ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
II, chap.7 : Malaises d'Emma - Brouillons, vol 3, folio 58v 
[Page entièrement biffée]
 
  266.
                                                   Puis
à propos de rien, elle était prise de/Des défaillances nerveuses
la prenaient. qqfois à propos de       ou
qq'un qui entrait un meuble tombant, d'une porte fermée
                    ou d'                             craign
ensuite
en
gardait
après   X
des frissonnemens
trop fort la mettaient/ait en émoi *sa tête*, et longtemps encore
               elle se       pendant             restait               
         &                        
qques minutes                journées
après, tout son corps tremblait.elle passait des journées/s
            longtemps après
entièrs/res...                                                        semblant
entières dans des torpeurs à demi-cataleptiques ne
ne rien voir.   ne rien entendre
voyant, rien
, n'entendant rien, insensible à tout
                                  sans                      et
et son  la respiration ne/lui manquant pas
, et son
                   battant                                                 avjadis
pou pouls sensible à peine - Puis c'étaient comme autrefois,
                                                                                autrefois
                                                              sans cause
                                                                      2       1

de gds états d'exaltation où elle s'agitait, dansait, riait
à propos de rien, roucoulant/ait comme un rossignol et débitait
à Charles, qui n'y comprenait goutte, mille excentricités.
        2                                    à
Souvent, elle portait la main sur son estomac, avec une
|[illis] en   elle se    1
grimace, se plaigni/nt plaignant/ait d'envie de vomir, ce qui
                       même des allusions du
                     
même                sieur Homais
même lui valut de la part du pharmacien.plusieurs
                                             2       1      qu'elle se trouvait
allusions pathologiques - enfin un jour, étant avec
seule avec
Charles, elle eut un crachement de sang - et comme
                                                           apercevoir
il s'empressait autour d'elle, laissant percer son
inquiétude, & l'engageant à se soigner
                répondit Emma                                           air
- Ah bah ! qu'est-ce que cela fait répondit-elle d'un ton
            elle cracha encore une fois
dégagé et elle s'essuya la bouche avec le revers de la/sa
main
       Alors Charles alla se r pr réfugier réfléchir
                                                         il y
alla se réfugier dans son Cabinet - & pleura tout
seul - les deux coudes sur la table - la tête sur ses
bras - d/assis dans son fauteuil de bureau, sous la
tête phrénologique.
                                                       Pour s'être découv
                                                                     en se
                                                                      pei
 
Transcription de Catherine Dernoncourt et Christophe Hennart .