BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 152 / 13 octobre 2013

AGENDA

22 novembre 2013 – 19 mai 2014, Rouen, musée des Beaux-Arts
Exposition: «Dans l’atelier d’Emma. Madame Bovary illustré par Albert Fourié»
Sélection d’oeuvres récemment entrées au musée de Rouen. Albert Fourié est l’auteur de la toile conservée au musée des Beaux-Arts, La Mort de Madame Bovary (1883).
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_mort_emma.php
Fourié donna deux séries d’illustrations de Madame Bovary: douze compositions pour la maison Quantin en 1885 et cinquante pour l’éditeur Tallandier en 1907. Sont également présentés des dessins préparatoires à ces illustrations.
Illustrations de 1885 pour Quantin:
http://www.bovary.fr/dossier.php?id=38&dossier=roman&page=ed_ill_menu.html&mxm=0303140018&
En marge de l’exposition:
http://mbarouen.fr/fr/agenda
Samedi 30 novembre, 16h, musée des Beaux-Arts
Lecture d’extraits de Madame Bovary
Dimanche 1er décembre, 16h30, auditorium du musée des Beaux-Arts
Cinéma: «Madame Bovary de Gustave Flaubert», documentaire réalisé par Jean Cazenave, producteur Pierre Dumayet, extraits de Madame Bovary de Jean Renoir.

22 novembre 2013 – 26 mai 2014, musée Flaubert et d’histoire de la médecine, Rouen
«Mesdames Bovary», Le Temps des collections
Exposition de tableaux de J.-D. Court, considérés (à tort) comme des représentations de Madame Bovary.
http://flaubert.univ-rouen.fr//article.php?id=27

Samedi 23 novembre, Rouen, Hôtel des sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine
Colloque organisé par l’Association des Amis de Flaubert et de Maupassant en partenariat avec l’association POL’ART: «Polonais et Russes autour de Flaubert et de Maupassant»
Matin à l’Hôtel des Sociétés savantes
9h15: Daniel Fauvel, «Les Polonais dans le département de la Seine-Inférieure de 1830 à 1870»
9h50: Emmanuel Desurvire, «Charles-Edmond Chojecki et Gustave Flaubert: parcours d’une amitié»
10h30: Alexandre Zviguilsky, «L’obsession tourguénievienne dans les trois derniers romans de Maupassant»
11h15: Jeanne Bem, «Flaubert romancier, précurseur de Tchekhov? Les dialogues dans Madame Bovary»

Après-midi au Théâtre des Arts de Rouen, dans la Salle Camille Saint-Saëns
15h: Adam Wibrowski, professeur aux conservatoires de Cracovie et de Paris: «Flaubert, Orlowski et Chopin, une solidarité artistique»
Antoni Orlowski (1811-1861) a dirigé l’orchestre du Théâtre des Arts de Rouen.
15h30: Concert par Emmanuelle Moresco, violon et Laurent Lamy, piano
Orlowski, Sonate pour piano et violon op.6, Rondo brillant pour piano op.7, Grand duo pour violon et piano op.24
Chopin, Andante spianato et Grande Polonaise brillante op.22
http://www.amis-flaubert-maupassant.fr/programmes/programme-de-lannee-2013/

Samedi 14 décembre, Rouen, musée Flaubert et d’histoire de la médecine
Salon du livre Flaubert, organisé par les Amis du musée Flaubert et par l’Association des Amis de Flaubert et de Maupassant.
Rencontre-dédicace avec Lucie Clarence (Emma B. libertine), Alain Ferry (Mémoire d’un fou d’Emma), Olivier Frébourg (Gaston et Gustave) et Thierry Poyet (Maxime Du Camp, l’autre romancier, préface à la réédition du roman Les Forces perdues).
Programme détaillé dans le prochain bulletin Flaubert.

Séminaire Flaubert 2013-2014, «Flaubert et le pouvoir des images», saison 2.
http://www.fabula.org/actualites/flaubert-et-le-pouvoir-des-images-ii_59001.php

VENTE

(< Éric Walbecq)
Vente Binoche et Giquello, Drouot, 7 novembre 2013
http://catalogue.gazette-drouot.com/index.jsp?id=17826&lng=fr
Lot n° 189, Flaubert (Gustave), L.A.S. à «Cher ami» vendredi sans lieu ni date, 2/3p. in-8°. «Voyez...si vous pouvez me découvrir quelques-uns des abominables bouquins dont la liste est ci-incluse. Je compte faire une séance à la bibliothèque lundi prochain...» Estimation: 800/ 1000 euros.

VIENT DE PARAÎTRE

Ouvrages

Flaubert hors de Babel, textes réunis par Michel Crouzet et Didier Philippot, Eurédit, 2013 (réédition du dossier «Flaubert», Dix-neuf/Vingt, n°7, mars 1999, numéro épuisé).
http://www.euredit-editions.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=178

Table des matières
Flaubert hors de Babel
par Michel Crouzet et Didier Philippot
Pour une esthétique de Flaubert d’après sa correspondance»
par Thierry Poyet
Sublime et réalisme dans les romans de Flaubert
par Jean-Louis Cabanès
La statue mutilée. Flaubert dans le naturalisme
par Éléonore Reverzy
Flaubert et le mythe du «livre sur rien»
par Didier Philippot
Le projet de Flaubert: «de l’interprétation de l’Antiquité»
par Sylvie Laüt-Berr
Propos de table
par Philippe Dufour
La fête de Félicité
par Jeanne Bem
En marge du dossier médical de Bouvard et Pécuchet: la médecine entre morale et rhétorique
par Christophe Lacaille

Anthony Glinoer et Vincent Laisney, L’âge des cénacles. Confraternités littéraires et artistiques au XIXe siècle, Fayard, 2013
http://agedescenacles.blogspot.fr
Présentation de l’éditeur:
Le mot «cénacle» n’évoque plus aujourd’hui qu’un groupuscule d’initiés ourdissant quelque complot. Il n’en allait pas de même au XIXe siècle où ce terme désignait un petit cercle d’écrivains et d’artistes rassemblés autour d’une figure charismatique, occupés à poser, à huis clos, les jalons de l’Art de demain. Encensé par les uns et raillé par les autres, le cénacle offrait une alternative aux tentations de la mondanité, de l’académisme, du journalisme et du mercantilisme. Des soirées de Hugo aux Mardis de Mallarmé en passant par les Samedis de Leconte de Lisle et le cercle des Nabis, il devient la sociabilité de référence des écrivains et des artistes qui désirent fonder un mouvement. Après l’époque des salons littéraires et avant l’ère des groupes d’avant-garde, le XIXe siècle s’impose donc comme l’âge des cénacles. Élaboré à partir d’un vaste corpus de journaux intimes, de lettres, d’articles, de satires, de souvenirs, de romans et de poèmes, ce livre cerne les contours du cénacle à la fois comme phénomène historique, objet sociologique et figure de l’imaginaire. Au fil des pages, le lecteur croisera les grandes figures littéraires et artistiques du XIXe siècle (Hugo, Stendhal, Balzac, Courbet, Flaubert, Baudelaire, Manet, Zola, Verlaine, Mallarmé) et s’immergera dans les mouvements qui l’ont marqué (romantisme, réalisme, Parnasse, naturalisme, impressionnisme, symbolisme). En somme, à travers le prisme du cénacle, c’est tout le XIXe siècle que les auteurs éclairent d’un jour nouveau en montrant qu’il fut moins le siècle des génies solitaires que celui des aventures collectives.

Sandra Janssen, Phantasmen: Imagination in Psychologie und Literatur 1840-1930. Flaubert – Čechov – Musil, Göttingen, Wallstein Verlag, 2013, „Wissenschaftsgeschichte“
http://www.wallstein-verlag.de/9783835312548-sandra-janssen-phantasmen.html
[Traduction de la thèse de l’auteur, rédigée en français.]

Alain Vaillant, Le Veau de Flaubert, Hermann, 2013
http://www.editions-hermann.fr/ficheproduit.php?lang=fr&menu=&ref=Fictions+pensantes+Le+Veau+de+Flaubert&prodid=1503
Présentation de l’éditeur:
Et si le secret de Madame Bovary se dissimulait derrière un simple calembour, une burlesque histoire de veau? Le soupçon circule secrètement depuis une quarantaine d’années dans la critique, mais Alain Vaillant mène jusqu’à ses ultimes développements une enquête qui touche à la métaphysique «insciente» de Flaubert et qui révèle la vraie signification de son célèbre «comique qui ne fait pas rire».
L’étude du rire flaubertien s’accompagne d’une méditation historique sur la passion du romantisme pour le comique; esquissant par-delà le XIXe siècle une anthropologie générale du rire, elle convoque les plus grandes autorités intellectuelles, d’Aristote à Freud, mais trouve son meilleur emblème dans la «blague supérieure» de l’ermite de Croisset.
Entre les lignes, on y lira enfin un manuel pratique d’herméneutique littéraire, qui prend joyeusement à rebrousse-poil les gloses sérieuses des «pédagogues tristes» pour dresser l’éloge iconoclaste mais réfléchi de l’art du rire.

Alain Vaillant, professeur de littérature française à l’université Paris-Ouest, est directeur de la revue Romantisme. Il a écrit ou dirigé de nombreux ouvrages (notamment le Dictionnaire du Romantisme, CNRS éditions, 2012) sur le XIXe siècle français, la poétique historique des formes littéraires et le rire en littérature.

Articles

Martin Hervé, «Le saint-poème selon Flaubert: le délire des sens dans La Tentation de saint Antoine», site Flaubert, 2013.
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=26

(< Fabienne Couecou)
Sur Louise Colet:
Maria Teresa Lozano Sampedro, «L’énigme de l’identité de la femme dans un récit d’amour et de mort de Louise Colet: Qui est-elle?», dans Concepción Palacios et Pedro Méndez (éds.), Femmes nouvellistes françaises du XIXe siècle, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Peter Lang, «Espacios Literarios en Contacto», tomo 4, collección dirigida por Àngels Santa, 2013.
http://www.peterlang.com/download/datasheet/74922/datasheet_431409.pdf

Thanh-Vân Ton-That, «Les Historiettes morales de Louise Colet: les expérimentations d’une nouvelliste au carrefour de l’Histoire, de la morale et du romantisme», ibid.

SUR LA TOILE

France-Culture, «Le procès de Madame Bovary contre Flaubert»
Cinq épisodes, du 14 au 18 octobre 2013
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-le-feuilleton-le-proces-de-mme-bovary-15-2013-10-14 
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-le-feuilleton-le-proces-de-mme-bovary-15-2013-10-15
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-le-feuilleton-le-proces-de-mme-bovary-15-2013-10-16
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-le-feuilleton-le-proces-de-mme-bovary-15-2013-10-17
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-le-feuilleton-le-proces-de-mme-bovary-15-2013-10-18

The Madame B project
Madame B is a video project by Mieke Bal and Michelle Williams Gamaker
http://madamebproject.com/
The project explores the unspeakable but tenacious remnants of romantic sensibility that still hold back women today, combined with the emotional tentacles of capitalism that bring families to bankruptcy. Inspired by Flaubert’s 1856 masterpiece Madame Bovary, we examine the unspoken cultural politics of the cultivation of craving. In this project, we aim to highlight what contemporary culture still silences. The work attempts to show how Flaubert was in many ways a post-modernist and feminist. It explores the way dominant ideologies – specifically capitalism and its association with emotions, and romantic love with its commercial aspects – are still rampant after 150 years. The work consists of two parts, an immersive 19-screen video installation and a feature-length film for cinema.

(< Gillian Pink)
«Bouvard et Pécuchet font un MOOC»
Les deux bonshommes découvrent Internet, s’instruisent par les MOOCS (les cours en ligne), avant d’entreprendre d’en réaliser.
http://lafrancebyzantine.blogspot.fr/2013/10/bouvard-et-pecuchet-font-un-mooc.html


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales