Correspondance de Flaubert
à Miller Emmanuel, Paris, juillet 1868
Notice
Chargement de l'image en cours ...

 

À EMMANUEL MILLER

 

[Paris, juillet 1868 ?]

 

Monsieur le Bibliothécaire

Je me suis présenté aujourd'hui à votre bureau, avec l'intention de vous demander une faveur. Ce serait celle de pouvoir prendre à la Bibliothèque quelques journaux sur la révolution de 1848. – Vous avez déjà eu pr moi la même complaisance l'année dernière. C'est ce qui m'engage, Mr le Bibliothécaire, à vous importuner de nouveau.

 

Je vous prie d'agréer l'assurance de ma très haute considération.

Gve Flaubert