ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
I. chap. 1 : Études au collège — Brouillons, vol. 1, folio 23
 
  Jamais - il  ce n'est pas lui - de/à la lueur insuff
Jamais à la
jaune d'un quinquet qui fume - assis sur son
    en chemise assis sur son lit      le coeur battait
lit (la tête baissée) le dos courbé il ne/'a passait
    une nuit d'hiver     à dévorer d'un
3 pas ses nuits d'hiver à lire  d'un tourner
d'un doigt tremb rapide les pages grasses
à lire dans son lit qque gras
roman d'un c. de l. qui
vous ravage le coeur
de qq roman d'un cabinet de lecture qui
vous ravageait le coeur - Mélancolie des dortoirs
de mon collège il ne t'a pas connu ! Dans les
{{                           il ne s'en allait
promenades - il on ne le voyait pas dans
les promenades seul à l'écart, bras dessus bras
dessous avec qq gd ami - ne sachant à qui
causer il s'en allait - il n'avait pas pr causer
dans
à la promenade qq gd ami qui doit partager
{{ il ne rêvait pas
Paris - faire son
droit - être libre - }}
plus tard toutes nos fortunes - réduit  il ne rêvait
pas comme nous tous les splendeurs gaies de la
vie
- il ne tâchait pas d'avoir d'amour -
                           comme n/tous les collégiens
au bout il ne voyait pas luire au bout de sa 17me
                                   au bout
année, ainsi comme à la fin d'une longue
           dont
avenue funèbre dont chaque
classe eût été un cyprès
 
avenue pénible - ces éclats ces flamboiemens de la
    fin - immuablement - certain
                                 un

Vie - je ne sais quel gd soleil de liberté à
rayonnemens d'amour
.}}
il ne rêvait pas Paris                                           il ne voyait pas com
                               tous les collégiens du monde à la
                                   fin de la 17e ann
                                               de la   la
                  comme tous - au bout de 17e année
                         bout
il ne tel qu'au fonds d'une avenue funèbre
dont chaque classe est un cyprès il ne
voyait pas luire comme tous les collége/iens du
                         lumineux               un
monde - fixe, tout en or, certain je ne sais
quel gd soleil de liberté à rayonnemens d'amour
il n'avait pas pr causer durant les
                     il n'avait pas  du coeur
promenades qq gd ami qui doit plus tard
                                          mais (ou car)
partager toutes nos fortunes - n'ayant rien à
éviter le ton
de collège
dire à personne, honni par les forts de la classe
trop bon sujet pr être admis par les enragés
trop bête pr ... il se faisait mulâtre - pion
[Texte en marge, de haut en bas]



Quand nous étions rentrés nous autres nous
                   des   dont avait parlé
causions de ce que nous avions entendu dans
dans nos familles

de ce qu'on avait dit dans nos familles
                     de la ville
des nouvelles qui couraient*
du spectacle où nous avions été
& de la chanteuse que nous avions vue
        petit
& du bal surtout dont
 
[Transcription de Raphaëlle Pache]