ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
II, chap. 5 : Emma se découvre amoureuse de Léon - Brouillons, vol. 2, folio 193
 
  210.
qui              dans la nuit
qui bruissait doucement                        l'excita sans doute
                                                                           l'animait/ant
                                                                   et qui  
en excita sans doute le mouvement
à son insu  
                             autour de sa pensée et qui l'engourdissait
                                               doux
{{     par degrés
sans doute, & par des
transitions
     }}
qui passait au tourbillonnement de ses idées, comme la
une brise susurrante                             sommeil commencée
susurration d'une brise, autour d'un rêve qui commence
paresseuses
comme
comme
et la poussant
à son insu
l'amena la fit
lentement
elle m
.* en  
entrer dans des
dans
rêveries amoureuses
le* - - - - - 
     courba                                               pensées
la poussa doucement en de vagues idées amoureuses
                          se pencher                  rêveries
l'inclina la fit se courber tout entière
                                     -t-il personne
«  est-ce qu'il n'aime pas quelqu'un  » se demanda-t-elle ?
étonnée  donc
mais qui peut-il aimer ?  »
il faut qu'un jeune homme aime» p et elle chercha
qq temps, parmi les femmes différentes qu'il pouvait qui*/connaître
                                                  l'idée
tout autour de lui. - serait-ce Me Homais ? cette
     qui*           sourire   et/mais elle reprit mais
pensée la fit sour rire - on dit que les jeunes gens
                                                   prtant
{{       conviction
lui arriva
elle s'échappa
soudain
abondante & chaude
comme la bouffée
 chaude           
chaude d'une étuve
entr'ouverte et
la pénétra de plaisir
dans tout être.       }}
se plaisent aux femmes plus âgées. m/Oh non !
                         je suis folle                  s'écr. elle inter*
c'est impossible. c'est moi ! c'est moi !  » elle en
           toutes               arrivèrent
fut sûre. les preuves défilèrent. & cette idée fut
                       soudaine  
enivrante & subite
              la                tiède d'un encensoir dont le couvercle
comme une bouffée de parfums s'échappant d'une
                                 chaude
est tombé qui s'entr'ouvre
d'une cassolette d'or. le feu qui flamme de la cheminée
       trembler                             joyeuse
       trembler  blanc  clarté trem      elle
faisait au plafond une lueur claire. et se retourna
dans le/son lit, en s'étirant les bras
         et elle                                  jamais
        & elle continuait «  prquoi ne me l'a-t-il jamais
                                  se
dit ? ne pouvait-il me faire comprendre. c'est facile.
                   à ce qu'il paraît
qui l'arrête puisque                    dit-on              ah                           donc*
les hommes sont hardis. ah c'est qu'il aime comme
 2             ou           1                    &     long
ou Jocelyn, comme Werther, comme d'un amour long
{{    long com. l'infini
& désir taciturne
comme la tombe.      }}
                   et moi qui ne le savais pas.
et silencieux. Pauvre coeur. pauvre ami.
                  Alors commença l'éternelle lamentation.
  du regret, et qui n'a jusqu'une seule formule
Ah ! si le ciel l'avait voulu !  » prquoi n'est-ce
pas ? qui l'/empêchait que nous ne nous
                                        son désir
connussions - et elle partit à tire d'ailes
s'envola
vers un passé sans retour, comme un
          voyageurs
oiseau qui s'envo/rent. s'en retourne à son
        rapide
                                      pays,
 
[Transcription de Nicole Caron]