Correspondance de Flaubert
à Feydeau Ernest, Paris, février 1870
Notice
Chargement de l'image en cours ...

 

À ERNEST FEYDEAU

 

[Paris, février 1870.]

 

Aujourd’hui, seulement,  je commence à réaliser un rêve qui dure depuis un mois c'est à dire que je commence à me soigner.

Il était temps ! – Au milieu de la semaine prochaine, j'espère, j'irai te voir. D'ici là, patiente un peu, mon pauvre cher vieux.

Mon petit Duplan a l'air d'en réchapper ?

Je t'embrasse

ton

Gve Flaubert

Vendredi soir.