Notes sur Jean-Jacques Rousseau - f° 19 recto
Choisir un folio      <<<    35 / 55    >>>
Chargement de l'image en cours ...
   6
  aussi leurs inconvénients, on y boit on y s'enivre. mais le bien
dépasse le mal "il n'y a que le plus farouche despotisme qui
s'alarme à la vue de sept ou huit hommes assemblés, craignant
toujours que leurs entretiens ne roulent sur leurs misères" (223
l'ivrognerie est un des vices les moins haïssables - le vin ne 
donne pas de la méchanceté, il la décèle "Partout les gens qui
abhorrent le plus l'ivresse sont ceux qui ont le plus d'intérêt
à s'en garantir (225) - "Jamais peuple n'a péri par l'excès 
       vin
X      du peuple, tous périssent par celui des femmes" - le jeu se
réprime par la police. on y substituer des jeux de hasard - mais
d'ailleurs il n'y a pas à craindre qu'il prenne gd crédit chez un 
peuple laborieux et raisonneur. - il faut donc conserver les
cercles à Genève - la comédie détruira tout cela -
critique de l'éducation actuelle des enfans que l'on élève
mollement & sottement, belle page 231. beaucoup d'idées de
l'Emile y sont en germe "à mon dernier voyage à Genève
j'ai déjà vu plusieurs de ces jeunes demoiselles en juste au corps
les dents blanches, la main potelée, la voix flûtée, un joli
parasol vert à la main, contrefaire assez maladroitement
les hommes." opposition, de la manière dont on élevait les
                                                                                      etc
enfans autrefois "on était plus grossier de mon temps" il y a
ici teinte de Tacite & dans la pensée et dans la forme
même -
            le succès des comédiens attaquera la constitution en
attaquant les moeurs. -
X                les spectacles sont une sorte de taxe sur le peuple
plus onéreuse pr le pauvre que pr le riche. il n'est pas
possible que la différence du prix des places soit en rapport
avec la différence des fortunes & quand cela serait des
intérêts de vanité s'y opposent voy la note p 235. - il en
est de même des impôts sur les choses de première nécessité
qui ne sont rien pr le riche & tout pour le pauvre
"de cette manière celui qui a peu paie beaucoup, et celui qui
a beaucoup paie peu - je ne vois pas quelle gde justice on 
trouve à cela" - les spectacles modernes où l'on 
                             n'assiste qu'à prix d'argent tendent