À L'ÉTRANGER
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Les principales traductions chinoises des œuvres de Flaubert

Yan Zhang
doctorante Centre Flaubert, Rouen, 2006

MADAME BOVARY

Madame Bovary (《马丹波娃利》), trad. par Li Jieren, éd. de Chine, 1925.
Madame Bovary (《波华荔夫人传》), trad. par Li Qingya, éd. du Commerce, 1927.
Madame Bovary
 (《马丹波娃利》), trad. par Li Jieren, éd. de Chine, 1928.
Madame Bovary (《马丹波娃利》), trad. par Li Jieren, éd. de Chine, 1933.
Madame Bovary (《马丹波娃利》), trad. par Li Jieren. La librairie des écrivains, 1944.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Vie Culturelle, 1948.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Vie Culturelle, 1950.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Vie Culturelle, 1953.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Littérature Populaire, 1958.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Littérature Populaire, 1959.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Littérature Populaire, 1978 (9 ?).
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La Littérature  ?).
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Tan Yude, éd. Yiwen de Shanghai, 1988.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Zhang Daozhen, éd. La Littérature Etrangère, 1989.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Zhang Daozhen, éd. La Littérature Etrangère,  1990.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Luo Guolin, éd. Ville Fleurie, 1991.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Xu Yuanchong, éd. Yilin, 1992.  
Madame Bovary 
(《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. L’Art et la Littérature de Zhejiang, 1992.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Feng Shounong, éd. L’Art et la Littérature de Haixia, 1992.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Luo Guolin, éd. Ville Fleurie, 1993.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Xu Yuanchong, éd. Yilin, 1994.
Madame Bovary
  (《包法利夫人》), trad. par Guan Xiaoming, éd. L’Art et la Littérature de Hunan, 1995.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Jiang Siyu, éd. Paysan de Zhongyuan, 1995.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Song Weizhou, éd. Lijiang , 1996.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Feng Shounong, éd. L’Art et la Littérature de Haixia, 1997.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par He Youqi, éd. Développement de la Chine, 1997.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Zhou Kexi, éd. Yiwen de Shanghai, 1998.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Zhang Fang, éd. Peuple de Shangxi, 1998.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Tang Jing, éd. Peuple de Yanbian, 1998.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), La Collection des oeuvres censurées du monde, éd. L’Alliance culturelle de Chine, 1998.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Gao Deli, éd. La Paix de Chine, 1998.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Xu Yuanchong, éd. Yilin, 1999.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. L’Art et la Littérature Populaires, 1999.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Zhu Wenjun, éd. Jincheng, 1999.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. L’art et la Littérature de Zhejiang, Hangzhou, 2000.
Madame Bovary.  (《包法利夫人》), trad. par Qiu Dan, éd. Harbin, 2000.
Madame Bovary.  (《包法利夫人》), trad. par Wu Weiye, éd. Jiuzhou, 2000.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Luo Guolin, éd. Yanshan de Beijing, Beijing, 2000.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), Remaniée par Fengli. La Collection des œuvres françaises, éd. Les Beaux Arts de Jiangsu, 2001.
Madame Bovary.  (《包法利夫人》), trad. par Xu Yuanchong, éd. Yilin, Nanjing, 2002.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Qian Zhi’an, éd. L’Art et la Littérature du Yangtsé, Wuhan, 2002.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Zhou Kexi, éd. Yiwen de Shanghai, Shanghai, 2002.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Sun Wenzheng, éd. Jinghua, Beijing, 2002.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Feng Shounong, éd. L’Art et la littérature de Haixia, Fuzhou, 2002.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Yang Chunhua, éd. L’Art et la Littérature contemporains, Changchun, 2002.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu, éd. La littérature du peuple, 2003.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Zhang Meng, éd. Théâtre de Chine, Beijing, 2003.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Xia Xiying, éd. Oeuvre Classique de Tianjin, Tianjin, 2004.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Zhou Guoqiang et Yang Fen, éd. L’Art et la littérature d’octobre deBeijing, Beijing, 2004.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Luo Guolin, éd. L’Art et la Littérature de Anhui, Hefei, 2005.
Madame Bovary (《包法利夫人》), trad. par Zhou Kexi, éd. Nanhai, Haikou, 2005.

L’ÉDUCATION SENTIMENTALE

L’Éducation sentimentale (《情感教育》).
L’Éducation sentimentale. (《情感教育》),trad. par Li Jianwu, éd. La Vie Culturelle, 1953.
L’Éducation sentimentale. (《情感教育》),trad. par Li Jianwu, éd. Yiwen de Shanghai, Shanghai, 1984.
L’Éducation sentimentale. (《情感教育》),trad. par Feng Hanjin et Chen Zongbao, éd.  La littérature populaire, Beijing, 1981.
L’Éducation sentimentale (《情感教育》), trad. par Xi Jiquan, éd. L’art et la Littératue du Yangtsé, Wuhan, 2002.
L’Éducation sentimentale  (《情感教育》), trad. par Zhu Ye, éd. Yi Lin, Nanjing, 2004.
L’Éducation sentimentale  (《情感教育》), trad. par Wang Wenrong, éd. La Littérature populaire, Beijing, 2004.
L’Éducation sentimentale  (《情感教育》), trad. par Wei Xiaofang, éd. Zhigong de Chine, Beijing, 2005.

SALAMMBÔ

Salammbô (《萨郎波》).
Salammbô (《萨郎波》), trad. par Li Jieren, éd. du Commerce, 1935.
Salammbô (《萨朗波》), trad. par Zheng Yonghui, éd. Yiwen de Shanghai, Shanghai, 1983.
Salammbô (《萨朗波》), trad. par Zheng Yonghui, éd. Yilin, Nanjing, 1998.
Salammbô (《萨朗波》), trad. par He Youqi, éd. Le Développement de la Chine, Beijing, 1997.
Salammbô (《萨朗波》), trad. par Wu Weiye, éd. Jiuzhou, 2000.
Salammbô (《萨朗波》), trad. par He Youqi, éd. La Littérature populaire, Beijing, 2002.
Salammbô (《萨朗波》), trad. par Li Jianwu, éd. La Littérature populaire, Beijing, 2002.

LA TENTATION DE SAINT ANTOINE

La Tentation de saint Antoine(《圣安东尼之诱惑》), trad. de l'anglais par Qian Gongxia, éd. Librairie Qiming, 1936.
La Tentation de saint Antoine (《圣安东尼之诱惑》), trad. de l’anglais par Qian Gongxia, éd. Librairie Qiming, 1937.
La Tentation de saint Antoine
(《圣安东的诱惑》), trad. par Li Jianwu, éd. Librairie de Vie, 1937.
La Tentation de saint Antoine (《圣安东尼的诱惑》), trad. par Liu Fang, éd. Littérature Populaire, Beijing, 1987.
La Tentation de saint Antoine (《圣安东尼的诱惑》), trad. par Liu Fang, éd. La Littérature populaire, Beijing, 2002.

UN CŒUR SIMPLE

Un cœur simple (《一颗简单的心》), trad. par Shen Zemin. La Revue des n°1, 1922.
Un cœur simple (《一颗简单的心》), trad. par Sun Zhenwu.

TROIS CONTES

Trois contes  (《福楼拜短篇小说集》)
Trois contes  (《三故事》), trad. par Li Jianwu, éd. La Vie Culturelle, 1949.
Trois contes (《三故事》), trad. par Ren Qixin et Ren Wanjun, éd. Peuple de Yunnan, 1982.
Trois contes  (《三故事》), trad. par Lui Yiyu, éd. Littérature Populaire, 1982.
Trois contes (《三故事》), trad. par Liu Yiyu, éd. La Littérature populaire, Beijing, 2002.


En 1999, La Maison d’édition d’art et de littérature publie Œuvres par Tan Lide. Ce recueil contient :
Mémoires d’un fou (《狂人回忆》), trad. par Lang Weizhong.
Novembre (《秋之韵》),  trad. par Hu Zongtai.
Un cœur simple  (《一颗简单的心》), trad. par Li Jianwu.
La Tentation de saint Antoine  (《圣安东尼受试探》), trad. par Li Ping’ou et Li Baiping.
Madame Bovary  (《包法利夫人》), trad. par Li Jianwu.

Tan Lide insère également les repères chronologiques dans le recueil.
De plus, Bao Jing cite dans Les Dossiers de recherche sur Liu Bannong que Liu Bannong[1] un livre traduit  de Flaubert en 1927. Selon le titre chinois (《游地狱记》), il s’agit peut-être de Rêve d’enfer. Malheureusement, nous n’avons pu trouver cette traduction.

En 2002, la Maison d’édition Littérature Populaire publie Les Romans de Flaubert composés de trois volumes, dont Madame Bovary et Salammbô dans le premier volume, L’Éducation sentimentale, La Tentation de saint Antoine dans le deuxième volume, Trois contes, Bouvard et Pécuchet dans le troisième volume,  quelques lettres et une chronologie de Flaubert dans l’annexe. D’ailleurs, La Correspondance de Flaubert est traduite en chinois pour une petite part au début des années 1981. Il s’agit notamment des lettres de Flaubert à Tourguéniev[2] et de celles de George Sand à Flaubert. [3]  Ces traductions semblent dérisoires par rapport à la Correspondance de Flaubert.


[1] Liu Bannong, linguiste chinois (1891-1934), Il était membre de la Société linguistique de paris, et a eu le prix Volney en 1925.

[2] Shao Diansheng a traduit du russe sept lettres de Flaubert à Tourguéniev : 16 mars 1863, 2 février 1869, mardi, 31 mai 1873, 2 août 1873, 8 novembre 1876 et 14 décembre 1876. Cette traduction chinoise est publiée dans Le Monde des romans en 1982. Ya Ding a traduit trois lettres de Flaubert à Tourguéniev : 25 juillet 1874, 25 septembre 1876 et 14 novembre 1876. La traduction est publiée dans le onzième numéro de L’Art de Guangzhou en 1983.

[3] Une lettre du 15 janvier 1876, traduite par Li Jianwu en 1981, publiée dans le quatrième numéro de Traduction culturelle.