ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, 2 : Rencontre d'Emma : Brouillons, vol. 1, folio 52v
[Page entièrement biffée]
 
                                                                  31
        jeune
une seule* femme, nu tête, et en robe de mérinos
         se tenait  vint
bleue attendait sur la seuil de la maison, - quand
      garnie de trois volans accourut
elle et entendit les chiens aboyer - pr recevoir
                    qu'elle           aussitôt
Mr Bovary - elle le fit entrer dans la cuisine
où flambait un gd feu entouré de petits pots
                                    bouillonnait
de taille inégale, où cuisait
le déjeuner des
gens de la maison
- le déjeuner des gens de la
maison bouillonnait tout autour dans des petits
                                              sous
pots de taille inégale - aux parois de la aux parois
intérieures de la cheminée séchaient des vêtemens
humides la pelle, les pincettes, le garde cendre de la crémaillère
          tous
étaient de proportion colossale & brillaient comme
     l'argent      tandis qu' accrochés
de l'acier poli, tandis qu'au long des murs s'étalait
fastueusement une abondante batterie de cuisine
                                     inégalement
de cuivre, où miroitait la flamme du foyer
jointe aux premières lueurs du soleil, qui arrivait/ant
           carreaux
par les fenêtres -
   
[Texte tête-bêche 
entièrement biffé]
                                                                   30
                                                           par la porte des écuries
C'était une ferme de bonne apparence - de longues écuries
ouvert on voyait de gros chevaux de labour qui tiraient au râtelier
                                                          on voy*

s'étendaient en face de la grange, laissant voir
par le dessus de leurs portes ouvertes de gros chevaux
qui tiraient au râtelier - sur - elles sur le tas de
fumier dont la buée s'élevait picorait les poules
           ou
et deux trois paons luxe des fermes cauchoises
- sous les hangars les charrues au repos, grise de
la poussière  fine tombée des greniers - et le bruit
                                                        - la mare -
gai d'un troupeau d'oies effrayés - la cour en pente
 
[Transcription de Peter Michael Wetherill]