Notes sur Jean-Jacques Rousseau - f° 06 recto
Choisir un folio      <<<    10 / 55    >>>
Chargement de l'image en cours ...
  2.
  dans lesquelles on peut entrer à ce sujet ne sont que des 
raisonnements hypothétiques et conditionnels.
"Mon sujet intéressant l'homme en général je tâcherai
de prendre un langage qui convienne à toutes les nations
ou plutôt oubliant le temps & les lieux pour ne songer
qu'aux hommes à qui je parle je me supposerai dans
le lycée d'Athènes, répétant les leçons de mes maîtres, ayant
les Platon et les Xénocrate pour juges et le genre humain
pour auditeur
ô homme de quelque contrée que tu sois, quelles que soient 
tes opinions écoute voici ton histoire (p 52 et tout 
le reste du mouvement fort beau, et très haut) .....
. il y a je le sens un âge auquel l'homme individuel voudrait
s'arrêter ; tu chercheras l'âge auquel tu désirerais que
ton espèce se fût arrêtée. Mécontent de ton état présent
par des raisons qui annoncent à ta postérité malheureuse
de plus gds mécontentemens encore, peut-être voudrais
-tu pouvoir rétrograder" ....

                1ere partie.

JJ. suppose l'homme physique anatomiquement tel qu'il 
est maintenant. "Je le vois se rassasiant sous un chêne se
désaltérant au premier ruisseau, trouvant son lit au pied
du même arbre qui lui a fourni son repas et voilà ses
besoins satisfaits".
                                   il voit les hommes vivent au milieu
des animaux "observent imitent leur industrie et s'élèvent
ainsi jusqu'à l'instinct des bêtes
, avec cet avantage que
l'homme chaque espèce n'a que le sien propre et que
l'homme n'en ayant peut-être aucun qui lui appartienne
se les approprie tous se nourrit également de la plupart
des alimens divers." ..
                           vigueur excessive de l'homme développée par
une telle vie. JJ croit que l'homme sauvage est plus fort
                                      que l'homme civilisé bel page 56-57.