Correspondance de Flaubert
à Bataille Eugène, Croisset, 02 octobre 1866
Notice
Chcrgemdn| de l'image en cours ...

 

À EUGÈNE BATAILLE

 

[Croisset, 2 octobre 1866]

Mardi

11 heures

 

Mon cher ami

La réponse que tu m’as sans doute envoyée s’est perdue ?

Ma mère & moi nous t'avions prié de venir jeudi prochain dîner à Croisset avec Me Bataille et ses parents.

Je voulais te faire trouver avec Bouilhet. Mais il lui est impossible de venir ce jour-là. – Donc si vous ne tenez pas à jeudi, voulez-vous nous faire le plaisir d'accepter pour Dimanche.

Nous comptons sur vous.

D'ici à ce plaisir, je te serre les mains.

Gve Flaubert

 

Au reste prenez le jour qui vous sera le plus agréable.