Document pour L'Éducation sentimentale - P. 2
Choisir un folio      <<<    2 / 7    >>>
Chargement de l'image en cours ...
  Il a étudié aussi la théorie de l'harmonie et du/le
contraste des couleurs, il connaît la Théorie des complémentaires
du professeur Chevreuil, toutes ces règles, il se les est
                  a trouvé
assimilé, en connaît l'application.
Ce qui lui manque à son insu, c'est la fusion
Ce qui lui
manque.
                                                                         seule,
complette de toutes de toutes ces sciences en une sorte d'instinct
de peintre d'une extrême mobilité, obéissant, avec la
           et l'ensemble
rapidité de l'appareil nerveux, à tout sentiment à toute
​impression éprouvée.
Pourquoi le portrait
n'est pas bon.
Désespoir produit par le résultat peu satisfaisant,
(dévelloppement du Pourquoi) la volonté préconçue de
                                    y               dessus, de là manque d'équilibre
tel effet est cause qu'il appuye trop. Le soin qu'il
met à raisonner chaque partie de son tableau s'oppose
à la liberté à l'entrain et par conséquent à la liaison à
l'unité. monotonie de l'aspect malgré sa théorie
des sacrifices. Chaque partie du tableau morceau est
un tout dans lequel il a entassé tout son savoir ;
non seulement les étoffes et les accessoires mais encore
chaque partie du fond est un tableau dans lequel
      accumulé
il a entassé un monde de volontés raisonnées.
Pas un repos pas un petit coin où la brosse ait
fait une besogne libre et simple pas une nautralité
naturelle, pas un laisser aller, pas un entraînement.
      est              est
tout voulu, tout cherché.