ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
Plans et scénarios, folio 3
        Deuxième scénario général
 
 
                                                                                                                       3
 
                         Madame Bovary.
 
A. son nom bredouillé à la chasse. hurra de la classe
        & rire du professeur - Charbovarri
1       Charles Bovary entre en cinquième à l'étude de 1/h  1h. - habits de
                            le poser à                               A        
        campagne - récréation de quatre heures - bouts de manche fromage de Neufchâtel
        provisions de beurre salé dans son pupitre -
        use ses vieux habits les jours de classe - uniforme seulement pr la promenade
                                                                               pas de pensums - régulier & tranquille
        bonnet de police - reste trois ans au collège - son père ancien dentiste de régiment
        chic empire retiré à la campagne crasse & ivrogne - sa mère bonne femme, maigre
        intrigante, tracassière ménagère & vaniteuse. - aux vacances il se retrempe dans
        les us de la campagne -    Carabin se loge sur l'eau de Robec
        chez un teinturier - n'apprend rien - deux ou trois grisettes lui font connaître la
B à l'époque de l'année où l'on re/commence à disséquer
        et à manger des marrons  rêvait à l'odeur des
        pommes - au pressoir dont la vis crie - au cidre en
        bouteille -
        C ami du maître de café avec qui ils causent/e raison
        lui aide même une fois, à mettre du vin en bouteille. 
         
2.     passion - nature douce,  sensible comme un jeune homme doit être et en ayant les
                                                                      C   il
        écarts qques petites dettes de café - ne peut dans le travail fixer son attention et
                         où il a été élevé jusqu'à 15 ans - sait panser les chevaux & brasser B
        rêve aux champs. - se présente une fois et est refusé - est reçu à la seconde
                                                                   l
        va s'établir à Tôtes. sa mère en ménagère l'emménage - puis le marie
        à une vieille femme poitrinaire qui a 15 cents frs de rente et qui meurt au bout
        de deux ans.
 depuis la mort de la mère la ferme décline et le père
        Lestibourdois, moitié par sa faute,  moitié par des 
        hasards va se ruinant de plus en plus - avait
        retiré sa fille de pension à 17/16 ans. - elle est bien
        aise de se marier pr être débarrassée de la campagne
        & des paysans -
3.              Poser la maison de Tôtes - gd cabas tout en rez-de-chaussée    
                                                                                                               il quitte le bonnet
                                                                                                              de coton & prend le

                                                                                                              foulard    
                                                                                          Rouault             

                         il se marie à 30 ans à Melle Emma Lestiboudois  -  son père -
                                                          sa mère morte d'un cancer au sein X
        type carré du fermier cauchois - éducations d'Emma élevée au couvent d'Ernemont
        avec les filles de gros bonnets - piano - dessin - broderie - etc - élégance native qque
                                                                                            dessine mal - excelle dans la danse -
        maniérée et fausse souvent. - pas artiste mais idéale - se mar laisse marier sans
                                    elle l'épouse pr ne pas épouser un paysan il a moins les mains blanches.
        répugnance ni plaisir. - aime assez son mari qui physiquement s'est développé très
        tard & peut passer pr joli garçon - ses sens ne sont pas encore nés
                                                                                                                         quand elle ne peut
                                                                                                                                          plus vivre
                                                                                                                                              avec son

        poser la maison de Tôtes. Me Bovary mère vient de temps à autres passer  mari
4.      huit jours quinze jours dans chez son fils. - vie solitaire d'Emma. ennui
                                                                             et chaises de poste
                                           où passent les voitures allant à Dieppe
        elle regarde la gde route. - une levrette qu'elle élève et qu'elle appelle Djali
        se promène avec elle dans les blés et va mordillonner les coquelicots
        son mari ne cause de rien & ne la développe pas elle en sent le besoin
                                 la maison
        vague - derrière jardin de curé avec des choux & des rosiers sur églantier.
        soirs d'hiver lecture de journaux de mode & de romans - rêves de la vie
                                                                                             - repas tards -
        parisienne. - rentrées de Charles, le soir, trempé.
                                                                              dans une vallée deux rivières
                                                                             arbustes dans l'escalier
Ψ  silence - froid d'automne - coucher de soleil rouge 
        au bas d'une côte, au détour de la route - terrains sablonneux
        les jeunes gens partis en chasse le matin, passent à
        cheval au pas ils s'en reviennent -
5.                       un bal d'automne dans un Château - c'est un tourbillon
        qui lui passe sous le nez - elle s'en retourne dans le boc de son mari  - Ψ 
                            em envie de luxe & de richesse mêlée à l'amour (après coup)
        d'un jeune beau quelconque qu'elle a vu à ce bal - et plus ça s'éloigne plus
peu à peu et sans le vouloir la dépense augmente
        F. force son mari à acheter un second cheval et à atteler
        à l'anglaise - rêve un groom. - désespérée du domestique
        en blouse & de la bonne (qui fait le gros ménage le
        matin) & de la bonne avec son bruit de sabots sur
        les carreaux lavés.
6.        il lui semble que cette passion augmente qqu'au contraire elle diminue.
                    ce qu'elle aimait à vrai dire & ce qui ne s'en va         F
        Mais c'est l'entourage qu'elle aimait la vie dorée - elle attend longtemps
        dans son coeur une passion, un événement, quelque chose de nouveau
        qui n'arrive pas. - l'année suivante à la même époque on ne redonne
        pas de bal.
                             Emma prend la vie qu'elle mène en exécration - elle déteste
                              x
        la campagne et finit par faire abandonner le pays à son mari - on
        va se fixer à Yonville à 7 lieues de Rouen -  a des vapeurs. Ch.
        des besoins de pleurer où elle s'enferme. - Charles croit que l'air du pays lui
        est mauvais & quitte sa clientèle
 
[Transcription de Yvan Leclerc]