Correspondance de Flaubert
Destinataire inconnu, Croisset, 30 janvier 1879
Notice

 

À M***

 

[Croisset, 30 janvier 1879.]

 

M. Gustave Flaubert me charge de vous donner de ses nouvelles. Il a eu une entorse fort grave compliquée d'une fêlure du péroné. L'inflammation disparaît. Mais un repos de plusieurs semaines est ordonné. Aucune crainte à avoir.

Laporte.