ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, 1 : L'entrée de Charles au collège - Brouillons, vol. 1, folio 6v
[Page entièrement barrée]
 
                                                   Nonancourt
          un nouveau/vel élève Nor   Martainville

Voici Mr Charles Bovary de Norceuillers*
                                                                         de lui
il entre en cinquième. Je vous prie d'avoir soin
                                                            méritoires
si son travail et sa conduite sont dignes de ce que
                                                                    les
j'attends de lui, il passera dans l'étude des grands
                                                    seulement
où l'appelle son âge". c'est alors que nous aperçûmes
                                        dans l'angle
le nouveau était resté entre la porte et la chaire du
                                      jusque là
maît maître d'études. tenant sa casquette à la main
si bien
de façon que la plupart d'entre nous ne le voyaient
pas encore. il se tenait debout, la casquette à
                                     deux
    mal appuyé sur ses jambes, la casquette à la main, les yeux

la main, mal appuyé, rouge et hont seul
                                             baissés
troublé de tant de regards, rouge, et honteux comme
une paysanne dans un salon. - c'était un gros
        de la campagne              environ &       haut
gars de d'une quinzaine d'années, était plus grand
de taille             tous  qui
qu'aucun de nous et commençait presque à avoir
de la barbe. blond - il avait des cheveux châtain clair
                         et baissés peignés
coupés droits sur le front comme un chantre d'église
de village. la couleur en était d'un blond sale. comme
celle d'un rouge
entre le brun & le châtain, de même

Comme une moisissure blonde
atténuaient sur ses joues l'éclat
brutal de ses vives couleurs.
                                  clairsemés qui garnissaient ses mâchoires
que les longs poils follets de ses joues atténuaient
                  l'éclat rubi   sa
calmaient la violence de son beau teint roses
& donnaient à l'ensemble de sa tête un ton général
        indécise
grise et comme poussiéreuse

et qui plus fournis sur la lèvre
supérieure
lui donnaient presque l'air
d'un homme
de même que       follets inégaux
de les longs poils blonds blancs, plus fournis le long des mâchoires
et qui sur la lèvre inf supérieure pouvant/vait à la rigueur
passer pr une moustache couvraient comme une
                                                               sur ses joues
moisissure blonde qui atténuaient/ait l'éclat de son teint
                                                                              de son
rosé et tamisaient quelque peu l'éclat violent de ses
   teint
couleurs rosées - il n'était ni blond ni brun mais
                   vert                    
son habit veste à boutons noirs
semblait serrer ses épaules carrées
aussi larges aux ép de partout - on
voyait qu'il avait grandi depuis qu'il
l'avait - étranglait ses poignets non
boutonnés d'où sortaient de larges mains
- souliers :
d'une couleur fade indécise, comme si les tons différens
                                noyé dans une teinte générale
de sa tête eussent qq chose de gris & de poussiéreux
                                                                              debout
qui harmonisait les tons généraux de sa tête. mal appuyé
            deux
sur ses jambes, la casquette à la main, et les yeux
                                                                                un
baissés - plus honteux qu'un paysanne dans son
salon il semblait gêné de tous ces regards qui pesaient
sur lui. - il était carré des épaules - avaient/ait de larges
mains qui sortaient de son habit vert à
boutons noirs - son pantalon purée
de poix, très tiré - laiss d'où
 
[Transcription de Caroline d'Atabekian]