BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 79  /  20 février 2006


AGENDA

(< Michèle Sacquin)

3 mars, Orléans

Annoncée dans le précédent Bulletin pour le 27 janvier, la soutenance de thèse de Frédérique Asklund sur «Maxime Du Camp et Gustave Flaubert, deux écrivains au miroir de leur amitié (1840-1893)», est reportée au 3 mars (université d'Orléans).
Résumé:
http://www.univ-orleans.fr/actus/detail.php?idt=922&id=&comp=&annee=2005

Cherbourg, 8-10 mars 2006; Paris, 18-26 mars 2006

Hérodias. Coproduction Trident, Scène nationale de Cherbourg. Compagnie l’Elan Bleu, mise en scène d’Olivier Poujol

Création du 8 au 10 mars 2006, à Cherbourg, salle Vox du Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville, et au Café de la Danse, à Paris, du 18 au 26 mars 2006.

Contact: Elodie Pers, attachée de diffusion pour la Compagnie de l'Elan Bleu
101 rue Caponière, 14000 Caen, 02 31 38 84 08/ 06 62 69 60 08 elodie.pers@clebarts.com
http://www.clebarts.com

VENTES

(< Eric Walbecq)

Auktion in Basel, 23-24 février 2006

Catalogue pdf sur http://www.moirandat.ch
alain@moirandat.ch

361. Album de la cantatrice Adelina Patti (1843-1919), avec cette pensée de Flaubert: «L’amour est comme l’opéra. On s’y ennuie mais on y retourne.»
CHF 18.000. [Voir ci-dessous à la rubrique «Recherche».]

536. Manuscrit autographe. Epigramme. «A Voltaire./ Sans en être écrasé Voltaire a sur son dos/ la haine des cafards avec l’amour des sots!» [Vente Franklin Grout, Antibes, 1931, n°12/4.]
CHF 2.400.

537. Manuscrit autographe. Poème «Après une lecture», daté «août 1852». Fac-similé intégral. [Vente Franklin Grout, Antibes, 1931, n°12/6.]
CHF 6.000.

538. Lettre inédite «à un confrère», s.d. «Comme vous possédez la collection complète de l’Artiste et que j’ai besoin de faire dans ce recueil des recherches assez étendues, etc.» [à paraître dans la Corr., Bibl. de la Pléiade, t.V.]
CHF 2.000.

RECHERCHE

Aphorisme de Flaubert à propos de l'opéra

La vente indiquée ci-dessus permet d’apporter une réponse définitive à la question posée par Jean-Claude Yon dans un précédent Bulletin Flaubert:

«Jean-Claude Yon (auteur de Jacques Offenbach, Gallimard, 2000) serait reconnaissant à celle ou celui qui pourrait lui donner des informations concernant le double autographe de Flaubert et d’Offenbach (figurant sur l’album de Jeanne de Loynes?), et reproduit dans Peter Gammond, Offenbach, Omnibus Press, London, 1980, p. 46 (fac similé). Texte: "L’amour est comme l’opéra. On s’y ennuie mais on y retourne. Gve Flaubert./ ** quand on joue le Papillon musique de Jacques Offenbach. "»

Sylvie Giraud avait apporté un élément d’information:
«L'aphorisme de Flaubert ("L’amour est comme l’opéra. On s’y ennuie mais on y retourne") se trouve dans le Carnet de voyage n°2, f° 48v°, avec cette indication: "au ballet d'Ozai, 30 av[ril] 1847, Blois" (Par les champs et par les grèves, éd. Adrianne J.Tooke, Droz, 1987, p. 734).»

Citation de Candide

Après nous avoir signalé deux références signées Hugo, Claude Cambe nous fait part d’une nouvelle découverte. La citation restée non identifiée dans le Voyage en Italie (1845): «...en raisonnant ainsi ils arrivèrent à Bordeaux» (Œuvres de jeunesse, Bibl. de la Pléiade, p.1091), est tirée de Candide (dernière phrase du chapitre XXI).

VIENT DE PARAITRE

Articles

(< Gilles Cléroux, BU de Rouen)
René Godenne, «L'Ouest dans la nouvelle du XIXe siècle: les 21 textes de Sophie Leroyer de Chantepie», dans Études sur la nouvelle de langue française. III, par René Godenne, Slatkine, Genève, 2005, p.205-211.

Anne Herschberg Pierrot, «Ironie et érudition: le second volume de Bouvard et Pécuchet», dans Les Lieux du réalisme: pour Philippe Hamon [mélanges], L'Improviste; Presses Sorbonne nouvelle, Paris, 2005, p.275-283.

Yvan Leclerc, «Flaubert lecteur du Dr Savigny pour Salammbô»; document en annexe: «Notes inédites de Flaubert, “Effets de la soif et de la faim”», dans Les Réécritures littéraires des discours scientifiques, textes réunis par Chantal Foucrier, Michel Houdiard éditeur, 2005, p.225-239.

LECTURE

(< Gilles Cléroux, BU de Rouen)
Enquête sur le roman romanesque (Le Gaulois, 1891), présentée par Jean-Marie Seillan, Centre d'études du roman et du romanesque de l'Université de Picardie, 2005.
Cette enquête, initiée par Marcel Prévost, contient une conversation avec Maxime Du Camp (p.213-214), qui se termine par cette profession de foi venant confirmer une fois de plus les divergences profondes qui séparaient Flaubert et Du Camp, en matière de littérature: «Je ne veux pas juger mes contemporains et m'arrêterai en 1830. Eh bien! jusqu'à cette date, il y a eu seulement trois romans vrais: la Princesse de Clèves, Manon Lescaut et Paul et Virginie. Cependant, Gozlan me disait d'eux: Ah! si nous écrivions aussi mal que cela, on se moquerait de nous. C'est exact ; mais la forme n'est que secondaire en littérature; le fond est bien plus important. Ceux qui sacrifient tout à la forme, ne sont que des ornemanistes.»

(< Gillian Pink)
Hédi Kaddour, Waltenberg, Gallimard, 2005.
«[...] d'ailleurs, regarde, on nous surveille, Max et Hans sont dans un coin sombre et désaffecté du Luxembourg, quelques brouettes mal rangées, un grand tas de feuilles mortes, et au milieu, regardant vers eux, sur un petit piédestal, un buste raté, gueule pas commode, un bronze de tâcheron, modelé à la va-vite, Flaubert.»
Lire la suite >>>
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/general_inter.php

Claude Simon: «Flaubert aimait-il Emma Bovary? Joyce aimait-il Molly Blum? Je pense qu’ils aimaient leurs personnages s’ils les trouvaient textuellement réussis.»
Entretien avec Monique Joguet, 1976, France-Culture, « Mémorables », 13 février 2006.

DEVINETTE

La vraie nature de Fulbert Sauvaget
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/dumas.php




Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Matthieu Desportes, de Jean-Benoît Guinot et de Joëlle Robert. Il vous tiendra informé(e), selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement et y faire paraître des informations ou des commentaires, veuillez envoyer vos coordonnées et vos messages à :

Yvan Leclerc yvan.leclerc@univ-rouen.fr
Professeur à l'Université de Rouen
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F. - 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: 02 35 14 61 67
Tél. Centre Flaubert: 02 35 14 69 01

Mentions légales