ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I, chap. 1 : Études de médecine de Charles (1) - Brouillons, vol. 1, folio 20
 
le sermonnait un quart d'
sur son inconduite               
&
heure durant
             alors                                                 son

profitait de l'occasion pr lui faire conjuguer un verbe
au pied d'un arbre. La pluie venait interrompre
la leçon ou une connaissance qui parlait
                                                       de lui
                         également satisfait
Du reste il était toujours content et disait
                                   et également
surtout qu'il  qu'il pourrait bien faire s'il le
voulait, & qu'il avait surtout beaucoup de mémoire
s'étant préparée de longue main   Al  il fallut néanmoins prendre un parti
        préparée  fut énergique        &     qq
Me Bovary s'arma d'énergie - son Mr un peu honteux
                                                       demi
               de lui-même                 à moitié
en dedans céda sans tr Mr céda sans trop t/grogner/nder, on
          d'abord     un an
attendit encore six* mois qu'il eût fait sa première
communion - et Charles enfin, après maintes démarches,
informations, hésitations et - six autres moins se
                      ensuite*                                        renseignemens
          ensuite        quelle serait et à prendre des infor
passèrent à choisir la pension - & enfin après
[ill.]     renseignemens pris &/de côté & d'autres
                                des
des démarches                                maintes démarches & hésitations, Charles fut envoyé
                                           à n'en plus finir  lui-même
vers la                      
à la fin d'octobre
à
au collège de Rouen, où son père l'amena vers
vers
l'époque de la foire St Romain, à la toussaint
               lui-même d'ailleurs
y ayant à faire, pr un cheval qu'il voulait
                   lui-même
vendre -
                         parmi - nous
I.
4. ne pouvait faire des                    
progrès parce que - pense         
au pays. - - (chose que nous     
n'avouons pas - p-quoi)  
        
vacances.                           
              il y entra, comme on l'a vu avec ses allures
paysannes - un esprit peu brillant & point de lecture.
                                      tout
Je ne me rappelle rien de son séjour au collège que
je ne me rappelle de lui que son entrée - & quand
il eut son habit d'uniforme il fut comme
 Qu'en fera-t-on? médecin                 
5. obtient un certificat de 3- à 14 ans
médecine & sur l'eau de                 
Robec - chambre (en une                 
phrase -)
il eut du mal                  
ce fut bien pis                               
à part sa façon de parler & la façon pesante
dont il tenait sa plume il fut comme tout le
                              encore
monde - si ce n'est qu'il tenait sa plume d'une
                      un gd nez bête*  inexpressif
façon pesante - ni blond ni brun mais d'une
                                                           peu de
teinte indécise qui tenait le milieu, sans sourcils foncés
l'oeil morne si bien qu'il avait l'air couleur de
poussière c'était comme tout le monde d'un
esprit caractère .  .  .  .  .  à part une fois
qu'il se fâcha pr son pot de beurre salé
qui empoisonnait dans son étude.
bon camarade- ne dénonçant
doux -                              
pas             il ne se plaignait pas de la nourriture
avalait la morue  difficile sur le cidre -
             2 Paisible .  . (ne comprenant pas le désordre)
  faisant ni bien ni mal (portrait du médiocre) & pas de pensum*
            3 isolement - correspondant - peu de monde
social - & intellectuel - lecture en était réduit pr causer
au domestique & au mulâtre (expliquer comme quoi aussi il
                                                     n'est pas jouer/eur)
 
[Transcription de Stéphanie Dord-Crouslé et Raphaëlle Pache]