ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
II, chap.1 : Binet-Léon - Brouillons, vol.1, folio 46v
 
  152




toujours
à ce qu'il mange ! quel bon jeune homme ! comme
          et comme il doit donner de l'agrément à sa famille !
*et il* comme il doit donner de l'agrément à sa famille !
jamais un mot plus haut que l'autre, toujours
poli
. jamais un mot plus ht que l'autre
qqu'un de l                    a
un jeune h. de ville qui a reçu de l'éducation
- c'est qu'il y a bien de la différence voyez-vous entre
                         quelqu'un qui
un jeune homme qui a été élevé à la ville et
un ancien carabinier qui est percepteur.
                 un râlement prolongé se fit entendre
dans les airs. six heures à l'horloge de l'église
six heures sonnèrent. Mr binet entra.
                 il était vêtu d'une longue redinguotte bleue
     tombait tout droit et le long tout
qui cachait flottait un peu autour de son corps de*
                         et sa
son corps maigre. une casquette de cuir à pattes
nouées par des
cordons sur le sommet
de la tête
         par des rubans                 voir
noués, couvrait son crâne à demi son crâne relevée
                                        à découvert         sans la visière
et à visière relevée laissait voir un/son crâne/front fuyant
où se reconnaissait sans qu'on sut prquoi
dégarni de cheveux et
qu'avait encore déprimé
d'avantage
qu'avait - cette dépression particulière que
qui avait eu
qu'occasionne l'habitude du casque - il portait
                              2                   1
en tout saison un gilet noir, un col de crin
                    tombant bas [illi]   en toute saison bien cirées
et
un pantalon gris tombant        et   des   bottes     toujours
                            mais      saillie interne
cirées, luisantes mais où la proéminence interne
          *où se fait*
des l'orteils faisait comme deux renflements
parallèles

internes
égaux. Pas un poil de barbe de ne dépassait
                      épais
la ligne de son collier blond, |qui suivait
 contour                              plus
tout

le tour de sa mâchoire| épais, tassé, égalisé
     qu'une
comme une bordure de buis. cela encadrait
une figure étroite
et
   petite     à dents fines et               avec
une bouche rentrée, un gd nez droit, une figure

et

                 rentrés enfoncés
deux yeux pâles sans sourcils
insignifiante. - avant de voir l'entonnoir
 
[Transcription de Julie Lafaurie]