ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, 2 : Rencontre d'Emma - Copiste,  folio 23
[En vert, les suppressions demandées par Laurent-Pichat pour la Revue de Paris.]
 
                                                                            23
  près de la mare.
                   Une jeune femme, en robe de mérinos 
bleu, garnie de trois volants, vint sur le seuil de
la maison pour recevoir Mr Bovary, qu'elle fit
entrer dans la cuisine, où flambait un grand
feu. Le déjeuner des gens bouillonnait autour
dans des petits pots de taille inégale. Des vêtements
humides séchaient dans l'intérieur de la cheminée.
La pelle, les pincettes et le bec du soufflet, tous de
proportion colossale, brillaient comme de l'acier
poli, tandis que le long des murs, s'étendait une 
abondante batterie de cuisine, où miroitait inégalement 
la flamme claire du foyer, jointe aux
premières lueurs du soleil, arrivant par les
carreaux.
                                Charles monta au premier
                                                                      suant sous
                                                                               sous*
voir le malade. i/Il le trouva dans son lit suant
ses couvertures - &
*ses couvertures et* ayant rejeté bien loin son bonnet
de coton. C'était un gros petit homme de cinquante
ans, à la peau blanche, à l'oeil bleu, chauve sur le
devant de la tête et qui portait des boucles d'oreilles.
Il avait à ses côtés, sur une chaise, une grande
caraffe d'eau de vie dont il se versait de temps à
autre pour se donner du coeur au ventre ; mais dès
qu'il vit le médecin, son exaltation tomba, et au lieu
de sacrer comme il faisait depuis douze heures, il
se prit à geindre faiblement.
                                  La fracture était simple, sans
complication d'aucune espèce. Charles n'eût osé en
souhaiter de plus facile. Alors, se rappelant les allures
 
[Transcription de Peter Michael Wetherill]