chevrier, L’Hallucination artistique, L’Arachnéen, 2012.
http://www.editions-arachneen.fr/JFC_hallu_presentation.html
L’un des chapitres introductifs porte sur le réalisme de Flaubert, auquel le titre d’«hallucination artistique» est emprunté.

Articles

Stéphanie Dord-Crouslé, «“Ce Louis-Philippe en littérature”: Flaubert juge de Casimir Delavigne, dans Casimir Delavigne en son temps. Vie culturelle, théâtre, réception, dir. Sylvain Ledda et Florence Naugrette, Eurédit, 2012, p.328-339.

(< Gilles Cléroux)
Thierry Poyet, «Du "Culte du Moi" flaubertien à la définition de l'écrivain», dans Le "Culte du Moi" dans la littérature francophone, sous la direction de Mokhtar Atallah, Paris, L'Harmattan, 2012, p.85-112.

Compte rendu

Bernard Fauconnier, Flaubert, Paris, Gallimard, coll. «Folio biographies», n°90, 2012. Compte rendu par Guillaume Cousin:
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/fauconnier_cousin.php

SUR LA TOILE

(< Joël Dupressoir)
Sous la direction de Joël Dupressoir, directeur de la Médiathèque de Canteleu, et avec le soutien du Pôle associé de Haute-Normandie (BnF, DRAC et ARL), le catalogue de la bibliothèque patrimoniale de Flaubert a été mis en ligne, avec de multiples possibilités d’interrogations:
http://mediatheque.ville-canteleu.fr/catalogue-flaubert

RECHERCHE

Le perroquet, animal fatidique
Michel Bernard nous apporte un complément de réponse à la question sur «le perroquet, animal fatidique» qui figure dans Salammbô (voir les premières réponses:
http://flaubert.univ-rouen.fr/questions_reponses/reponses.php#reponse60).
La critique contemporaine s'est déjà étonnée de ce perroquet divin.
On lit ainsi dans un article de G. Froehner de 1862 dans la Revue contemporaine (tome XXX, 31 décembre 1862, «Le roman archéologique en France», p.860): «Ç’a été aussi une nouveauté pour nous d'apprendre que le perroquet était un animal fatidique, que le cheval était consacré à Esculape, le singe à la lune. Ces détails ne se trouvent dans aucun auteur ancien ni dans aucun monument authentique; ils sentent le voyageur moderne, traducteur véridique peut-être des traditions recueillies sur la route, mais dont le témoignage ne saurait avoir la moindre valeur dès qu'il s'agit de restituer l'ancienne société carthaginoise.» Flaubert répond à cet article dans une lettre du 21 janvier 1863, où il ne relève d'ailleurs que les allusions aux singes et aux chevaux, et pas au perroquet.
On lit dans la Revue britannique, dans un article de 1838: «Le harem du pacha de Widdin» (tome 18, 4e série, p.307), traduit du Fraser's magazine: «Touti est le nom d'un perroquet pour lequel les Hindous ont une profonde estime, et qui occupe toujours un emploi fatidique dans leurs romans de moeurs.». Flaubert pratique régulièrement cette revue et elle figure, selon Jean Seznec («Saint Antoine et les monstres», Publications of the Modern Language Association of America, mars 1943, p.215), parmi les sources de La Tentation. Il s'agit donc d'une source probable, en raison de la proximité du mot «fatidique». On peut aussi supposer qu'un article sur le harem d'un pacha n'a pas dû échapper à Flaubert...

SITE DU CENTRE FLAUBERT

Préface aux Dernières chansons de Louis Bouilhet

Texte établi par Marie-Paule Dupuy.
http://flaubert.univ-rouen.fr/oeuvres/preface_bouilhet.php

Tous les textes qui suivent ont été saisis par François Lapèlerie.

Sur Salammbô:

D.D., La Vie parisienne, fin de 1862 [compte rendu parodique avec illustrations]
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/salammbo/sal_dd.php
X. Feyrnet, L'Illustration, 6 décembre 1862
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/salammbo/sal_fey.php
Caricatures contemporaines de Salammbô
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/sal_caricatures.php

Documents concernant Le Candidat, saisis par François Lapèlerie

Programme et distribution de la pièce:
http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/candidat_programme.php
Nouveaux comptes rendus:
François Oswald, Le Gaulois, 11 mars 1874
François Oswald, Le Gaulois, 12 mars 1874
Albert Wolff, Le Gaulois, 13 mars 1874
Clément Caraguel, Le Journal des débats politiques et littéraires, 16 mars 1874
Edmond-Desnoyers de Biéville, Le Siècle, 16 mars 1874
Ces comptes rendus sont regroupés sur cette page:
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/candidat/

Biographie

Nécrologie de Flaubert dans le New York Times du 11 mai 1880:
«He began the study of medicine, but soon abandonned it and turned his attention to literature. His first novel — «Madame De Bovary» — was published in 1857.»
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/necro_newyorktimes.php

Annonce de la mort de Mme Flaubert, Le Petit Journal, 11 avril 1872
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/necro_caroline_mere.php

Nécrologie de Sylvestre de Sacy, Le Figaro, 15 février 1879
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/sacy.php

Aristophane, « La République athénienne » [sur l’affaire de la Mazarine], Le Figaro, 15 février 1879
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/mazarine.php

Iconographie

Plaque de maison commémorant les séjours de Flaubert à Bagnères-de-Luchon en 1840 et 1872. Clichés de Guy Pessiot, que nous remercions.
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/luchon.php

DÉRIVÉS

Poudre de Ry, par Yves Curé
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_poudre_ry.php

Inventaire partiel des effets personnels de Gustave Flaubert, par Joanna Neborsky:
http://whigby.com/?proId=43854&gid=8828&pstart=1&sortBy=&_UserReference=0942F4568065F3DC502CE1A4
Annonce sur le Paris Review:
http://www.theparisreview.org/blog/2012/08/15/a-partial-inventory-of-gustave-flaubert%E2%80%99s-personal-effects/
Copie en ligne sur le site Flaubert, avec l’aimable autorisation de l’auteur:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/objets.php

LECTURE

François Bon, Après le livre, Seuil, 2012
«À Louise Colet, 1er février 1852: “Je suis un homme-plume. Je sens par elle, à cause d’elle, par rapport à elle et beaucoup plus avec elle.”
Tout ce qui tient dans cet avec, en serions-nous si séparés par nos machines [les ordinateurs]? Et la possibilité même, via une connexion Internet et le site de l’université de Rouen en libre accès, d’entrer le mot plume dans le moteur de recherche et d’en trouver toutes les occurrences en quelques secondes, dans l’immensité de la Correspondance, ne serait-ce pas aussi une des pièces du puzzle de la mutation numérique de l’écrit, bien au-delà du livre?» (p.42).
«Les lettres de noblesse du manuscrit d’écrivain sont donc temporellement marquées par trois oeuvres géantes: Balzac (qui reliait et offrait ses manuscrits), Flaubert (et merveille que ce travail en réseau déployé pour la numérisation de Madame Bovary), Proust enfin. Broutilles que le reste» (p.248).




Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales