ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
II, chap. 13 : maladie d'Emma (1), brouillons, vol.4, folio 198
 
  359
 [[             lui tendit une moitié
elle refuse
  qu'elle repoussa doucement
                                              quel bouquet
  goûte - tiens, sens quelle odeur - il lui passait/ant le nez/panier
                                                             en
sous le nez - elle le repoussait doucement
- Mais je croyais que tu les aimais. tu en manges d'habitude
- non ! cela me fait mal
- Ah ! seulement la moitié - et quand elle sentit sur l'épiderme
le velouté, comme une patte de tigre qui la caressait, se lève
- J'étouffe ! J'étouffe.
                                       se tordant                         soutint
                               dit  il            courut à elle, la prit dans les bras
- Ch - qu'as-tu ? fit Charles laissant  tomber
                                                                          court à la fenêtre
elle s'évanouissait - il ouvrit la fenêtre          
la soutient dans ses bras.                          [illis]
                                 Mais elle reprend ses sens. non ce
             tout à coup,  par un effort de volonté
Elle avait tant
peur que
ce n'est rien  se verse de l'eau  sur la serviette & s'en frotte
ce n'est rien             2
les tempes puis marche de long en large - ne me dis
seulemt     
                 ne parle pas ne parle pas
                               rassies
toi   1
rien. ça se passera. c'est nerveux. mange.
           pr lui obéir
Charles s'était rassis & la surveillait du
coin de l'oeil, tout en mangeant - crachant/ait sans bruit
dans sa main le noyau des abricots qu'il remettait
  doucement sur                                             déposait
dans son assiette.
                              bruit de voiture - 
        tout à coup un tilbury attelé d'un gd cheval 
                                                            pendant le crépuscule 
noir passa au gd trot, sur la place, avec ses lanternes
allumé.
                               gd    aigu
Emma poussa un cri & tomba raide par
terre, à la renverse. sans connaissance
                                                                              en effet après
                                  C'était R.. - elle l'avait reconnu impatienté
des réflexions sur   
ou attristé il avait pris le parti de s'absenter, - &                        ]]
  Comme il n'y avait pas d'autre route de la Huchette
à Buchy, il avait bien été forcé de prendre par là.
& Pr ne pas perdre de temps il avait même allumé
ses lanternes d'avance. qq la nuit ne fût pas
         aigu
Au cri qu'Emma avait poussé, & à la confusion
qui s'en suivit - Homais arriva
tableau. il trouva
 
[Transcription d'Anissa Bentayeb, d'Isabelle Boudinet et de Stéphanie Mougin]