Notes sur Jean-Jacques Rousseau - f° 12 verso
Choisir un folio      <<<    23 / 55    >>>
Chargement de l'image en cours ...

 
aux autres par le mauvais exemple qu'il donne, et il en fait à
lui-même par les vices qu'il va chercher. De toutes manières c'est
à la loi de le prévenir, et il vaut encore mieux qu'il soit
pendu que méchant". c'était là le raisonnement de
__ l'inquisition.
" Je n'entends point cette distinction de l'oisiveté et du loisir
mais je sais très certainement que nul honnête homme ne
peut jamais se vanter d'avoir du loisir tant qu'il y aura
du bien à faire, une patrie à servir des malheureux à
soulager (325 .
" " sous prétexte que le pain est nécessaire faut-il que tout le
monde se mette à labourer la terre" Pourquoi non - qu'ils 
paissent même, s'il le faut. J'aime encore mieux voir les
hommes brouter l'herbe dans les champs que de s'entre
dévorer dans les villes. il est vrai que tels que je les demande
ils ressembleraient beaucoup à des bêtes ; et que tels qu'ils
sont, ils ressemblent beaucoup à des hommes. (325
          "pour quelque homme que ce soit, il n'y a de
X livres nécessaires que ceux de la religion les seuls que je n'ai
jamais condamnés" (328)
    "il y a cent à parier contre un, que le premier qui porta
des sabots était un homme punissable, à moins qu'il
X n'eût mal aux pieds. Quant à nous, nous sommes trop
obligés d'avoir des souliers, pr n'être pas dispensés d'avoir
de la vertu" (333.
en finissant "J'ai tâché d'élever un monument qui
ne dût point à l'art sa force et sa solidité. la vérité
seule à qui je l'ai consacré a droit de le rendre inébranlable 
p 335. voilà qui me ferait douter beaucoup de la
bonne foi de Rousseau.
                                          Réplique de Mr Bordes à la réponse de JJ Rousseau ou Second discours sur
  les avantages des Sciences & des Arts. - est plus nerveuse que
le premier discours (v p. 354) l'analyse du gouvernement de
Sparte - p 393 critique du caractère de Caton, comme sot
                                  et intempestif. - p 395 le dogme de la