DÉRIVÉS
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Dérivés, La Tentation de saint Antoine

TABLEAU DE PIERRE BRUEGHEL LE JEUNE

C'est le tableau que Flaubert a vu à Gênes, en 1845.

GRAVURE DE CALLOT

Gallica a numérisé la gravure de Callot, La Tentation de saint Antoine (un état pour la première planche, puis trois états pour la seconde). Comme on le sait, Flaubert avait un tirage de cette gravure dans son cabinet de travail à Croisset.
Accès au quatre documents.
Présentation sur le blog de Gallica.

ILLUSTRATIONS

Odilon Redon
Première série. Dix lithographies et un frontispice, Bruxelles, Deman, 1888
http://odilonredon.eu/blog/odilonredon/?page_id=1322

Deuxième série. Six lithographies et un frontispice, Paris, 1889
http://odilonredon.eu/blog/odilonredon/?page_id=1397

Troisième série. Vingt-quatre lithographies dont un frontispice, Paris, 1896 http://odilonredon.eu/blog/odilonredon/?page_id=1400
Odilon Redon, À Gustave Flaubert, six planches et un frontispice pour La Tentation de Saint Antoine [Paris, Dumont, 1889]. Mis en ligne sur le site de l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA).
Redon a consacré une trilogie à La Tentation de saint Antoine : La Tentation de saint Antoine, dix planches en 1888 ; À Gustave Flaubert en 1889 et La Tentation de saint Antoine, vingt-quatre lithographies en 1896.
Daniel-Girard
Édition Henri Cyral, Collection française n° 30, Paris, 1930
http://www.mediterranees.net/romans/saint-antoine/index.html
Micheline Lo, Après la tentation, 1983, tableau
http://www.micheline-lo.be/antoine_et_nativites.htm#antoine

ADAPTATION THÉÂTRALE

Spectacle de Maurice Béjart, Compagnie Renaud-Barrault, Théâtre de France-Odéon, Paris, 11 mars 1967 Mise en scène et chorégraphie: Maurice Béjart
Musique: montage sonore, Pierre Henry et Maurice Béjart
Décors: Marta Pan, André Wogenscky
Costumes: Germinal Casado
Interprètes: Madeleine Renaud, Jean-Louis Barrault, J. Consoli, Michèle Seigneuret
Document de l'INA

OPÉRA

Informations transmises par Alberto Paredes.
La tentación de San Antonio par Luis Jaime Cortez (né en 1962).
Opéra de chambre, en espagnol, en six scènes. Création : Teatro de las Artes, Mexico, 29 mai 1998. Chef d'orchestre : Luis Berber ; mise en scène : Fernando Ortiz.
http://www.operacalli.com/tentacion_opera_cortez.html
À venir en 2013 ou en 2014 un opéra allemand, Die Versuchung des heiligen Antonius.

MISES EN MUSIQUE

Par Damien Dauge.
1930. Raoul BRUNEL (Français, 1867-1944).
1933. Georges HUGON  (Français, 1904-1980).
1934. Sir Arnold BAX (Anglais, 1883-1953).
1937. Cecil GRAY (Ecossais, 1895-1951).
1945. Werner EGK (Allemand, 1901-1983).
1948. Eugène BOZZA (Français, 1905-1991).
1953. Sem DRESDEN (Néerlandais, 1881-1957).
1967. Pierre HENRY (Français, 1927-).
1984. Michel CHION (Français, 1947-).
1987. Richard BARRETT (Gallois, 1959-).
2003. Bernice Johnson REAGON (Américaine, 1942-).

CHANSON POPULAIRE

http://bmarcore.club.fr/Tine/E416.html

CITATIONS

(< Alberto Paredes)
Citations de Paul Verlaine, extraites de la Correspondance générale, établie et annotée par Michael Pakenham, Fayard, t.I, 2005.
«On est plus raffiné aujourd’hui, mais on a moins d’haleine et de reins. Flaubert est un Virgile dont Soulié serait l’Homère», lettre à Léon Valade, 14 juillet 1871, p.205.
«Si quelquefois, en ta qualité de publicisse influïent, tu pouvais te procurer à l’œil La Tentation de saint Antoine de Flaubert, livre, paraît-il, assez intelligent des matières traitées – envoie je te prie, dès que possible», lettre à Edmond Lepelletier, 14 novembre 1877, p.595.
«Je t’envoie aujourd’hui la première scène de la Tentale. Vois si ça peut aller. Je n’ai pas étalé d’érudition, et ai juste employé les noms démonologiques qui m’ont paru les plus sonores, à la bonne franquette. La scène suivante s’ouvrira par le chœur des fantômes de l’armée anti-hérésiarque, rhythmé à 7, en petites strophes sèches de six vers./ Christ est notre polémarque, etc./L’armée avec ses cantines (popinae), ses filles de joie, ses tribunaux d’exception, etc., campe autour d’Antoine, d’où incidents, récitatifs, chansons. Enfin je veux faire ça moins bête que Flaubert! et moins long!», lettre à Charles de Sivry, 14 septembre 1878, p.620.

Mentions légales