ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
II, chap 1 : L'arrivée de l'Hirondelle - Copiste,  folio 119
[En vert, les suppressions demandées par Laurent-Pichat pour la Revue de Paris.]
 
  119
  - taisez-vous donc, Mr Homais ! vous êtes un
impie !. Vous n'avez pas de religion !
 »
         Le pharmacien répondit :¶ « -  J'ai une religion,
ma religion et même j'en ai plus qu'eux tous
avec leurs momeries et leurs jongleries. J'adore
Dieu, au contraire ! je crois en l'Etre Suprême,
à un créateur quel qu'il soit, peu m'importe,
qui nous a placés ici-bas pour y remplir nos
devoirs de citoyen et de père de famille ; mais
je n'ai pas besoin d'aller dans une église baiser
des plats d'argent et engraisser de ma poche
un tas de farceurs qui se nourrissent mieux que
nous. Car on peut l'honorer aussi bien dans un
bois, dans un champ, ou même en contemplant
la voûte éthérée, comme les anciens. Mon Dieu
à moi, c'est le dieu de Socrate, de Franklin,
de Voltaire et de Béranger ! Je suis pour la
profession de foi du vicaire savoyard et les
immortels principes de 89 ! Aussi je n'admets
pas un bonhomme de bon Dieu qui se promène
dans son parterre la canne à la main, loge ses
amis dans le ventre des baleines, meurt en
poussant un cri et ressuscite au bout de trois
jours ; choses absurdes en elles-mêmes et
complètement opposées d'ailleurs, à toutes
les lois de la physique, ce qui nous démontre
en passant que les prêtres ont toujours croupi 
dans une ignorance turpide, où ils
s'efforcent d'engloutir avec eux,  les populations. »
 
[Transcription de Christian Neyrat]