Correspondance de Flaubert
à Cornu Hortense, Paris, 03 décembre 1863
Notice
Chargement de l'image en cours ...

 

À HORTENSE CORNU

 

[Paris, 3 décembre 1863.]

 

[Flaubert invite Mme Cornu à venir chez lui mercredi avec M. Cornu et le petit Jules] entendre Le Château des cœurs. Les autres auditeurs seront un dessinateur de la pièce, & la Ctesse d'Osmoy. – Peut-être Charles-Edmond y viendra-t-il aussi ? J'oubliais un ami de Bouilhet : Alfred Guérard. L'heure est fixée à 1 heure très précise. Car c'est une lecture qui demande quatre heures, y compris le temps de souffler entre chaque tableau. Si vous ne pouviez venir ce jour-là on recommencerait pour vous seule un autre jour, la même cérémonie.

J'ai écrit à Me Richle – vous voyez que je suis bien obéissant.

Permettez-moi de vous baiser les mains & de me dire, Madame

 

votre tout dévoué

Gve Flaubert

 

boul. du Temple 42.
             __

                                       Jeudi soir.