Correspondance de Flaubert
à Sand Maurice, Paris, 06 septembre 1877
Notice

 

À MAURICE SAND

 

[Paris, 6 septembre 1877.]

 

[Flaubert, qui se moquait cruellement du petit bourgeois [...] le regrette aujourd'hui, et il espère que, par crainte de Gambetta, on ne va pas voter pour Mac-Mahon,] celui-là d'une bêtise qui dépasse la mesure humaine.