ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, chap. 2 : Charles appelé aux Bertaux - Copiste, folio 20
[En vert, les suppressions demandées par Laurent-Pichat pour la Revue de Paris.]
 
  20
  dans un chiffon, et la présenta délicatement à
Charles qui s'accouda sur son oreiller pour la lire. 
                                                              Madame par
Nastasie, près du lit, tenait la lumière. Madame par
pudeur, restait tournée vers la ruelle & montrait
pudeur, restait tournée vers la ruelle & montrait
le dos.
le dos.
          Cette lettre cachetée d'un petit cachet
de cire bleue suppliait Mr Bovary de se rendre
immédiatement à la ferme des Bertaux, pour
remettre une jambe cassée. Or il y a de Tostes aux
Bertaux six bonnes lieues de traverse, en passant
par Longueville et St Victor. La nuit était noire ;
Mme Bovary jeune redoutait des accidents pour son
mari, donc il fut décidé que le valet d'écurie prendrait 
les devants. Charles partirait trois heures plus
tard, au lever de la lune. On enverrait un gamin à
sa rencontre, afin de lui montrer le chemin de la
ferme et d'ouvrir les clôtures devant lui.
                               Vers quatre heures du matin,
Charles bien enveloppé dans son manteau se mit en
route pour les Bertaux. Encore engourdi par
la chaleur du sommeil il se laissa bercer au
trot pacifique de sa bête. quand elle s'arrêtait
d'elle-même, devant ces trous entourés d'épines que
l'on creuse au bord des sillons, Charles se réveillait
en sursaut, se rappela vite la jambe cassée -
et il tâchait de se remettre en mémoire toutes les
fractures qu'il savait. La pluie ne tombait plus -
le jour commençait à venir et sur les branches
des pommiers sans feuilles, des oiseaux se tenaient
immobiles, hérissant leurs petites plumes au vent
froid du matin. La plate campagne s'étalait à
 
[Transcription de Nora Őszi]