ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, 2 : Rencontre d'Emma : Brouillons, vol. 1, folio 53
 
                                                                                           32
  Charles fut étonné de la blancheur de ses ongles. - ils étaient
d'un poli brillant, longs, plus nettoyés que les ivoires
                                           tous
de Dieppe & tous taillés en amandes
                                                                    {{ sa main pr tan
                                                      peut-être un peu
pr tant était peut-être trop longue - maigre aux
                                            molles inflexions, douces courbes
articulations phalanges, sans courbures douces douces
comme | d'un seul *de lignes*, et pas assez pâle}}
                  prtant
sa main cependant n'était point jolie - sèche & sans
                         à ses                         avait
inflexions
dans ses courbes, elle était un peu forte
                   sur ses lignes
       aux                                              n'était point

avec des phalanges trop longue, et pas assez
                         qu'il y
pâles - mais ce qu'elle avait de beau c'était ses
yeux.                                                              à
                                                          sur ses contours
                                                      molles

trop longue et sans inflexions de lignes, elle avait
elle était un peu forte aux phalanges et pas assez pâle de
les phalanges un peu saillantes fortes & n'était
partout
point assez pâles - M Mais ce qu'il y avait de
beau, c'était ses yeux.
Sa main pr tant    de partout    des
pas assez pâle et un peu forte aux phalanges
                                    peut-être
                trop pâle           un peu trop

elle était trop longue peut-être, un peu maigre
         molles                              à
et sans inflexions de lignes sur ses contours
                                                        {{ molles
sèche, un peu trop longue et sans inflexions de lignes
à ses contours elle avait les phalanges saillantes et
n'était pas assez pâle  - }}
                                                  mais ce qu'elle avait de
beau c'était les yeux.
                                                               qqu'ils fussent bruns
                                                                            sous des

ils semblaient noirs de loin à cause des cils - ses sourcils fais
                                                     par le bout qui
les rehaussaient encore
déliés  tranchaient sur la peau
mate de son front bombé. tant son regard d/franc
qui partait d'aplomb
vous encourageait
d'aplomb avec une brutalité
                                    venait
pleine
franchement, tombait sur vous avec une
hardiesse candide - légère,
et son regard venait franchement à vous
avec une hardiesse candide
 
[Transcription de Peter Michael Wetherill]