ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
II, chap.1 : Présentation de Homais - Brouillons, vol.1, folio 43v
 
  150
                              me           
                            m                 mon
- Pourvu qu'ils ne déchirent pas le tapis », disait
  la mtresse d'auberge   attirée par leur vacarme
  Me Lefrançois, qui attirée par leur vacarme
                                    de loin
                                    de loin
  restait à les regarder de loin, son écumoir à
                                   debout
 la main -
      cela
Comment ? fit l'hôtesse
                 presque
- Ce serait presque tant mieux pr vous », reprit Mr
  Homais à demi-voix
                                                         étonnée
 elle se détourna le regarda toute ébahie
- parce que vous en ra achèteriez un autre, continua
                         sans s'émouvoir
 le pharmacien sans s'émouvoir.
                              exclama la Vve s'ébahissant
- un autre billard ! exclama l'hôtesse d'un
                              exclama la Vve   tout* s'ébahissant
  air épouvanté                                          s'ébahissant

- mais oui ! puisque celui-là ne tient plus.
                   on s'accroche les habits à l'acajou décollé
 on  Mme Lefrançois. Je le vous le répète Me
       toujours   longtemps           vous              allez
  Lefrançois depuis dix ans - vous faites tort, allez !
croyez-moi           même !
vous faites gd tort. et puis les amateurs veule
 à présent  aujourd'hui
  maintenant veulent des blouses étroites et des
 maintenant                  joue                     c'est
  queues lourdes. on ne fait plus la bille  tout

tout est bien
changé
                                  bien
  passé de mode       bien
  est changé. - il faut marcher avec son siècle
   suivre le progrès
  suivre le progrès - regardez Tellier plutôt.
- laissez-moi donc tranquille avec votre Tellier.
Ah !
Ah ! vous avez beau dire Me françois
son billard est plus
mignon est plus mignon
que le vôtre
                                         cela
- vous avez beau dire ! ça n'empêche pas que
  son billard ne soit plus mignon que le vôtre /
      même                                                           font
  il a des têtes d'aigles aux quatre coins qui font un très
                                                      par exemple
  joli effet / et qu'un de ces jours par exemple on
  vienne à monter une poule patriotique pr la
  Pologne ou les inondés de Lyon.
 
[Transcription de Jean-Louis Rousse]