ÉTUDES CRITIQUES
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Flaubert et la théorie littéraire.
En hommage à Claudine Gothot-Mersch

Textes réunis par Tanguy Logé et Marie-France Renard
Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, Bruxelles, 2005

[Présentation de l’éditeur] Ce colloque a été organisé en hommage à Claudine Gothot-Mersch, professeur aux Facultés, à l’occasion de son admission à l’éméritat. Son importante contribution aux études flaubertiennes, unanimement reconnue, l’a amenée à diriger l’édition des œuvres complètes de Flaubert chez Gallimard, dans la prestigieuse «Bibliothèque de la Pléiade». La plupart des collaborateurs qu’elle s’est choisis pour mener à bien ce projet – Jeanne Bem, Anne Herschberg-Pierrot, Gisèle Séginger, Pierre-Marc de Biasi, Yvan Leclerc, Jacques Neefs – ont participé aux journées bruxelloises ayant pour thème «Flaubert et la théorie littéraire». Soucieux de projeter un éclairage nouveau sur l’œuvre, en partant du travail créateur, les différents spécialistes se sont interrogés sur quelques données essentielles: de quelle manière Flaubert aborde-t-il, dans sa réflexion critique comme dans ses écrits fictionnels, les questions de poétique, de rhétorique et d’esthétique formulées depuis l’Antiquité? Comment résout-il les problèmes de genres, de niveaux de style, de modes narratifs? Quelles sont les catégories esthétiques où il évolue? Répond-il aux canons en usage à son époque ou contribue-t-il à en élaborer d’autres?

Table des matières

Claudine Gothot-Mersch – Éléments biographiques

Claudine Gothot-Mersch – Bibliographie

Introduction
par Tanguy Logé

Lieux du discours théorique chez Flaubert
par Yvan Leclerc

Flaubert en mal de théorie
par Peter Michael Wetherill

Premiers crayons. Sur les romans de jeunesse de Flaubert
par Michel Brix

Le théâtre de Voltaire au crible de Flaubert
par Tanguy Logé

Théorie et critique: Balzac et la poétique flaubertienne du roman
par Gisèle Séginger

Flaubert et la mimesisscénarique
par Jacques Neefs

L’auditeur subjugué
par Philippe Dufour

Flaubert adepte de la «rhétorique sémitique»?
par Jeanne Bem
Salammbô dévoilée: génétique du portrait
par Eric Le Calvez

Poésie du Coeur – poétique des choses
par Juliet Frølich

«Ce n’est jamais ça…» Ecriture et photographie chez Flaubert
par Anne Green

Cadrage, vernissage et encadrement: pour une esthétique du figement
par Georges Jacques

Roman et Histoire: une écriture subliminale
par Pierre-Marc de Biasi

Prose et épopée
par Anne Herschberg-Pierrot

Bouvard et Pécuchet ou la pensée du genre
par Normand Lalonde

Le genre de la féerie dans le théâtre de Flaubert
par Lea Caminiti Pennarola

Bourget et le «nihilisme» de Flaubert
par André Guyaux

Conclusion
par Marie-France Renard