ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, chap.1  : - Enfance de Charles - brouillons, vol. 1, folio 15
 
 
avec une gaule  
à effaroucher les dindons dans la haie
à garder les dindons avec une gaule, allait dans le
        pour                                                  déchirer
poursuivait les rats
dans la grange
bois pour se couper des bâtons baguettes - il savait
                se
brasser ou faisait avec de l'osier son couteau des
sifflets d'osier - au mois de novembre quand les
cours sont pleines de pommes - il savait brasser
du cidre
tresser
mettre
faire des caches aux fouets & bien ruer des pierres.
remise                     
sous la chemise il se balançait
aux brancards des charrettes
les jours d'été ils s'en allaient trois ou quatre
pêcher au bout d'un roseau les grenouilles dans les
étangs - poursuivre dans les prés fauchés les reinettes
                  il                  à la moisson
qui sautent - fanant/nait avec les moissonneurs se
revenait avec les chevaux et s'amusait
roulant sur les tas d'herbes, rentrant déchiré son
       se balançait sous la remise aux brancards des charrettes
père riait. - et s'amusait dans la grange à se laisser
glisser du haut - en bas des
bottes de paille
                                                            marelle
            les jours de pluie il jouait à la margelle
                                        . . . .
sous le porche de l'église - se suspendait à la corde
de la cloche dans les gdes carillonnés - avec les
gamins du pays - & priait
Avec son couteau il se faisait des sifflets d'osier
{{ l'été il fanait avec les
moissonneurs dont il allait
faire
en courant les commissions
à la ferme }}
Dans l'été ils allaient à plusieurs pêcher au bout d'un
roseau des grenouilles dans les étangs - il fanait
à la moisson, se roulait comme un poulain
                                                  le soir
sur la luzerne fauchée, revenait tard avec
& sentir
emporté dans sa volée
au bruit du carillon
de ses 2 mains

pr pouvoir, de tout son
corps, se pendre à la gde corde
et se sentir par elle, emporté dans
sa volée
qui tous ensemble
volante
qui le tirait en
l'air dans sa volée
                   il
les chevaux, se balançait sous la remise au
brancard des charrettes - et l'hiver dans la grange
s'amusait tout seul, à se laisser glisser du haut
en bas des bottes de pailles
                               2                              1
               Sous le porche de l'église il jouait
                            3
à la marelle les jours de pluie - les dimanches il
                           quand il/les jours de fête
suppliait le bedeau de le laisser sonner les cloches
                   deux
               des mains   plu/longue   balancée

pr se pendre à la cloche corde qui
. . . . l'enlevait en l'air de terre dans les
gdes carillonnés
                                           ses
pr se pendre à la l/corde des 2 mains
                        dans sa volée
et se sentir tiré en l'air emporter
dans l'eau enlever de terre
 
 
[Transcription de Nicole Caron]