ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, chap. 1 : L'entrée de Charles au collège : Brouillons, vol. 1, folio  3
 
               allait
puis cela en dôme
                 tendu à 2      1
c'était dur et côtelés régulièrement
                              mou                            propre
comme un melon – lâche et abandonné à son poids
     suivait
partait ensuite une façon de sac qui se terminait par
un polygone cartonné couvert d'une broderie en soutache compliquée
et d'où pendait à distance au bout d'un long cordon trop mince
un petit croisillon de fils d'or en manière de gland.
  Madame Bovary.
              
              I.
                                                                           à l'horloge
Une heure trois et demie venaient de sonner / et le maître
    du collège
d'études attendait le petit coup d'avant le quart se préparant
déjà à faire réciter les leçons
/ quand le proviseur entra
    dans l'étude des moyens
suivi d'un jeune garçon d'environ quinze ans et d'un
dom garçon de classe qui portait un grand pupitre.
il était suivi d'un
nouveau habillé en
bourgeois qu'il présenta
au maître d'études en lui
disant
  & d'un garçon
de classe qui portait
un gd pupitre.
{{il y eut. tout le monde se leva comme c'était l'usage.
ceux qui dormaient se réveillèrent - on ouvrit les dictionnaires

à gd bruit, on tira à soi ses cahiers fermés – ceux qui
dessinaient des bonshommes les cachèrent sous leur atlas,
plus d'un qui les pommettes en feu dévorait un mélodrame
                                            laisser glisser par terre entre son dos &
n'eut que le temps de le cacher d   fourrer dans son
-------
Une heure et demie
venaient de sonner à l'horloge
du collège quand le Proviseur
la muraille tel autre qui n'avait rien devant lui  puis &
cartons –  on entendit se fermer des canifs  - Puis tout
                   celui fit semblant de se tailler une plume.
le monde se leva comme surpris dans son travail.}}
entra dans l'étude des moyens
suivi d'un nouveau habillé en
bourgeois & d'un garçon
de classe qui portait un
gd pupitre. il y eut
ceux qui dormaient se
réveillèrent en sursaut. il y eut
branle-bas subit de dictionnaires
ouverts, de cahiers feuilletés
de pages tournées, de plumes
qui grincèrent sur le papier
et tout le monde se leva
comme surpris dans son
travail – après que
le P. nous eut fait signe de
nous rasseoir, et
se tournant vers
le mt d'études Mr Roger
lui dit-il à demi-voix
  
Ceux qui dormaient se réveillèrent d'/en sursaut –  / d'autres
qui dessinaient des bonshommes les cachèrent dans leur
atlas. plus d'un qui les pommettes en feu dévorait
un mélodrame n'eut que le temps de le laisser glisser
par terre entre son dos et la muraille./ il y eut en
   remuement
un clin d'oeil branle-bas subit de pages dictionnaires
                                                    remués                 atteints
ouverts & fermés, de cahiers déployés, de livres qu'on
atteignait
, de feuillets retournés, de plumes qui
                               grincèrent
grincer galopper  grincèrent/çant sur le papier et tout
le monde se leva comme surpris dans son travail
                            ne vous dérangez pas
— bien messieurs – restez assis fit le Proviseur avec
                            comme pr nous inviter à nous rasseoir

un geste de la main. Je n'ai rien à vous dire.
                  seulement
Je vous amène un nouveau camarade.
monsieur
       Dubourg                        à demi voix
Roger Grenet* continua-t-il en se tournant vers
le maître d'étude resté debout dans sa chaire
                             par respect pour son supérieur
   
[Transcription de Caroline d'Atabekian et Danielle Girard]