ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, chap. 2 : Charles appelé aux Bertaux - Brouillons, vol. 1, folio 46
 
  28.
                         le                      
alors il retira son foulard qu'il
avait noué par-dessus sa
casquette, le long
de ses joues et il se mit à
l'odeur chaude des cataplasmes se mêlait dans sa
tête, à la verte odeur de la rosée - il entendait rouler
sur leur tringue les anneaux de fer des lits des malades
et sa femme dormir.....
               à un embranchement de routes, son cheval
s'arrêtant tout à coup le réveilla.
il releva la visière de sa
    et retira
casquette, et le foulard
qui lui entourait les joues
regarder de côté et de l'autre

regarder de côté et d'autre
pr reconnaître où il était
savoir           
                                                            {{alors il ôta le foulard
trop chaud, il retira son foulard par-dessus sa casquette
                                                                                     chaleur
qui lui entourait les oreilles les joues & dont* la chaleur
le long de ses joues
                        se mit à
le disposait au sommeil & reconnut*  regarder
tout autour de lui pr se reconnaître
de tous côtés pr savoir où il était - la campagne
}}
la campagne plate s'étendait. allait à perte de vue, les bouquets d'arbres des fermes
faisant
faisaient seuls à intervalles éloignés des marques d'un
                      cette gde     unie plate*
violet noir sur la surface unie des champs labourés
qui confondait                 unie
qui fondait/aient à l'horizon la couleur grise de leurs
de ses
terrains dans le ton morne du ciel. - en se haussant
                        Charles
sur ses étriers, il reconnut tout au loin le
                                                      donc     gde
clocher de St Victor. - il s'était égaré d'une lieue
et demie
sans le savoir. - prenant par la route d'Auffray
alors        de suite
il rebroussa chemin par la route d'Auffray
   le cheval
le cheval
                  alors      la terre plus ferme
et son cheval, content de sentir sous pieds
      pieds                  de lui-même
ses sabots, le cheval partit au gd trot.
*tout le monde dormait*
en passant                 Comme il passait par
Vassonville
Bonnevalle/ville Charles entendit sonner sept heures à
                                                          sept heures
l'horloge de la mairie - il était tard - il se
         tout                       il était tard
hâta. - impatient de la route qui semblait
                 il av
s'allonger, à mesure qu'il av y av en laissait plus
un jeune garçon, assis / le derrière /
                                                        trois*
par terre, qui s'amusait avec des
un trébuchet
cailloux à faire des trébuchets
entre ses jambes.
                             lui
davantage derrière & qu'il la connaissait de moins
                                   cependant
en moins, il commençait à s'inquiéter se
                                                                       une
demander, s'il ne s'était pas trompé encore fois
de plus, quand au rebord d'un fossé il vit
{{ assis par terre qui s'amusait
à faire des trébuchets avec des
éclats de cailloux
morceaux de marne
trois gros cailloux}}

                       {{                                   un jeune
              le derrière par terre sur l'herbe rare

as
garçon assis sur l'herbe rare - qui
                                              avec trois cailloux
                qui s'amusait avec les pier* à faire des/un
se leva dès qu'il l'aperçut & se mit à
      trébuchet entre ses jambes pr passer le temps
marcher devant lui
 .
         à faire des trébuchets avec des pierres
                                     qui s'amusait avec des cailloux
                                   à faire des trébuchets entre ses jambes
}}
 
 [Transcription de Nora Őszi et Danielle Girard]