Correspondance de Flaubert
à Reyer Ernest, Paris, 02 juin 1879
Notice
Chargement de l'image en cours ...

 

 

 À ERNEST REYER

 

[Paris, entre le 2 et le 8 juin 1879.]

 

 

Mon bon Reyer

La locomotion m’étant difficile je tâche de monter le moins d'escaliers que je peux.

Donc, au lieu d'aller déjeuner chez vous je préférerais que ce fût vous qui vinssiez chez moi.

Voulez-vous manger la côtelette matinale mercredi prochain, à 11 heures

chez votre

Gve Flaubert

 

Choisissez le jour qu'il vous plaira d'ailleurs – mais un mot de réponse SVP. – il est temps d'en finir n'est-ce pas ? & d'aboutir à qque chose –