BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 159 / 28 mai 2014

AGENDA

Samedi 28 juin 2014, Rouen, Musée des Beaux-Arts, Auditorium, 14h30-16h15
Cycle de conférences: «Flaubert et la cathédrale de Rouen»
Conférences organisées en partenariat entre les Amis de Flaubert et de Maupassant et le Musée des Beaux-Arts
La cathédrale de Rouen dans l’oeuvre de Flaubert, et particulièrement dans Madame Bovary, La Légende de saint Julien l’Hospitalier et Hérodias, avec Stéphanie Dord-Crouslé (CNRS-Lyon), Danielle Girard, Yvan Leclerc (université de Rouen) et Bertrand Marchal (Paris-IV Sorbonne).

(< François Lapèlerie)
12 août 2014, Festival Castell Peralada (Espagne), 22h, Cloître du Carme.
Flaubert & Voltaire, de Philippe Fénelon.
http://www.festivalperalada.com/fr/programacio/17/flaubert-voltaire-de-philippe-fenelon/
Première mondiale.
Le Festival a signé une nouvelle commande de création d’opéra, cette fois au compositeur français Philippe Fénelon, auteur, entre autres, d’opéras comme Salammbô, Faust ou JRR, citoyen de Genève. Trois personnages sont les protagonistes de Flaubert & Voltaire, l’avant-première absolue de cette année. Définie comme un opéra-théâtre et évoquant ces deux illustres noms, la trame met en scène une confrontation historique, mais projetée dans les relations entre un écrivain, Gustave, et deux valets de chambre, Candide et Alphonse, qui commentent avec lui le quotidien. Mais est-ce que ces valets existent vraiment ou ne sont-ils que des êtres qui poursuivent Gustave en rêve? La réponse chez Flaubert & Voltaire, une coproduction du Festival de Peralada et de Vox 21. Philippe FÉNELON, livret et composition
ENSEMBLE COURT – CIRCUIT
Marc PARQUIEN, direction scénique
Jordi MITJÀ, scénographie

Samedi 20 septembre 2014, Canteleu, Hôtel de Ville
La bibliothèque patrimoniale de Flaubert, Journées Européennes du Patrimoine

1) Visite libre
Samedi 20 septembre: matin de 9h à 12h; durée de la visite: 3h.
Pour orienter votre visite, vous pouvez sélectionner les ouvrages que vous souhaitez consulter en utilisant le catalogue en ligne (lien ci-dessous). La Ville de Canteleu vous permettra la consultation sauf si l’état du document ne le permet pas.
http://mediatheque.ville-canteleu.fr/catalogue-flaubert/

2) Visite commentée
Samedi 20 septembre: matin de 10h à 11h; durée du commentaire: 1h.
En quoi la bibliothèque de la famille Flaubert rend-elle compte de l’histoire du livre et de l’imprimerie? En quoi la bibliothèque de Gustave Flaubert nous renseigne-t-elle sur le travail de l’écrivain? Quelles sont les actions de restaurations entreprises par la Ville de Canteleu sur les livres, le fauteuil, la gravure de saint Antoine?

VENTES

(< Michel Pierssens)
Vente Sotheby’s, 3 juin 2014
Lettre de Gustave Flaubert, Croisset, lundi soir.
[Lettre apparemment inédite. Le catalogue émet l’hypothèse d’une lettre adressée à Louise Colet. Il ne s’agit pas d’elle, sans qu’on puisse préciser pour l’instant une autre destinatrice. 2.500/ 3.500 euros]
http://www.sothebys.com/en/auctions/ecatalogue/2014/books-manuscripts-n09157/lot.102.html

Vente Bayeux Enchères, 15 juin 2014
E-mail: bayeuxencheres@orange.fr Tél.: 02 31 92 04 47
http://catalogue.gazette-drouot.com/html/g/fiche.jsp?id=3994585
Lot n°154. Flaubert, Salammbô, Paris, Michel Lévy frères, 1863, 1 vol in-8 (de 2 ffnch [feuillets non chiffrés] (faux titre, titre)-474p. et 1 fnch de table). Édition originale. Reliure fin XIXe demi-chagrin havane à coins, dos à nerfs orné, auteur et titre dorés. Exemplaire enrichi sur le recto du feuillet de faux-titre d’un envoi autographe signé de l’auteur libellé ainsi «à Ulrich Guttinguer affectueux souvenir d’un vieux romantique G. Flaubert» [sic pour «Ulrich», si l’envoi a été correctement recopié] accompagné de la mention manuscrite (de la même main) du justificatif de tirage «un des 25 exemplaires tirés sur papier de Hollande». La page de dédicace légèrement salie (présence aussi d'un reste d'étiquette blanche ou d’ex-libris après arrachage); pas de déchirure du papier et bien sûr aucune atteinte ni à l’envoi ni au justificatif. Exemplaire à grandes marges séduisant et en excellent état... qui mériterait sans nul doute une reliure plus imaginative. (Vicaire I-726). Ulric [et non Ulrich, comme dans l’envoi] Guttinguer (1787-1866): poète romantique, romancier français, président de l'académie littéraire de Rouen (dont il était originaire) fut considéré par les chefs de l'école romantique comme un précurseur et donc l’un des leurs. Estimation: 2.000/ 3.000 euros.

Lettre de Gustave Flaubert à Edmond Laporte, 15 septembre 1878, vente Roumet sur Internet
http://www.roumet-hp.fr/index.php?list=1&mag=gf&type=vso&venteno=vo49&chap=3311
LA s.l. le dimanche 24 [1878] à «Mon bon» (Edmond Laporte). 2p in 8° (cachet de la collection E. Laporte). Il a écrit à Bardoux [nommé Ministre de l’Instruction en décembre 1877] afin de trouver une place à Laporte. Et dresse une liste en cinq points des choses que son ami doit faire sans tarder, ne serait-ce que pour éviter à nouveau de rater une opportunité. «De l’énergie, nom de Dieu! De l’audace! De l’audace, toujours de l’audace! [...] Il y a peut-être vingt inspecteurs et 80 promesses. [...] Vitellius embrasse son asiatique.» Les interventions de Flaubert en faveur de son ami Laporte (ainsi qu’en faveur de Maupassant) ont été nombreuses en 1878, comme en témoigne sa correspondance.
[Corr., édition Jean Bruneau et Yvan Leclerc, Bibl. de la Pléiade, t.V, p.434-435.]

(< Emmanuel Desurvire)
Lettre de Gustave Flaubert à Jules Troubat, [1871], lettre apparemment inédite.
Galerie Manuscripta. 4.500 euros.
http://www.autographes-manuscripta.com/autographe-flaubert-2/

VIENT DE PARAÎTRE

Ouvrages

Aurélie Gasrel, Madame Bovary, c'est moi, L'Harmattan, 2014.
Présentation de l’auteur: «Premier roman. Il s'agit d'une sorte de suite tragi-comique à l'histoire d'Emma, ou de faux polar aux allures de lamento paranoïaque...»
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=43052

Michel Larivière, Les Amours masculines de nos grands hommes, La Musardine, 2014.
http://www.lamusardine.com/P28023-les-amours-masculines-de-nos-grands-hommes-lariviere-michel.html

(<Jacques-David Ebguy)
Jean-Claude Milner, L’Universel en éclats. Court traité politique 3, Lagrasse, Verdier, 2014. [Analyse de L’Éducation sentimentale,p.145-146.]

(< Paul Paumier)
Luis Pimenta Gonçalves, «Salammbô, les déambulations d’une oeuvre entre littérature et jeu vidéo», Mémoires du livre/ Studies in Book Culture, Vol.5, n.2, printemps 2014
Livre et jeu vidéo/ Book and Videogame, sous la direction de Fanny Barnabé et Björn-Olav Dozo, direction: Marie-Pier Luneau (directrice) et Josée Vincent (directrice), éditeur Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec. ISSN : 1920-602X (numérique)
Résumé
S’inspirant de faits historiques survenus après la première guerre punique, Gustave Flaubert livre, en 1862, avec Salammbô, une fresque haute en couleur et rejoint ainsi le thème de l’orientalisme en littérature. Alors qu’il s’opposait à l’illustration de son roman pour des raisons esthétiques, le sujet sera cependant repris par de nombreux peintres et graveurs. Le dessinateur Philippe Druillet, un peu plus d’un siècle après la publication de l’oeuvre, en livrera en 1978 une première version dans Métal Hurlant, qui se déploiera sur trois volumes au début des années 80. Reprenant le graphisme de la bande dessinée, sortira en 2003 un jeu vidéo intitulé Salammbô. Les périls de Carthage, dont nous étudierons les relations avec les oeuvres qu’il adapte selon les impératifs de la ludiégèse, qui obéissent par ailleurs au gameplay. Dans cet article, nous envisagerons les déambulations de l’oeuvre, par le biais de quelques épisodes choisis. Nous nous interrogerons sur les raisons qui font que tel personnage, tel élément, tel motif est valorisé au détriment d’un autre dans la diégèse de la bande dessiné et du jeu vidéo. Article intégral: http://www.erudit.org/revue/memoires/2014/v5/n2/1024780ar.html

Răzvan Ventura, Gustave Flaubert – Miracolul absenţei, [Gustave Flaubert
– Le miracle de l’absence], Bucarest, Tracus Arte, 2014.
http://www.tracusarte.ro/?p=2559
Thèse de doctorat consacrée au thème de l’absence dans l’oeuvre de Gustave Flaubert. L’auteur traite toute l’oeuvre flaubertienne, mais aussi sa correspondance, afin d’identifier et d’analyser la manière dont Flaubert nous conduit à une vérité sur-textuelle – celle de l’absence au niveau du contenu (absence des personnages ou de choses), mais
aussi de la forme (l’ellipse narrative).

Martin Vern, Emma bo, un remake, Ilvedition, 2014.
http://www.inlibroveritas.net/oeuvres/29442/emma-bo--un-remake
Madame Bovary annonce avec une justesse étonnante le développement du désir amoureux et sexuel dans la société moderne. Le roman de Flaubert sert ici de trame à une histoire vraie. Cette fois, on y explore non seulement la solitude conjugale et amoureuse, mais aussi la terrible dépendance de nos contemporains au désir pornographique.

Articles

Hassen Bkhairia, «Flaubert et la haine de la “littérature industrielle”», dans L’écrivain face à la création: préface, traduction et critique. Hommage à Noureddine Lamouch, Publications de l’Université de Gafsa et de l’Association des Compétences Scientifiques, Imprimerie Guétif, Gafsa, 2013, p.123-129.

Francis Lacoste, «Flaubert et le genre préfaciel: la préface aux Dernières chansons de Louis Bouilhet», ibid., p.82-89.

Carlos Patiño Gutiérrez, «Madame Bovary y el proceso judicial contra Flaubert: implicaciones de la libertad en el arte, la filosofía y el derecho», Tejuelo, nº18, 2013, p.76-100.
http://iesgtballester.juntaextremadura.net/web/profesores/tejuelo/vinculos/articulos/r18/06.pdf

SUR LA TOILE

(< Paul Paumier)
Un site italien sur Flaubert:
http://fatti-su.it/gustave_flaubert

(< Benoît Melançon)
Pour «célébrer» la Fête des mères, le site Flavorwire a proposé, le 9 mai 2014, la liste des dix plus horribles mères fictives («The 10 Most Horrible Mothers in Fiction»).
Parmi celles-ci, Emma Bovary:
There are two ways to look at Emma:
1. She’s a romantic who just wants a more beautiful life.
2. She’s totally selfish and only cares about herself.
Whichever way you choose, Emma’s actions pretty much spell ruin for her young daughter, Berthe.
Pauvre Berthe. Pauvre Flaubert.
http://flavorwire.com/456310/the-10-most-horrible-mothers-in-fiction/view-all

Benoît Melançon: Flaubert, un classique (citation dans un article signé Catherine Lalonde)
www.http://www.ledevoir.com/culture/livres/408438/faire-ses-classiques
Madame Bovary. «C’est un texte de Flaubert qui, quand il paraît en 1857, est assez mal reçu, qui a le malheur de raconter une histoire somme toute banale pour l’époque — un adultère dans une ville de province, parfaitement attendu. Mais qui a cette drôle de caractéristique de ne pas trancher moralement, de ne pas dire que c’est mal, cet adultère, contrairement à d’autres romans sur le même sujet de la même époque. Alors que cette leçon morale correspondait à une certaine définition de la littérature en 1857, au XXIe siècle on ne lit pas généralement de littérature pour se faire dire quoi penser. On aime bien maintenant que ce soit indécidable, que ce soit au lecteur de se faire son idée. Madame Bovary est devenu au fil du temps un classique parce que le livre correspond à notre façon à nous de réfléchir à la littérature.»

RECHERCHE

(< Danielle Girard)
Dans un ancien bulletin des Amis de Flaubert (n°17, 1960, p.68), on lit qu’à l’Exposition Municipale de Rouen en 1880 fut exposé un buste de Gustave Flaubert, dont l’auteur était le statuaire Le Duc. Le Nouvelliste de Rouen, dans sa chronique du 22 novembre 1880, écrit: «Ce buste laisse à désirer…» Où est ce buste?
Pour tout savoir sur Le Duc, artiste normand:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Le_Duc


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales