BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 155 / 21 janvier 2014

Chère bon maître,

Je vous envoie pour vous et les vôtres tous les souhaits de bonne année, imaginables. Mais je n’imagine rien. Car il me semble que vous avez tout!
(Lettre de Flaubert à George Sand, 3 janvier 1873).

AGENDA

Vendredi 24 janvier 2014, Paris, Fondation Maison des sciences de l’Homme de Paris, 190, avenue de France, 75013, salle 1,15 h-17h.
Séminaire 2014 «Le temps du vivant», organisé dans le cadre du programme «Littérature et savoirs du vivant», Laboratoire LISAA (Littératures, Savoirs et Arts, EA 4120, Université Paris-Est Marne-la-Vallée), coordination Gisèle Séginger.
Miroslaw Loba (université de Poznań), «Le temps d’un regard. L’humanité et l’animalité: Flaubert et Gombrowicz».

Samedi 25 janvier 2014, France-Culture, 9h07-10h
«Répliques», d’Alain Finkielkraut
«Madame Bovary, c’est qui?»
Avec Michel Winock et Yvan Leclerc.
http://www.franceculture.fr/emission-repliques-madame-bovary-c%E2%80%99est-qui-2014-01-25

Samedi 25 janvier 2014, Rouen, Hôtel des sociétés savantes, 190, rue Beauvoisine, 14h30
Assemblée générale de l’Association des Amis de Flaubert et de Maupassant.

Vendredi 31 janvier 2014, Rouen, 98 rue Beauvoisine, 19h30.
Rencontre à la librairie «Les mondes magiques»
Damien Dauge, «Flaubert et la musique, vraiment?»
Peu de gens savent que Madame Bovary est devenu une chanson de Juliette Gréco, de la musique contemporaine ou encore, à trois reprises, un opéra. On trouve bien un peu de musique dans les écrits de Flaubert, une scène au Théâtre des Arts, des bals, des pianos... Et pourquoi pas, chez celui qui a fait du style le maître-mot de son écriture, une «musique» des mots? Telles seraient les trois musiques que les œuvres d’un écrivain aussi peu mélomane que Flaubert amèneraient à écouter. Mais aucune ne s’écoute facilement. Leurs mises en musique sont oubliées, incertaines ou suspectes; leur thématique musicale, très discrète, ne reste pas dans la mémoire des lecteurs; et leur musicalité peut être contestée comme une métaphore n’ayant pas grand-chose à voir avec la musique. À chaque fois, le modèle, la légitimité et la présence même de la musique ne vont pas de soi. Ne doit-on pas, dès lors, rapprocher la musique que l’on entend de celle que l’on imagine? Il s’agira de mettre en évidence la part d’imagination et de fiction qui pourrait exister aux croisements de la musique et de la littérature, là où se rejoignent si bien «il écoutait» et «il lui semblait entendre».
Damien Dauge est actuellement doctorant et chargé de cours en Lettres modernes à l’Université de Rouen. Il est l’auteur de plusieurs articles et communications sur ce sujet. 
Entrée gratuite, sur réservation au 02 35 71 11 90.
https://www.facebook.com/pages/Les-mondes-magiques/473264352697553
http://librairie-lesmondesmagiques.over-blog.com

Jeudi 6 et vendredi 7 février 2014, Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Auditorium «Maurice Gross» du bâtiment Copernic, 5 Boulevard Descartes - Champs-sur-Marne. RER A - Sortie «Noisy-Champs» - Sortie à l’avant du train «Cité Descartes».
De l’histoire à la fiction - Les reconfigurations du temps historique
Jeudi 6, 14h30
Young-Ju Oh (Université d’Ewha, Corée du Sud): «De la rupture philosophique à la continuité religieuse: la Révolution française selon Flaubert»
Vendredi 7, 14h30
Gisèle Séginger (Université Paris-Est Marne-la-Vallée): «L’archéo-fiction, un roman de la modernité – Gautier et Flaubert»

Samedi 15 février 2014, Rouen, Musée Flaubert et d’Histoire de la Médecine, 14h30
«Les maladies de Flaubert», par les professeurs de médecine Philippe Hecketsweiler et François Tron, et par Yvan Leclerc.
Conférence organisée par l’association des Amis du Musée Flaubert et d’Histoire de la Médecine. Entrée: 5 euros, et 3 euros pour les adhérents (entrée du musée comprise).

En réécoute:
Samedi 28 décembre 2013, France-Culture, Carnet nomade, 20h-21h
Gisèle Séginger et Yvan Leclerc, à propos des t.II et t.III des Oeuvres complètes de Flaubert, Bibliothèque de la Pléiade
http://www.franceculture.fr/emission-carnet-nomade-dernier-decembre-2013-12-28

Samedi 11 janvier 2014, France-Culture, Fictions / Drôles de drames, 21h-22h
Question de morale! Pinard contre Flaubert de Louis-Charles Sirjacq
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-droles-de-drames-question-de-morale-pinard-contre-flaubert-2014-01-11

VENTE

Catalogue Thierry Bodin, Les Autographes, n°137, janvier 2014
http://www.lesautographes.com
113. Gustave Flaubert, L.A.S. à Edmond Laporte, [Croisset, 16 octobre 1877]. 1.600 euros.
[Corr., éd. Jean Bruneau et Yvan Leclerc, Bibl. de la Pléiade, t.V, p.311-312.]

VIENT DE PARAÎTRE

Revue Flaubert n°12, 2012

«Gustave avant Flaubert: les années de jeunesse à l’Hôtel-Dieu de Rouen»
Numéro dirigé par Joëlle Robert.
http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/sommaire.php?id=14
Joëlle Robert, «Présentation»

Joëlle Robert, «Généalogie imaginaire»
Geoffrey Wall, «À l’ombre du père»
Chiara Pasetti, «Hallucinations et création littéraire chez Flaubert»
Yvan Leclerc, «Flaubert au scalpel»
Marshall C. Olds, «Flaubert et le théâtre»
Philippe Dufour, «L’instant indifférent»

[Le numéro 12 de la Revue Flaubert paraît avec plus d’une année de retard, que nous rattraperons en 2014 par la mise en ligne de deux numéros consacrés à Bouvard et Pécuche: le numéro 13, dirigé par Stéphanie Dord-Crouslé, recueillera les actes du colloque de Lyon des 7-9 mars 2012: «Bouvard et Pécuchet: les “seconds volumes” possibles – Documentation, circulations, édition»;  et le numéro 14, dirigé par Yvan Leclerc, publiera les actes du colloque de Rouen des 7-8 mars 2013: «Bouvard et Pécuchet, roman et savoirs: l’édition électronique intégrale des manuscrits».]

Ouvrage

(< Bertrand Vibert)
Alain Galan, À bois perdu, Buchet-Chastel, 2013.
Le sujet et le personnage principal de ce roman est un «chameau», ou pupitre à deux abattants se refermant sur des casiers. Le narrateur et propriétaire dudit chameau se livre à une enquête qui débouche sur deux copistes de Chavignolles. Ceux-ci, après avoir décidé de se remettre à leur occupation première, en ont d'ailleurs confié la réalisation à Gorgu.

Articles

Hassen Bkhairia, «L’Arabe dans l’oeuvre de Flaubert», janvier 2014. Site Flaubert. En ligne:
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=30

Adriana Santoro, «Echi del Risorgimento italiano nella Correspondance di Gustave Flaubert», Atti del Congresso «L’Unità d’Italia nell’occhio dell’Europa», tomo II, a cura di Emanuele Kanceff, C.I.R.V. I. [Centro Interuniversitario di Ricerche sul «Viaggio in Italia»], Moncalieri, Aprile 2013.

SUR LA TOILE

(<Benoît Melançon)
Selon The Guardian, Madame Bovary se classe parmi les 100 plus grands romans de tous les temps.
http://www.theguardian.com/books/2003/oct/12/features.fiction?CMP=twt_gu
L’article, qui date de 2003, fait suite à une enquête réalisée en mai 2002 auprès de 100 écrivains de 54 pays différents. Comme le précisent les organisateurs, «il n’y a […] pas de classement précis donné à ces 100 ouvrages, du premier au centième, pas de premier ni de dernier, ils sont tous sur un pied d’égalité. Voir le classement en français, dans un ordre différent:
http://www.senscritique.com/liste/Les_100-meilleurs_livres_de_tous_les_temps/53266

Double Flaubert dans la livraison du 22 décembre 2013 de l’émission Des papous dans la tête sur les ondes de France culture: Dominique Muller résume, en vers et en facétie, Madame Bovary; les «périphraseurs» lardent de synonymes une phrase du même roman, «Mais elle, sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l’ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l’ombre à tous les coins de son cœur.»
http://www.franceculture.fr/emission-des-papous-dans-la-tete-les-papous-pour-la-fete-avant-les-fetes-en-public-au-musee-d-orsay-

DÉRIVÉS

(< Pierre Clanché)
Dans Vodickova, une rue commerçante de Prague, se trouve un wine bar «Bouvard & Pécuchet». Le nom de ce bar provient d’une série télé réalisée en 1972, rediffusée en 2009, et devenue «culte». Elle est très directement inspirée du roman de Flaubert: 10 épisodes (comme les 10 chapitres du livre) de 45 min chacun. La série s’intitule Byli jednou dva pisari, mot à mot: Il était un jour deux scribes... Extrait sur le site de la télévision tchèque:
http://www.ceskatelevize.cz/ivysilani/899667-byli-jednou-dva-pisari/
Présentation du film sur Wikipedia en tchèque:
http://cs.wikipedia.org/wiki/Byli_jednou_dva_p%C3%ADsa%C5%99i
Voir aussi: http://www.csfd.cz/film/71446-byli-jednou-dva-pisari/
Enregistrement: Byli jednou dva pisari, 4 DVD (7h et demie). Éditeur: CESKA TELEVISE, 1972, 2009, ECT002. Scénario: Jaroslav Dietl. Acteurs titre: Miroslav Hornicek, Jiri Sovak. On peut commander ces DVD sur le site du magasin Banton à Prague.

SITE DU CENTRE FLAUBERT

Sur le site Flaubert, ont été mises en ligne plusieurs contributions de François Lapèlerie:
> une notice sur le groupe Wapassou, qui a enregistré Salammbô en 1977:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/sal_wapassou.php
> les annonces de deux nouvelles versions de Madame Bovary en cours de tournage.
Une adaptation du roman par Sophie Barhes:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_cinema_sophiebarthes.php
Une adaptation du roman graphique de Posy Simmonds, Gemma Bovery, par Anne Fontaine, avec Fabrice Luchini:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_cinema_gemmabovery.php
Sur Gemma Bovary, voir le compte-rendu publié lors de sa publication:
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/crendus.php#simmonds




Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales