Correspondance de Flaubert
à Houssaye Arsène, Paris, 15 octobre 1853
Notice
Chargement de l'image en cours ...

 

À ARSÈNE HOUSSAYE

 

[Paris, seconde quinzaine d'octobre 1853.]

 

Vous avez eu l'obligeance de nous accorder nos entrées au Théâtre-Français, faveur inappréciable pour nous qui nous occupons activement de poésie dramatique.

Mille cordialités

 

Leconte de Lisle      Gve Flaubert
                                 L. Bouillhet