BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 178 / 27 juin 2016

ÉVÉNEMENT ÉDITORIAL

(< Stéphanie Dord-Crouslé)
Les manuscrits de Flaubert conservés à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris ont été numérisés et mis en ligne sur Gallica.
Ensemble comprenant le manuscrit autographe définitif et le manuscrit du copiste de L’Éducation sentimentale, 31 carnets de notes et de voyage, au total 5100 pages.
http://flaubert.univ-rouen.fr/manuscrits/manuscrits_bhvp.php

Présentation de la numérisation et de la mise en ligne sur le site Archimag:
http://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2016/06/06/gustave-flaubert-education-sentimentale-passe-par-case-numerisation

LES LIVRES DE LA BIBLIOTHÈQUE DE FLAUBERT, FEUILLETOIRS

En partenariat avec la Ville de Canteleu, qui conserve la bibliothèque patrimoniale de Flaubert, le Centre Flaubert poursuit son entreprise de numérisation et de mise en ligne des livres. Viennent de s’ajouter à la liste les Oeuvres intégrales de Rabelais, et des extraits des Oeuvres complètes de Rousseau. Ces extraits ont été choisis en rapport avec les notes prises par Flaubert, en particulier celles qui sont conservées au Musée Rousseau de Montmorency, mises en ligne et transcrites à cette adresse:
http://flaubert.univ-rouen.fr/manuscrits/rousseau.php

Nouveaux titres:
Rabelais François, Oeuvres, Paris, Ledentu, 1835. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, La Nouvelle Héloïse, Oeuvres complètes, Paris, t.I, 1788. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, La Nouvelle Héloïse (suite), O.C., t.II, 1788. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, Lettres élémentaires sur la botanique, O.C., t.V, 1789. [Feuilletoir] [Notice]
Rousseau Jean-Jacques, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, O.C., t.VII, 1790. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, Contrat social, O.C., t.VIII, 1790. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, Sciences, arts et belles-lettres, O.C., t.XV, 1791. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, Sciences, arts et belles-lettres (suite), O.C., t.XVI, 1791. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, Sciences, arts et belles-lettres (suite), O.C., t.XVII, 1792. [Feuilletoir]
Rousseau Jean-Jacques, Théâtre et poésie. Narcisse ou l’amant de lui-même, O.C., t.XVIII, 1792. [Feuilletoir]

AGENDA

(< Atsuko Ogane)
26 juin 2016, Cerisy-la-Salle, colloque Lire Zola
Jeanne Bem, «“L'excès de la réalité”: ce que Flaubert nous apprend de Zola quand il le lit»
http://www.ccic-cerisy.asso.fr/zola16.html

Jeudi 21 juillet, Argentat-sur-Dordogne
16H00. Dans le cadre du festival «Histoires de passages», «le quart d’heure Bouvard et Pécuchet: encyclopédie express de la bêtise moderne».
Boutique rue du Theil. Une des boutiques fermées de la rue principale (avec les portraits de Bouvard et de Pécuchet exposés en vitrine par Guy Bodson, artiste surréalistico-pataphysicien).
La bêtise est sans limite: nous vivons cela tous les jours. Gustave Flaubert avait envisagé de sous-titrer son livre posthume Bouvard et Pécuchet: «encyclopédie de la bêtise humaine». Sur ce thème inépuisable et subjectif, vous entendrez chaque année des interventions décapantes brèves.
Animé par Philippe di Folco: Yvan Leclerc et Gilles Cléroux costumés en Bouvard et Pécuchet; André Stas, Régent de la Chaire Fondamentale de Travaux Pratiques d’Aliénation mentale au Collège de Pataphysique; courts extraits du téléfilm sur Bouvard et Pécuchet de Jean-Daniel Verhaegue en 1989 avec Jean-Pierre Marielle et Jean Carmet.
http://www.histoiresdepassages.com/

(< Atsuko Ogane)
12-15 août 2016, Cerisy-la-Salle, colloque Portraits dans la littérature: de Gustave Flaubert à Marcel Proust
12 août 2016. Sylvie Triaire, «Ce qui prend figure politique: portraits du commun chez Flaubert»
15 août. Nathalie Solomon, «Portraits de voyage flaubertiens: l'atelier du romancier»
http://www.ccic-cerisy.asso.fr/portraits16.html

(< Hélène Le Fur)
Le Théâtre de la Virgule à Tourcoing programme deux spectacles autour de Flaubert en 2016/2017:
http://www.lavirgule.com/La-lettre-de-La-Virgule-Juin-2016
Bouvard et Pécuchet, Jean-Marc Chotteau, création La Virgule, du 17 novembre au 17 décembre 2016, Salon de Théâtre.
Votre Gustave, Jean-Marc Chotteau, création La Virgule/ CRD Tourcoing, du 23 mars au 8 avril 2017, Salon de Théâtre. Adaptation de la correspondance de Flaubert avec Ernest Chevalier, Louise Colet, George Sand, lecture sur scène avec accompagnement au piano.

(< Lavinia Bruneau)
12-19 octobre 2016, TNP, Villeurbanne.
Bouvard et Pécuchet, d’après Gustave Flaubert. Adaptation et mise en scène par Jérôme Deschamps. Avec Jérôme Deschamps et Micha Lescot.
http://www.tnp-villeurbanne.com/cms/wp-content/uploads/2016/05/16-17-brochure.pdf

VENTES

(< Agnès Maleville)
Catalogue Monogramme, n°XVII [2016]
Librairie Monogramme, Galerie 105, 78 avenue de Suffren, 75015 Paris
monogram.autographe@wanadoo.fr
Lot 116. Flaubert (Gustave), Lettre autographe signée de Croisset, mardi, 29 juillet [1873]. 1p. in-8.
«Eh bien? et votre bonne visite promise quand l’aurais-je? Je vous ai attendu toute la semaine dernière, cher ami. Je vous attends celle-ci. Mais à partir du 6 août je m’absente puis vers le 10 ou le 12, je serai à Paris. Venez-donc! on est mieux ici pour causer que partout ailleurs…» Prix: 1.480 euros.

(< Stéphanie Dord-Crouslé, Jacques-Remi Dahan)
Vente Auction, hôtel Drouot, 1er juillet 2016.
(Dans ces deux notices, les images des lettres ont été inversées.)
Lot 98. Flaubert, L.A.S. (à l’imprimeur Jules Claye). Vichy, Hôtel Britannique, jeudi 21 (août 1862). 1p. bi-feuillet in-8.
http://catalogue.gazette-drouot.com/html/g/fiche.jsp?id=6177044
Belle lettre de l’écrivain au moment où il tentait de vendre Salammbô à l’éditeur Lacroix; Flaubert a reçu de lui deux lettres de Bruxelles, la première à Croisset, la seconde à Paris; «C’est la première qui m’est parvenue. Quant à la seconde, vous pouvez la détruire ou me l’envoyer, peu importe.» Estimation: 3.000/3.500 euros.
Lot 99. Flaubert, L.A.S. (à Félix-Archimède Pouchet), Croisset, 24 avril [1871]. 1p. bi-feuillet in-8.
http://catalogue.gazette-drouot.com/html/g/fiche.jsp?id=6177045
Flaubert recommande son neveu, Mr Commanville, qui aurait besoin de renseignements scientifiques sur les bois de chêne (...). Il lui demande de lui indiquer ce qu’il pourrait lire sur le sujet, et ajoute en P.S., qu’il compte rendre très prochainement visite à son correspondant. Estimation: 4.000/ 4.500 euros.

Catalogue Les Autographes, Thierry Bodin, n°143, juin 2016.
Lot 214. Gustave Flaubert. L.A.S. «Votre infirmité», [Croisset] Mardi soir novembre 1851], à Louise Colet; 2 pages et demie in-8, enveloppe. Belle lettre à sa maîtresse. «Je ne me suis jamais piqué, ma chère, d’être un homme de goût ni de jolies manières, la prétention eût été trop vaniteuse. Vous n’avez pas besoin de me le rappeler. Que votre cousine ait l’intelligence des choses du coeur, tant mieux pour elle. Je n’ai pas même, moi, celle de l’esprit. Chacun fait ce qu’il peut. Voyons, point d’aigreurs entre nous. Que diable voulez-vous que je vous écrive que vous ne sachiez aussi bien que moi. Je ne peux vous vous donner aucune nouvelle ni du monde que je ne vois pas, ni de moi, qui ne change. – & comme je trouve en outre, pareillement à vous qu’il faut garder ses douleurs pour soi sans en fatiguer les autres, et que je pense que j’ai fait un peu abus de ce chapitre vis-à-vis de vous, je n’ai donc rien de mieux à faire que de ne rien faire c’est-à-dire me taire. Si vous saviez dans quelle plate monotonie je vis, vous vous étonneriez même que je m’aperçoive encore de la différence de l’hiver à l’été & du jour à la nuit». Il aura bien des choses à lui dire la semaine prochaine lorsqu’ils se verront: «II s’accomplit en ce moment en moi quelque chose de solennel. Je suis à une époque critique. Voilà que je vais avoir trente ans. – Il faut se décider & n’y plus revenir»... Il arrivera lundi soir, passera deux soirées avec elle et repartira le lendemain: «Car je ne verrai personne à Paris. Qu’ai-je à y voir, si ce n’est vous. Adieu, mes lambeaux vous embrassent». Et il signe: «Votre infirmité». 10.000 euros.

VIENT DE PARAÎTRE

Édition

Flaubert, La Tentation de saint Antoine, Charpentier, 1874
Édition numérique de Danielle Girard.
http://flaubert.univ-rouen.fr/oeuvres/TSA_74.php

Lettre de Flaubert à Zola sur Nana, 15 février 1880
Édition hypertexte par Atsuko Ogane, mai 2016
http://flaubert.univ-rouen.fr/correspondance/nana.pdf

Ouvrage

Galina Modina, Portrait de l’Artiste: la prose de jeunesse de Gustave Flaubert, Moscou, Flinta: Nauka, 2016. 408p.
Модина Г.И. Портрет Художника. Ранняя проза Гюстава Флобера: монография. М.: ФЛИНТА: Наука, 2016. 408с.
Galina Modina. Portret Khoudozhnika. Portret Khudozhnika. Rannyaya proza Gyustava Flobera.] Moskva. Flinta: Nauka, 2016. 408c.
Ce livre est la première étude monographique dans la critique littéraire russe des oeuvres de Gustave Flaubert, entre les années 1831 et 1849. L’analyse des oeuvres qui ne furent publiées qu’après la mort de l’auteur est restée jusqu’alors très imparfaite; ses rôles et fonctions dans l’oeuvre de Flaubert n’ont pas été bien mesurés. L’étude des nouvelles historiques, psychologiques et philosophiques, des textes autobiographiques, des mystères et de la première version du drame philosophique La Tentation de saint Antoine est replacée dans le contexte des traditions littéraires et philosophiques de l’Europe occidentale; elle souligne l’importance de ces oeuvres dans la création de la personnalité de l’écrivain Flaubert, et elle les présente comme un phénomène significatif dans l’histoire de la littérature mondiale.
Table des matières: http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/modina_table.pdf

Articles

Mélanie Dageons, «Les comparaisons animales dans Madame Bovary», 2016, en ligne sur le site Flaubert:
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=49

Yvan Leclerc, «Emma lectrice», dans Portraits de lectrices, d’Emma Bovary à Marie-Claire, catalogue de l’exposition du Musée des Beaux-Arts de Bernay, 18 juin-18 septembre 2016, Musée des Beaux-Arts, Bernay, éditions Point de vues, 2016, p.9-17.

Compte rendu

Laurent Demanze, Les Fictions encyclopédiques: de Gustave Flaubert à Pierre Senges, José Corti, «Les Essais», 2015, compte rendu par Alexandre Postel: «Écrivains sous Bouvarine».
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/demanze_postel.php

SUR LA TOILE

(< Stéphanie Dord-Crouslé)
Flaubert est dans la rue. Gustave is out, rue Chapon, Paris
http://www.imgrum.net/media/1268271469633998666_3220144866

(< Benoît Melançon)
Pierre Peuchmaurd, Fatigues. Aphorismes complets, Montréal, L’Oie de Cravan, 2014, 221p. Avec quatre dessins de Jean Terrossian.
«Titre de film: La Bovary et le Jivaro» (p.75).
«Il n’y a pas que la marquise à cinq heures. Comment peut-on vouloir écrire une phrase telle que: “Des hommes d’une éloquence frénétique haranguaient la foule au coin des rues”? Qui est de Flaubert» (p.78).
«Drame chez un écrivain: Madame Bove a ri» (p.122).

SITE FLAUBERT

(< Danielle Girard)
Sujets sur Madame Bovary au bac des Terminales L, juin 2016.
http://flaubert.univ-rouen.fr/pedagogie/sujets_terminalesL2016.php

Un portrait de Flaubert par Henry Monnier
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/monnier.php

Guy Pessiot, «Précisions sur le daguerréotype douteux de Flaubert», mis en vente le 18 novembre 2016 chez Artcurial. Guy Pessiot était présent à cette vente, et il ajoute plusieurs observations qui contribuent à mettre en doute l’authenticité du portrait.
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/ined_pessiot.php

Alfred Feuillet, Flânerie littéraire à travers quelques oeuvres récentes, Dentu, 1859 [«Madame Bovary», 1857, p.43-72.]
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=48
En ligne sur Gallica:
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/madame_bovary/mb_feuillet.pdf

Alfred Feuillet, Flânerie littéraire à travers quelques oeuvres récentes, Dentu, 1859 [«La Tentation de saint Antoine, fragments», 1856, p.72-74].
http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/tsa1856_feuillet.pdf

DIVERS

(< Éric Le Calvez, Stéphanie Dord-Crouslé)
http://directinfo.webmanagercenter.com/2016/05/25/la-maison-de-salambo-est-en-ruine/
Appel pour sauver la maison où Flaubert aurait séjourné à Tunis. L’article, qu’il vaut mieux ne pas reproduire ici en raison de ses nombreuses erreurs, indique que le nom du romancier, autrefois inscrit à gauche de la porte, «a disparu et il est caché par cette couche épaisse de ciment!» Une chance de le retrouver, au grattage, peut-être.

À Carthage ou ailleurs, bel été à tous nos lecteurs!




Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales