ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, 2 : Rencontre d'Emma : Brouillons, vol. 1, folio 47v
 
   30
la ferme du père Rouault avait bonne opinion apparence                              
Charles ne s'y trompa
pas
On voyait dans les écuries, par le battant supérieur des portes
            ouvertes
C'était une ferme de bonne apparence
                     mi
par la porte entr'ouverte des écuries, on voyait dedans
de gros chevaux de labour qui mangeaient

la bergerie était
                                                                           {{au râtelier
longue              haute       
la grange était en face - gde, haute, enduite à murs
                       comme la main
bien unis lisses, et couverte d'ardoises - sur le fumier
                     et où
sur le fumier qui parmi les poules picoraient deux ou
trois paons, luxe des fermes cauchoises. - il y avait deux
charrettes sous le hangar, et six charrues couvertes de la
poussière des grains tombés des greniers - la cour était
en pente plantée d'arbres & près de la mare jeunes
                                                             large
                       bâtimens    s'étendait le fumier
tout

où l'on
le long des étables         s'étendait une large fumier qui
                                                    vieille [illis.]
poussait avec des fourches la litière vieille* des étables
                                                                 [illis.]
tout en face à l'air froid  couver alors, à cause
                               chaude. alors  s'en élevait
du froid d' une buée il dans une - il fumait
                               lente         à cause du froid en sortait
une vapeur basse buée chaude s'en élevait à fleur de terre
                                    dindons   qui
et parmi les poules & les coqs, picoraient dessus cinq
à six paons luxe des fermes cauchoises -}}
tout le long des bâtimens s'étendait le large fumier où l'on
poussait alors avec des fourches la vieille litière des
                                            la
étables - à cause du froid une buée lente presqu'à fleur
                                                                    les
de terre
s'en élevait - & parmi le poules & dindons
picoraient dessus luxe cinq à six paons luxe
     basses cours
des fermes cauchoises - la bergerie était longue -
la grange était haute à murs lisses comme la main
et toute couverte en ardoises. Il y avait deux gdes
charrettes sous le hangar et six charrues, avec
leurs         leurs traits & tous leurs équipages
les fouets & les harnais dont les gros colliers
                                       étaient blanchis par
à garnis de toisons bleus couverts de la poussière
tombée des greniers. -
               toisons de laine bleue se blanchissaient
dont les équipages
                    fine
à la poussière qui tombait des greniers - la cour
mousses          bien portants
sans lichens ni  puceron e&

et
allait en montant - elle était plantée d'arbres jeunes
le bruit gai d'un troupeau d'oies retentissait
près de la mare -
 
[Transcription de Peter Michael Wetherill]